Site des Oraux

Electricité (138) :: post
Années :: 2003 :: 2004 :: 2005 :: 2006 :: 2007 :: 2008 :: Toutes

Post n°138 (id3848) envoyé par Odile  le 29 Jun 2008 à 21:08
voici les questions que j'ai eues hier..
Question 1: les equations de Maxwell dans la matière et là il n'y a rien à dire il faut retaper exactement ce qu'il ya dans le cours et il pose deux trois questions à coté sur la polarisation, pour voir si on a compris les notions que l'on retrouve dans le raisonnemnt;-)enfin moi j'ai su retrouver comment modifier div(E)=rho/epsilon0, mais par contre pour modifier la deuxième esaution rot(B)=mu0*J+mu0*epsilon0*(d(E)/dt), je me souvenais plus trop alors j'ai bidouillé un truc avec le rotationnel de B où B est obtenu à partir de H=(B/mu0)- M et puis pris son rotationnel pour réinjecter dans la grosse équation de rot B en fonction de d(E)/dt.. et résultat il m'a dit la formule obtenue était vérifiée mais que ct pas celle là qu'il fallait obtenir(logique j'avais bidouillé;) et que donc je ne concurrencerais pas Maxwell;-) quel humour^^
Question 2: les ampli - op dérivateur et intégrateur, bref redessiner au tableau les circuits considérés pour chacun de ces ampli-op et obtenir les expressions respectives des tensions de sorties V2 en fonction des tensions d'entrée V1..c'est faisable et puis quelques questions pour voir si vous avez compris le phénomène de saturation(+graphes à l'appui). Attention il prend plaisir à vous amener à vous dire des choses fausses par des raisonnements qu'il fait devant vous et qui semble corrects..=>vive l'esprit critique et prudence à ce qu'on dit!!
pour moi, comme à d'autres, il m'a dit la note globale obtenue à l'oral sans préciser la respartition des points obtenus aux questions..
enfin un peu de vacances!!

Post n°137 (id3840) envoyé par Seb087  le 29 Jun 2008 à 01:28
Bonjour,

première question sur les milieux :

- équations magnétostatique en présence de milieu magnétique

J'ai fait correctement tout le développement, en partant de l'équation sous forme locale rot B = mu0 J, où J sont tous les courants du monde, ensuite séparer en densité de courant libre et de magnétisation, et ainsi de suite correctement jusqu'au bout, j'ai également traité le cas linéaire, je ne sais pas si c'était demandé.

Dans le développement, on utilise Jmag = rot M, il m'a demandé ce qu'était M (moment dipolaire magnétique) j'ai eu du mal à l'expliquer spontanément, il m'a donc fait partir de la polarisation P (dipôle électrique q*d) pour en arriver à la boucle de courant et le moment magnétique (I*S), ensuite il m'a demandé à quoi c'était dû au niveau atomique et m'a demandé deux mots sur les différents milieux magnétiques (dia, para, ferro).

Arrivé à la fin du dév (que j'avais fait entièrement en local), il m'a demandé la forme globale, et préciser que le contour est fermé et que les courants traversent le contour.

Ça a été moyen, malgré le développement initial correct, j'ai eu 5 ou 6 je pense. (voir note finale)


S'en suit la question sur les circuits :

- amplificateur opérationnel inverseur et non inverseur

J'ai commencé par expliquer l'ampli op en général avec toutes les hypothèses, ensuite j'ai fait les deux circuits attendus, j'ai écrits toutes les équations mais je lui ai dit que je n'arrivais pas à les résoudre, et il m'a guidé sur la voie en me faisant comprendre que j'avais oublié une hypothèse (tension à l'entrée de l'ampli op négligeable).

Une fois cette hypothèse considérée, j'ai retrouvé correctement les deux formules finales et j'ai précisé que ça ne dépendait pas du gain, ce qui était une bonne chose vu que le gain était difficilement mesurable précisément.

Il ne m'a strictement rien demandé, je pense tout lui avoir dit spontanément, j'ai eu 7 ou 8, pour un total de 13.

En fait, je ne sais pas exactement quelle est la répartition des points que j'ai eu par question, mais vu que j'ai 13 au total ça ne peut être qu'entre 5 et 8 ou 6 et 7. Je trouve que sur mes deux questions j'aurais mérité un petit point de plus.

Post n°136 (id3837) envoyé par Le Chameau  le 28 Jun 2008 à 17:08
Ah que coucou


1) Equations électrostatiques en présence de diélectriques
Sous-questions : Utilité d'avoir établi ces équations? (mesure des charges libres) Qu'est ce que la polarisation?

2) Adaptation d'impédance & Superpositions de puissances


Le prof est moins cassant je le craignais, ça doit dépendre la manière dont vous présentez vos réponses. Dans les 2 cas clashez lui le cours sur le tableau, parlez un max, faites en sorte d'apparaitre sûr de soi (regardez le droit dans les yeux quand vous faites vos démonsrations, ça le fait ^^) ne dites pas de conneries sur des trucs fondamentaux et ça ira!

Bonne chance à tous et ENFIN LES VACANCES SA MERE LA P...

Post n°135 (id3808) envoyé par Houblond  le 25 Jun 2008 à 21:42
première question: point de fonctionnement d'un aimant
-expliquer pk on peut considérer le champ B uniforme
-décrire le chemin que fait le champ H
Il m'a ensuite demandé de parler de la magnétisation, pk le moment magnétique est IS, expliquer ce que c'est etc

deuxième question : puissance instantanée et puissance active
-expliquer le signe de la puissance instantanée
-c'est quoi la puissance réactive
et d'autre sous questions du genre...

Le prof ne vous met pas très a l'aise mais il donne quand même pas mal de points...

Post n°134 (id3789) envoyé par rondoudou  le 24 Jun 2008 à 17:56
1e question:
-----------

point de fonctionnement, => dans la demo, il a dévié sur les conditions aux limites de B.


2e question:
-----------

puissance active- facteur de puissace: il a dévié sur la puissance complexe etc

Post n°133 (id3782) envoyé par Hill  le 23 Jun 2008 à 18:57
[Suite]
Non, elle sera saturée car |V1|"<"Vsat.

1.2/ Et si on veut remettre l'ampli. dans son état initial, que doit-on faire ?

Il faut court-circuiter la capacité (ampli. intégrateur).

Allez, courage.

(Dsl pour les posts multiples)

Post n°132 (id3781) envoyé par HiLL  le 23 Jun 2008 à 18:55
[Suite]

Non, elle sera saturée car |V1|

Post n°131 (id3780) envoyé par HiLL  le 23 Jun 2008 à 18:52
Je suis passé lundi

1ère question (milieux):
-----------------------
Expression générale d'une capacité, d'une résistance et d'une reluctance.

Il faut donc tapper tout ce qu'on sait. Si vous faites des dessins (d'un condensateur ou d'un tore par exemple il faut savoir préciser les surfaces ou les chemins sur lesquels on intègre, logique).

Questions subsidiaires:
----------------------
1/ Que devient la capacité dans un milieu diélectrique linéaire?

Il faut donc refaire le petit calcul dans le cours (avec Sigma = Sigma libre + Sigmap) et trouver que C = epsilonr * C0 (avec C0 = capacité du condensateur sans diélectrique).

2/ Dans quel type de matériau l'expression de la reluctance est correcte?

Milieu magnétique linéaire biensûr (car NI = R * Phi ou B = mu * H (relations linéaires)).





2ème question (circuit):
-----------------------
Amplificateur opérationnel dérivateur et intégrateur.

Il faut donc faire les dessins + les expressions de V2 en fonction de V1 et bien connaître les hypothèses pour un ampli. op. idéal.

Questions subsidiaires:
----------------------

1/ Si on applique une tension continue à l'entrée, est-ce que la tension de la sortie sera continue aussi ?

Non, car (pour l'ampli. intégrateur par ex.) si on intègre V1(qui est cste) on aura V1*t.

1.1/ Et dans ce cas, est-ce que la tension continuera à augmenter sans arrêt?

Non, elle sera saturée car |V1|

Post n°130 (id3775) envoyé par Averell  le 22 Jun 2008 à 23:06
Je suis passé samedi midi

J'ai eu d'abord les équations de Maxwell dans la matière

il faut savoir expliquer pourquoi ont les modifient et quel est l'avantage des nouvelles?
Réponse :1) il faut tenir compte du milieu(polarisation et magnétisation a savoir expliquer)
2) l'avantage est qu'ont ne tient compte que des courants et des charges libres: celles qui sont facile à CONNAITRE à modifier.

Deuxième question : Puissance instantanée et active

La il demande de savoir définir puissance(efficace ou non) et son signe la il m'a trop embrouillé.

Questions subsidiaires:

De quoi dépend son signe: De I et de V (logique)
Est ce que p=i*v est tjs valable? Oui
A quoi correspond P et Q et quel est leur sens physique? P:active et Q réactive.

Puis il a enchainer sur la puissance complexe et m'as demandé de retrouvé l'expression de la puissance active(moyenne) a partir des phaseurs

qui est: (Iefficace)^2 *Réel Z ou Z est l'impédance
Décompose Z en partie réel et imaginaire

Utiliser des exemples il aime ça style RC ou RL comparer les ça aide pour trouver les sens physique.

Sinon le prof est HYPER GLACIAL mais JUSTE et il arrête pas de faire des blagues c'est Grenez quoi!!

Bon courage pour la fin de la session.




Post n°129 (id3769) envoyé par Anne D.  le 22 Jun 2008 à 14:16
Alors, je suis passé hier après-midi...

Les questions sont exactement celles qu'il y a sur le site et vous conseille donc vivement de bien les préparer !

Première question : énergie électrostatique !

Un coup de bol, je la connaissait sur le bout des doigts. Après avoir expliquer toute la démarche, viennent quelques questions ! C'est la que ça se complexifie... Genre, il demande d'interpréter physique les résultats de la distribution de charge ! C'est à dire, pour le début de la demo dans ce cas, on à W = intégrale de vol (rho V dtho) et comme résultat final w=1/2*(yps0 * E^2). La première c'est l'intégrale juste sur le volume, la deuxième c'est pour tout l'espace (infini).

Malgré l'interprétation physique plus ou moins bof, j'ai eu 16/20.

Deuxième question : méthode des équations de mailles.

Alors là faut un peu expliquer, parler de la méthode des équations de branches, mais pas assez systématique, donc on utilise la méthode des équations de mailles qui concisté à attribuer a chaque maille un courant de maille fictif... Puis on parle du système avec la matrice impédance de maille, on peut résoudre et trouver les courants de maille qui nous permette de trouver les courants de branches... Bref, expliquer un peu tout.

Puis de nouveau les questions additionnelles, genre quelle est la règles pour trouver la matrice impédance de maille (simple) et plein d'autre truc. C'est alors qu'il vient avec les principe de superposition, je lui ai bien tout expliquer sauf que j'ai un peu accrocher sur les sources à fréquence différentes (on ne peut plus utiliser la méthode des phaseurs, juste le théorème de sup)! Alors, je lui explique qu'on fait la méthode des courants de maille pour chaque source (les autres sont court-circuité) et on additionne les résultats. Il m'as alors demandé qu'est ce qu'on additionne... Alors là je l'ai regardé d'un drôle d'aire disant "ben le résultat trouvé", et il m'as dit que ce n'était que les parties temporelles des résultats !

Bref, je lui ai pourtant bien tout expliquer, juste ce petit kwak sur cette fin de question. Il m'a donné 11/20 (un peu trop peu à mon gout... j'avais vraiment bien tout expliqué !)

Le total me donne donc 13.5/20 et je passe de 10 à 12 donc c'est tout bénef, mais espérait plus quand même...

Voilà, a+

Post n°128 (id3761) envoyé par Niarf  le 21 Jun 2008 à 19:28
Hello, j'ai eu l'oral d'électricité avec M Grenez aujourd'hui.

Hop première enveloppe, une vingtaine de questions sur les mileux.
Donc première question:force sur les parois d'un condensateur plan.Ok comme dans le cours (déplacement d'une des deux paroi de DLT(d)->traveaux virtuels,expression de C dans Q=CV etc.)Il m'a demandé si ca me semblais normal qu'il y ai une force...bah ouai sur une des surface on a des charges + et l'autre elles sont - =>vont s'attirer.Il m'a demandé quelles sont les condition pour que je puisse faire mon dévelo(->j'avais trouvé la force en considérant que la charge Q est cste(hop question:coment on fait pour qu'elle soit constante?-on débranche la source!)

Deuxième question:Matrice de transmission et mise en cascade, la de nouveau j'ai répondu a sa question principale mais est venu ensuite des petites questions qui se basaient sur la définition d'un biporte(on dit par ex. 2accès mais pk pas 4 branches?(courant I1 ressort part la branche du dessous de même pour I2->accès=>on ne peut pas bracher un biporte n'importe comment dans un circuit).Il m'a demandé aussi si apres mise en cascade,l'ordre des matrices a de l'importance...-_-ouai...-sûr?!oui oui niarf!

Voilà en espérant que ca va aider...
Il est relativement sympa,et lors de ces questions il met un chouilla sur la voie mais si vous savez pas il attends "confirmation" et vous donne l'explication.

Il cote de façon juste.Bon courage!

Post n°127 (id3756) envoyé par Bore  le 21 Jun 2008 à 17:08
Voila, j'ai eu l'honneur d'inaugurer grenez ce matin ^^

niveau question, j'ai d'abord eu "équations magnétostatique dans un milieu magnétique". Rien de bien compliqué dans la démo, il faut juste retaper ce qu'il y a dans le cours. Les sous-questions sont elles un peu plus fourbes vu qu'il demande le sens physique d'à peu près tout et ne laisse AUCUN passage de ligne au hazard.

En suite j'ai eu "tranformateur réel". Faut commencer par expliquer le transfo idéal et puis expliquer en ultra-détail toutes les pertes qui apparaissent dans le réel (ordre de grandeur, cause, conséquences, ...). Encore un fois, rien n'est laissé au hazard ... mais vraiment rien ...

Sinon il est plutot chouette mais ne met pas du tout à l'aise, il te fait tourner en rond jusqu'à ce que tu finisses par te tromper mais donne quand même pas mal de points.

Bonne merde

Post n°126 (id3089) envoyé par Flask  le 24 Jun 2007 à 17:56
1. Force d'un diélectrique dans un condensateur plan


2. Théorème de superposition + réciprocité

Post n°125 (id3079) envoyé par ben  le 23 Jun 2007 à 22:20
-Première question: les équations magnétostatiques dans les milieux magnétiques ( bref partir de l'équation de maxwell rotB=... en définissant chaque termes. Définir également " magnétostatique", càd champs statique dans le temps pas dans l'espace).
-Deuxième question: ampli opérationnel inverseur ou non. Schéma et équations.
Il est gentil. Il faut juste être précis dans ce qu'on dit et ne pas avoir l'air dubitatif.
Bonne application...

Post n°124 (id3078) envoyé par Flore  le 23 Jun 2007 à 20:19
Salut à tous

Question sur les milieux : barreau magnétique dans un solénoïde.
Bon ben cette question j'avais pas eu le temps de la voir donc bon j'ai un peu fait à l'impro en sachant qu'il fallait partir de conservation de l'énergie et travaux virtuels. Il m'a demandé d'où provenait Wm si c'était interne ou externe au système en fonction de ce que j'avais mis au tableau. Sinon ben mon impro était pas terrible mais bon c'était pas catastrophique et c'était rattrapable. Il a même dit qu'on reviendrait sur la milieux si la seconde question allait pas.

Question sur les circuits : Régime sinusoïdal-Méthode des phaseurs
Là maîtrise faut dire c'était plutôt simple. Il pose quelques petites questions mais c'était tranquille. Il m'a dit alors qu'on repassait pas sur les milieux que ca rattrapait suffisamment la première question au final 13/20


Bon sinon lui il est sympa il fait quelques petites blagues mais comme tout prof il aime bien qu'on connaisse son cours. Je pense qu'il donne pas les points non plus. Il est juste t'as les points que tu mérites.
!!!!Attention néanmoins il essaie d'induire en erreur pour vérifier si t'es sur de ce que tu dis (il est capable de poser la meme question 5 fois pour que tu changes d'avis alors que t'avais bon)!!!!

Bonne chance à tous


Post n°123 (id3027) envoyé par Fanny  le 22 Jun 2007 à 16:01
mes questions etaient
1) eq electrostatique en presence de dielectrique

tapper les formules
questions subsidiaires: c quoi les charges de polarisation, pq met on un dielectrique dans un conducteur,(augmenter la capacité), exemple de dielectrique (verre) que se passerait il si on mettait du cuivre ?


2) transformateur ideal

questions subsidiaires: quelle est la relation entre V1 et V2 (N1/N2) et entre I1 et I2 (relation forte mu tend vers 0 d ou N1I1=-N2I2)
et qu est ce qui changerait si on mettait un entrefer(mu ne tend plus vers 0)

Voila sinon il est sympatoch g savais repondre a aucune des petites questions et g qd meme eu 13 donc allezzzzzzzzzz
Tchoux

Post n°122 (id2396) envoyé par Lio  le 23 Jun 2006 à 18:39
- Première question : Equations de Maxwell dans la matière
J'ai retappé le cours, il m'a juste demandé laquelle des deux approximations pour les milieux linéaires est la plus correcte (c'est B=mu H, ex: ferromagnétisme) -> 16/20

- Deuxieme question : Phaseurs
Bon, ben j'ai eu du bol, j'ai expliqué ce que c'était, pourquoi c'est important en élec, et comment on résoud une équadiff avec (il m'a demandé la démo en détail) puis j'ai commencé un exemple avec un circuit RLC, mais il m'a coupé et m'a dit "c'est bon, je vous met 16" puis il m'a demandé cmt j'ai fais pour rater l'écrit ? :p

Donc, y'a vraiment moyen !! Courage !! Bonne merd !

Post n°121 (id2395) envoyé par Li houmard  le 23 Jun 2006 à 17:14
1-Energie Electrostatique (y a les formules dans le formulaire, donc y a moyen de cartonner)

2-Puissance active et facteur de puissance (P et cos(phi))

Bonne MERDE à ceux qui suivent....

Post n°120 (id2381) envoyé par Cheung yi  le 23 Jun 2006 à 04:01
- Milieux : Conditions aux limites pour les milieurs magnétiques
J'ai eu 14 à la question : En gros, j'ai fait la surface fermé cylindrique + explication et circulation fermé C + explication. Pour l'hypothèse d'un matériaux magnétique linéaire... Puis j'ai expliqué le lien entre le theta1 et theta2. => 14 (normalement, tous ce que j'ai mis est complet, mais j'ai fait quelques petites erreurs, et 1 question ke je savais pas répondre)

- Circuits : Amplificateur opérationnel intégrateur dérivateur
Oubliez pas de retenir le circuit... parce qu'on vous le donne pas !

Post n°119 (id2369) envoyé par pascaline  le 22 Jun 2006 à 15:57
1) conditions aux limites ds les dielectriques : g tout retapé au tableau avec la definition du champ de déplacement, des petits dessins, enfin bien structurée.... mais avec ne confusion entre densité de charges volumique et surfacique (ds les equa de maxwell c vol. et ds les cond lim c surf.) ainsi que des confusions sur le principe. attention qd vous dévellopez vos calculs pour arriver aux conditions aux limites il ne laisse rien au hasard, donc pq on ne prend que les composantes tangentielle, dans un cas, et normale, dans l'autre cas, etc.... donc il faut qd-même bien comprendre chaque ligne de vos demo, pcq si il tombe sur une faille, il ne vous dira la bonne réponse qu'après avopir eu confirmation de votre mauvaise réponse! donc peu d'aide.
=>10

2)expression de la puissance active et facteur de puissance. dans ma tête ct pas claire ms g mis au tableau tout ce kil voulait, donc au début il ma demandé si j'avais des choses à rajouter ("pour votre défense" com il a dit) g un peu expliquer. puis il ma demandé des ptits trucs sur le facteur de puissance ms pas gd chose.
=>16

conclusion : on a vrmt le temps de se préparer, pour la 2e qd il est arrivé il m'a demandé si j'étais prête et g demandé encore un peu de temps, kil a accepté sans problème (bon ça marche pas après 1fois!). il nous écoute puis pose ses petites questions, pas forcement piege ms il veut voir si tu connais ta demo par coeur ou si ta compris le principe et la démarche. êrso je l'ai trouvé sympa, je ne trouve pas kil mette mal à l'aise. mais g l'impression kil a des ractions différentes d'un jour à l'autre, ou d'un étudiant à l'autre.
MAIS : aucune négiciation n'est possible il me l'a clairement dit. et oui j'avais besoin d'un 13,5 et il ne m'a pas donné mon demi point ki aurait tout changé. pareil pour un autre étudiant. Donc donnez tout pour chaque question et REFLECHISSEZ avant de répondre... pcq un faute ki est dite il ne l'oublie pas.

bon courage.... si le cours est étudié, l'examen est d'office réussi

Post n°118 (id2334) envoyé par Khawla  le 21 Jun 2006 à 12:09
J'ai passé mon oral d'élec hier et il y avait un truc bizarre donc je tiens à le signaler.
J'étais la première étudiante de l'après-midi donc j'ai tiré ma question en premier. Même si les questions sont dans l'ordre ça ne sert pas trop puisqu'il les tiens en main, et donc on ne peut pas vraiment évaluer quelle question on va avoir.

Bref, j'ai eu "Conditions aux limites pour les milieux magnétiques".
J'ai eu environ une demi heure pour préparer ma question puis je suis passée devant lui. Franchement, il est sympa mais il pose des questions un peu à côté du sujet et cherche à vous induire en erreur.
Il m'a démandé si l'intégrale de B.dS au travers une surface fermée est toujours nulle. Et comment on fait pour trouver les conditions aux limites, pourquoi le flux au travers de la surface latérale n'est pas pris en compte. En fait, comme c'est des conditions au limite, on fait tendre la surface latérale vers zéro.

Ensuite, j'ai dû tirer une seconde carte et aussi bizarre que cela puisse sembler il ne m'en a présenté que 6 !!! Serait-ce possible qu'il enlève les questions déjà posées le matin ? Je n'en ai aucune idée. Moi, j'ai choisi la 3ème carte en partant de la droite et j'ai eu "Equations des mailles".
Enfin, là encore, il a cherché à m'induire en erreur, franchement faites attention. Même s'il vous dis "c'est pas comme ça" et que vous êtes sûr de vous, insistez, il fait ça juste pour vous tester.

Post n°117 (id2332) envoyé par Dorian  le 20 Jun 2006 à 23:40

Potentiel vecteur magnétique
-------------------------------

J'ai donné: but, définition, hypothèses, identification avec V et E, démo pour passer de rien à A=u0/4pi int (J/R dtho) puis caractétisation à un fil avec Jdtho=Idl, en gros, tout ce qui concerne A dans ce paragraphe du cours, je n'ai pas mentionné le lien avec le flux, qui est int Adl= phi , mais quand il me l'a demandé je lui ai redémontré vite fait, il n'a pas eu l'air perturbé. bien savoir ce qui est quoi, sur quoi on intègre,etc...

Puissance active et instantanée
--------------------------------

J'ai donné: Définitions, puis petit calcul avec V et I cosinusoidaux pour arriver à P= 1/2 Vm Im cos (alpha-beta), graphe p(t) en fonction de t avec courbe translatée pour montrer P qui est la moyenne. Comme c'etait un peu chiche je lui ai aussi expliqué p(t)= P [truc]+Q[brol] en expliquant Q avec pas mal de détail (discussion sur alpha-beta, cas résistance/inductance/capacité).
Attention, la préparation au tableau est courte, ya pas grand chose à en dire, mais il pose des question pas tjs évidentes, qq unes en vrac:
p(t) a-t-il un signe? signification physique du signe? Existe-t-il un élément à P négatif (oui, les sources)? quel est le coef de puissance (j'ai expliqué le bazar avec les distributeurs d'electricité il a aimé)? peut-il etre négatif?et à la limite =-1? oui!c'est une source, le courant est en oppostion à la tension.pourquoi? parce que le courant n'est pas exprimé avec les memes références associées dans le circuit que dans la source donc signe opposé.

Voila, il ne met particulierement à l'aise, regarde en l'air, consulte ses fiches, fait un petit commentaire dans ses notes etc mais ne vous y fiez pas, il écoute et pas qu'un peu. Soyez sur de vous, montrez que vous en voulez et que vous etes à l'aise (je pissais dans mon froc mais j'ai gardé le sourire tout l'exam ), j'ai su me débrouiller pour qu'il devienne carrément sympa et il est tout chou quand il s'y met ==>16 :D

Post n°116 (id2298) envoyé par Bocko  le 19 Jun 2006 à 17:09
1e question : Effet Hall
Rien de particulier, si ce n'est de bien connaître le blabla à côté. En gros bien connaître l'interprétation.

2e question : Puissance active et facteur de puissance

Rien de particulier non plus. Savoir le faire avec les phaseurs.

Bonne chance aux autres pour la suite !

Post n°115 (id2283) envoyé par Cédric H.  le 19 Jun 2006 à 10:49
Première question :

formes générales des résistances, capacité et reluctance

Suffit de remettre les trois, de démontrer et pouvoir expliquer les "contours" des intégrales

Deuxième question :

puissance complexe

J'ai demandé une troisième question (il est pas chaud chaud chaud pour ça mais comme il avait le temps...)

transformateur réel:

petit calcul du transo idéale + expliquer les pertes

Post n°114 (id2280) envoyé par HP  le 19 Jun 2006 à 10:00
1ère qst : champs créé par de la matière polarisée (calcul + interprétation)
- c'est quoi P et p + unités
- sur quoi on intègre ?
- R = constant ?
-...

2ème qst : ampli op dérivateur et intégrateur (schémas + calcul)
--> pour l'intégrateur :
lsq le V = E u(t) tracer le gph de V(sortie) en fonction du temps , jusque où descend la droite, que doit-on faire pour retourner à V(sortie)=0

Post n°113 (id1570) envoyé par Gaël  le 09 Sep 2005 à 14:31
Question 21: Conditions aux limites des champs électromagnétiques.
------------------------------------------------------------------
La poisse!! J'lui ai demandé si y avait moyen que j'en tire une autre, il m'a dit "oui... mais tu pars avec le tiers des points"
Les conditions limites étaient justes, mais 2 étaient bien justifiées...
Il m'a demandé où étaient les dérivées temporelles, j'savais pas de koi il parlait...
=>8/20

Question 6: Théorèmes de superposition et de réciprocité.
---------------------------------------------------------
Superposition: rien à redire...
Réciprocité: la définition était bonne mais j'connaissais pas la démo. Il m'a demandé de démontrer... J'ai inventé une démo toute morte.
=>13/20

J'lui ai demandé une question en plus pour tenter de choper 1200/2000, j'me suis pécho le point de fonctionnement d'un aimant (question 16).
Il m'a posé qq bètes questions (c koi un aimant permanent? pourquoi B est constant?....) car j'avais quasi rien justifié, par contre, j'suis salement parti en vrille sur le cycle d'hysteresis...
=>13/20

Post n°112 (id1514) envoyé par Raph  le 29 Jun 2005 à 11:57
milieu:
-------

question 3 : champ dans de la matière polarisée

circuits:
---------

question 16: ampli op inverseur/ non inverseur

Post n°111 (id1434) envoyé par Ouss  le 27 Jun 2005 à 21:01
milieu
-------

21. Conditions aux limites en elelctromagnetisme


Circuit
-------

7.theoreme de thevenin

aucune question subsidaire pour les deux

Post n°110 (id1495) envoyé par Tchoum  le 27 Jun 2005 à 19:07
hello
pour moi c était:
- conditions limites des milieux magnétiques
- matrice transmission et mise en cascade

Post n°109 (id1459) envoyé par Cédric  le 27 Jun 2005 à 00:41
J'ai eu les equations de Maxwell dans la matière

Faites bien ttention que ces eq sont avec epsilon0 et mu0. Et que se n'est seulement avec les eq constitutives ( lien lineaire entre D et E; H et B) que l'on peut introduire dans les eq. le eps et le mu du matériaux.

- Le transformateur idéal: arriver au rapport de courant et de tension en fct du nombre de spires. Dire les hypothèses. Les comparer avec les cas du transfo non ideal. Et alors dire qq mots sur les pertes. (Hystérésis et courants de Foucault)



Post n°108 (id1473) envoyé par Nat  le 25 Jun 2005 à 16:10
Milieux:
-Coefficients de couplage

Circuits:
-Equations des mailles

Pour les coefficients de couplage il demande la signification exacte de Aj et Jj (moi perso je savais pas vraiment). Faites gaffe aussi aux indices qd on definit le flux de i.

Pour les equtaions des mailles, pas grand choses à mettre alors pas hésiter à remettre def de phaseurs, impédances et tous ce qui peut y avoir en rapport (idem en général pour n'importe quelles questions)

Pour la première j'ai su remettre la démo plus ou moins en entier et pour la deuxième la aucun problème, et il m'a mis 14 en tout (tout a fait correct)

perso j'avais surtout étudié le résumé de john (c'est tjrs moins long que le cours :) )

Post n°107 (id1472) envoyé par anonyme  le 25 Jun 2005 à 15:28
1.champ magnétique
2.truc transitoire...

Post n°106 (id1468) envoyé par Benbenbenben...  le 25 Jun 2005 à 10:04
Circuits magnétiques:
lui retapper ce qu'il y a ds le cours, attention aux hypothèses et à la linéarité;

Equations de mailles:
jlui ai misa un ptit circuit customisé, expliqué un peu les enroules, savoir dire cmt on calcule la matrice du système etc..

Post n°105 (id1467) envoyé par steph  le 25 Jun 2005 à 10:03
1)force sur un diélectrique entre plaques parallèles
2)théorème de thévenin

Post n°104 (id1465) envoyé par ariane  le 25 Jun 2005 à 02:39
1 ere question equa de maxwell ds la matiere
g tt ecrit puis il m a demande ce que representait P ,de le definir etc (de meme pour M). a la fin il m a demandé a quoi servaient ces equations (il fo dire que Il est plus facil a gerer que I etc) et ce que devenaient ces equations dans le vide (ni charge ni courant)
2 eme question puissance active et coeff..
g tt ecrit + exemple pour l importance d un bon coeff pour le transport elec et puis comment l'augmenter... la pas de questions en plus
voila a part ca il met pas a l aise et te donne l impression d etre debile mais finalement cote bien
soyez sur de vous!

Post n°103 (id1460) envoyé par Valérie  le 24 Jun 2005 à 21:02
Question 8: Expression générale d'une capacité, d'une résistance et d'une réluctance. Je suis juste partie de C=Q/V R=V/I et Rt=NI/phi et j'ai remplacé par les intégrales correspondantes. Il a essayé de me piéger sur les définitions des surfaces et du sigma, et il a un peu réussi je l'avoue, ce qui fait que je n'ai eu que 12.
Question 10: Transformateur réel. Pas spécialement sympathique comme question. J'ai vaguement expliqué les deux types de pertes, sans aucune formule car je ne m'en souvenais plus...Et il m'a donné 12 là aussi, un peu étonnant mais tant mieux.

Post n°102 (id1455) envoyé par Xav 2005 bb  le 24 Jun 2005 à 20:11
point de fonctionnement d'un aimant, rien de spécial
phaseurs
petite question : on fait souvent des quotient de phaseurs ? dans la vie de tous jours ? ou bien c'est juste pour les gens de 5ème qu'on voit ca.
il faut dire "la loi d'ohm, tu connais ???" et c bon, il comprends vite.
et il a aussi demandé si on pouvait utiliser les phaseurs avec une onde triangulaire,mais non... c sinusoidal only ! pas de baskets, interdit aux moins de 16 pour rentrer ds un phaseur...

Post n°101 (id1449) envoyé par anonyme  le 24 Jun 2005 à 17:55
1) courbe de première aimantation, cycle d'hystérésis.
2) ampli op dérivateur et intégrateur.

même impression que jon, ce matin il avait l'air d'être ailleurs...

Post n°100 (id1441) envoyé par Jonathan  le 24 Jun 2005 à 10:43
Pas de grande surprises pour cet exam ...
Les questions etaient :

Milieux : Point de fonctionnement d'un aimant. J'ai mis :
=======
- Les hypotheses : materiau ferromagnetique utilise (avec entrefer), dans lequel on neglige les epanouissements des lignes de champ B, et structure simple de l'entrefer donc conservation du flux
- Le developpement permettant de trouver l'equation des droites de fonctionnement
- Les points d'intersection avec le cycle d'hysteresis et la courbe de premiere aimantation (expliquer lequel choisir etc) : point de fonctionnement
- Cas partciulier : I=0, il reste un champ B et un champ H caracteristiques d'un aimant permanent

J'ai tout explique en definissant chaque terme utilise et en justifiant chaque etape. Il ne m'a pose aucune question mais est reste relativement froid... Il m'a juste demande si la bobine de courant je devais absolument la mettre ou je l'avais mise (non, ca derangerait personne que je la foutte ailleurs... sauf dans l'entrefer mais bon soit)


Circuits : Puissance complexe. J'ai mis :
========
- Definition
- Proprietes : S = P + jQ, definir P et Q a partir de ReZ et ImZ, |S|=Sapp, et conservation de la puissance complexe (en demontrant chaque propriete)
- Utilite : amelioration du facteur de puissance par adaptation d'impedance

Idem : j'ai tout explique et defini chaque chose. Il n'a de nouveau pas bronche... Il a conclut par "c'est tres bien l'oral" en me donnant ma cote et puis il s'est casse...

Donc il est du genre bien froid mais il faut rien laisser d'inexplique au tableau pour qu'il ne puisse trouver aucune question a poser... Aussi y'a certains moments ou il commence a regarder un peu ailleurs, a ranger un peu ses fiches, a soupirer... Genre je concluais a peine ma premiere question et lui il etait deja occupe a preparer ses fiches pour que je pioche la suivante. Donc il donne vraiment l'impression de s'en fouttre de ce qu'on dit (et d'en avoir marre) et c'est assez perturbant mais il faut pas s'arreter de parler pour autant.

Voila.. Desole pour les accents mais je suis sur un clavier qwerty
Bonne merde

Jon

Post n°99 (id1440) envoyé par Poz ππ  le 24 Jun 2005 à 01:54
Pour les milieux: Équations de Maxwell dans la matière

J'ai retappé les développements avec J=J(l)+J(mag)+J(pol), rho=rho(l)+rho(pol) en expliquant à chaque fois un peu les liens en tre cette question-ci et les questions sur les champs crées par de la matière polarisée et de la matière magnétisée. Jusque là, sans danger. Faut bien tout expliquer pour éviter qu'il ne pose de questions.

Ensuite Grenez m'a demandé l'avantage et l'inconvénients des deux groupes d'équations de Maxwell. Le grand avantage des équations modifiées est qu'elles ne dépendent que des charges LIBRES, qui sont facilement mesurables. L'inconvénient est qu'il y a 4 champs à mesurer (E,B,D,H) au lieu de 2.


Les Circuits: Equations des Mailles

Pas de surprises... j'ai tout expliqué (matrices Zm, Em, Im) en illustrant avec un petit exemple. Il n'y avait quasi rien à expliquer avec des formules, il fallait juste lui expliquer le fonctionnement et l'intérêt des equations des mailles. Il faut bien préciser le fait que les courants des mailles sont des courants fictifs, que l'on somme algébriquement une fois qu'on les connaît pour trouver le courant réel dans chaque branche du circuit.

Dans mon exemple au tableau, il m'a ensuite demandé de résoudre un circuit avec une inductance mutuelle en utilisant les courants de mailles. En fait c'était une question piège... j'ai réfléchis pendant une bonne dizaine de minutes en lui racontant que c'était facile mais que j'étais pas chaud et tout quand il a commencé à perdre patience..... puis finalement il m'a dit qu'en fait qu'il fallait utiliser les courants de branche dans le cas où les inductances dans la mutuelle étaient sur des branches entre deux mailles (donc quand elles sont pas sur les bords du circuit)

bref: bien comprendre les avantages et inconvénients des deux méthodes: courants de branches et courants de mailles.

Post n°98 (id1430) envoyé par Rémito  le 23 Jun 2005 à 19:32
Quand on tire au sort, il présente les cartes et j'ai tiré au milieu les deux fois et je suis tombé sur deux questions du milieu du questionnaire... Donc peut-être que les cartes sont triées...
1) Force électromotrice (savoir expliquer le rôle des forces, et pourquoi le champ E suit le file? J'ai répondu que J=sigma*E donc E suit la densité de courant mais il voulait quelque chose de plus concret, c-à-d: les charges se positionnent le long du fil petit à petit pour indiqué au champ par où il doit aller et c'est un phénomène naturelle et biensur tout se fait en une micro seconde. En gros, c'est ce qu'il m'a raconté.
2)Puissance instantanée et puissance active: comme dans le cours. Question déstabilisante: en quoi le facteur de puissance joue un rôle important? J'ai raconté que la puissance était importante si ce facteur était grand,... Mais il s'en foutait. lol Donc la réponse est ailleurs...
Bonne merde

Post n°97 (id1422) envoyé par greg  le 23 Jun 2005 à 15:51
-point de fct d'un aimant
- Amplificateur derivateur et intégrateur (pouvoir expliquer le 0 de tension virtuel le i1=-i2 et quelles mailles sont utilisées dans le calcul...et bisnsur schemas du circuit+ equations)


Post n°96 (id1397) envoyé par bichon  le 21 Jun 2005 à 22:46
conditions aux limites pour milieu magnétique
transformateur ideal

Post n°95 (id1394) envoyé par K'Rhyme  le 21 Jun 2005 à 17:22
milieu: coeff de couplage.
je connaissait pas les developpement ms je lui ai bien expliquer que j avais piger(avec les densités de courants et tt) ms que je savais pas dem
j lui ai tapé les formules --> 13 (sympa)

circuits: puissance active et coeff de couplage
je venais de lire ca le matin ---> 19

y ma posé aucune question.

Post n°94 (id1385) envoyé par suçççççççççon  le 21 Jun 2005 à 13:13
voilà ce matin g eu potentiel vecteur magnétique.J'ai tout retapé y compris l'analogie ac l'électrostat. cad V. Ensuite, puissance complexe.Je me souvenais + trop bien alors g tt retapé et démontrer.Vu ma belle cote d'écrit :) g eu 13. aller courage@+

Post n°93 (id1383) envoyé par woowoo  le 21 Jun 2005 à 12:46
Q1. expression générale d'une résistance, d'une capa et d'une réluctance (expression ds le cas général, expression ds le CP linéaire, dessin)
Q2. ampli op idéal/non idéal
(dessin ampli op, ampli op idéal, ampli op non idéal, caractéristiques E/S ds chaque cas, hypothèses faites ds chaque cas)

Q1. attention, la réluctance est une notion qui n'est définie que pour des milieux magnétiques LINEAIRES. attetion aussi de n'utilisez NI=R(phi) que si R est une réluctance "fermée".
Q2. question subsidiaire : "comment s'assurer que |vd|< veps ~= 100µV ?" -> connecter une résistance de rétroaction entre la sortie et la borne - de l'entrée. On peut aussi ne pas réguler vd et exploiter la saturation (ex: circuits logiques)

Post n°92 (id1367) envoyé par mOttE%  le 20 Jun 2005 à 19:43
Je suis tombé aujourd'hui sur "Circuits Magnétiques" et "Transformateurs".

Les deux questions se suivent... Poussez l'analogie avec les circuits électriques jusqu'au bout.

Dans les circuits magnétiques, quand on donne l'exemple d'un aimant avec entrefer, il pose la question "la réluctance est-elle plus élevée dans l'entrefer que dans le milieu magnétique?". Il faut répondre que d'une part, il se peut qu'elle soit plus élevée (présence d'un terme mu zéro dans l'intégrale donnant la réluctance, au lieu de mu) ou moins élevée (circulation de B plus petite, cf. analogie avec circuits électriques : résistance proportionnelle à la longueur du fil).

Transformateurs : un transformateur peut-il transformer une fréquence? Réponse non, car une entrée sinusoïdale donne une sortie sinusoïdale et de même fréquence. Un transformateur réel présente-t-il un "bon" couplage entre les bobinages (application numérique avec M, L1 et L2)? Non, cf. calcul du coefficient de couplage qui donne 0.6 ("pas la fête nationale" - sic)

Post n°91 (id1358) envoyé par Gouilleau  le 20 Jun 2005 à 16:42
milieux : force électromotrice

questions en + : j'avais dessiné un petit circuit débile connecté a la pile avec le champ qui suit le fil, il m'a demandé si ct pareil pour un fil de forme plus psychédélique (selon ses propres termes) et pourquoi, et la réponse est oui, car sur les tournants du fil ya une accumulation de charges (celles du courant) qui repoussent le champ électrique vers l'intérieur du fil, et ce à chaque tournant (et l'accumulation sera d'autant plus grande que la courbure est grande) et donc en gros le champ reste confiné dans le fil...
puis si ca paraissait pas bizarre que le champ entre les bornes de la pile soit opposé a celui du fil, non c normal sinon on aurait pas la circulation de E = 0... et du coup quel E est le plus grand entre ceuli du fil ou celui entre les bornes ? celui de la pile car on a la circulation de E = 0, or dans l'expression Edl la longueur l est soit la distance entre les bornes, soit la longueur du fil, qui est plus grande, donc E(pile) > E(fil)

question sur les circuits : biporte et matrice impédance

question en + : quelles sont les conditions pour avoir un biporte ?
ne pas avoir de sources indépendantes, et le courant I entrant = au courant I sortant...
si on a que des capacités et résistances et trucs du genre, propriété de la matrice ? symétrique donc Z12 = Z21 et ca s'appelle la réciprocité

Post n°90 (id1351) envoyé par matth  le 20 Jun 2005 à 11:23
Pour les milieux j'ai eu: force sur un diélectrique entre les plaques d'un condensateur plan.
Pas grand chose à dire en plus que ce qu'il n'y a dans le cour, si ce n'est que l'expression du condensateur provient du fait que le condensateur avec le barreau partiellement introduit est équivalent à 2 condensateurs en //, ce qui explique la formule de la capacité.

Faut bien connaitre les hypothèses qui permettent de calculer la dérivée de l'énergie: charge constante car on suppose que la conductivité du diélectrique est nulle et que donc les charges ne passeront pas dans le diélectrique.

Question en plus: qu'est-ce qui se passe si on se met à la place du diélectrique? On est attiré ou repoussé? Faut penser au fait qu'on est constitué d'eau, molécule polaire et qu'on n'a pas une condutivité nulle...

pour les circuits: régime sinusoidal et méthode des phaseurs.
J'ai déballé la théorie du cours, expliqué l'intéret de la méthode, toutes les propriétés des fcts sinusoidales et complexes que l'on utilise pour résoudre l'equation du circuit, un petit exemple sur le circuit RL.
Pas de question supplémentaire si ce n'est l'importance en élec des fcts sinusoidales et si avec les phaseurs on obtient une solution générale ou particulière de l'equa diff..
Au final un petit 17, pas méchant le prof mais il revient sur les points ou vous avez hésité jusqu'à ce que la réponse soit claire, bonne ou mauvaise...

Post n°89 (id987) envoyé par Manu  le 20 Jun 2005 à 10:05
Alors mes questions c'était :
1) Coefficients de couplage.
Bien lourd à faire faut se tapper la démo a partir de l'expression de Wm pour arriver a l'exemple des deux conducteurs filiformes.

A ne pas oublier :

a)M est de signe quelconque, mais L est positif : Wm doit etre positif donc la matrice Lij doit etre définie positive.
b)Le potentiel Aj est dû à tous les courants Ji pas seulement à Jj.

Voila il a été tres sympa, m'a aidé à un moment quand j'ai calé dans la démo, et m'a bien laissé réfléchir pour le signe de M
==> 15

2) Transformateur idéal :
Sur la démo, pas grand-chose à dire, faut tout retaper y compris l'histoire de l'adptation d'impédances.

Questions en plus :
a)V est continu et/ou alternatif ?
V est alternatif sinon V=N*dphi/dt=0 ==> pas de transfert.

b)Qu'est-ce qui se passe si le transfo n'est pas idéal (==>réel...)
Pertes d'énergies :
dans les fils car résistance (effet Joule)
par hystérésis ( expliquez ferromagnétisme, il sera content )
par courants de Foucault
Voila la j'ai pas fait d'erreurs ==> 18

Bonne chance à tous !

Post n°88 (id1322) envoyé par Chacali  le 17 Jun 2005 à 23:05
salut

voila mes questions etaient:

- condition aux limites des champs electromagnetiques (quelle poisse !!!)
- inductance mutuelle

j ai pas su lui mettre tout les developpements (genre pour les inductances mutuelles j arrivais pas a retrouver l expression de l impedande reflechie)
et donc il m a juste demande de reflechir tout haut et de lui expliquer comment terminer ces developpements. A part ca comme je savais bien expliquer avec des mots ce qu il se passe il m a pas pose de questions supplementaire du tout
il m a mis 12(merchi monsieur...vu ce que j ai mis au tableau c tres bien paye) et 14 ---> 13

voila ... en esperant que ca aidera
(^.^)

Post n°87 (id1311) envoyé par Val  le 17 Jun 2005 à 19:52
Mes petites questions ont été :

le barreau dans le solenoïde :
rien de tres speciale , ne vous embrouiller juste pas comme moi dans l'explication du sens de Fm

Puisance instantanné et active :
Ici ,n'hesitez pas a retaper tout ce que vous savez sur les puissances (complexe, reactive ,facteur de puissance ...). Il a bien aimé le fait de signaler que les puissances active et reactive decoulent d'une notion plus générale qui est la puissance complexe.

Voilou , malgré la petite embrouille ds la fin de la Q1 , je suis sorti avec 14

Post n°86 (id1293) envoyé par Fred  le 17 Jun 2005 à 15:54
Alors, pour les questions j'ai eu ce que je voulait, genre pas trop dur ni trop simple, et encore...

Milieux : Effet Hall
Il ma demandé d'où venaient les forces et qu'est ce qui ce passait si c'était une charge positive. donc même si vous avez pas tout écrit la même chose que dans le sylabus du moment que vous répondez bien à ses questions et que vous lui expliquez bien le truc c nickel.

Circuits : Matrice transition et mise en cascade
Donc après cette bonne pioche je m'imaginais déjà avec un beau 17, mais malheureusement après que je lui explique de la plus belle manière les quelques lignes du syllabus, il m'a posé 2 questions auxquelles j'ai répondu à coté : -Si on inverse les 2 biportes est ce que ca donne la même chose ? c NON!
-Est ce qu'on peut mettre ce qu'on veut à l'extérieur du biporte? c NON!

Voilà, bein sinon il est cool mais si tu répond à coté il te dis genre ( vous avez bien sur vu en algèbre que le produit de 2 matrice était identique dans les 2 sens...)


Post n°85 (id1289) envoyé par Perrine  le 17 Jun 2005 à 14:23
Mes deux questions:

---Equations de Maxwell dans la matière
Il n'a pas posé de questions particulières

--- transformateur idéal (dessin, hypothèses, équations...). Essayez d'être le plus complet possible dans vos développements.
Il m'a posé également des questions sur le transformateur non idéal.

Si l' explication est correcte, il ne pose pas de questions supplémentaires. Normalement, ses questions portent sur un développement incomplet ou alors sur une faute

Mais sinon, il est pas méchant, juste un peu déstabilisant avec ses questions

Voilà, bon courage !!


Post n°84 (id1280) envoyé par ALDO  le 17 Jun 2005 à 12:13
voila g eu oral hier (gt le dernier a passer)
g eu

-circuits magnétiques
g réécrit tout +exemples


-ampli op dérivateur et intégrateur
g d'abord commencé par décrire brièvement l'ampli op dans le cas idéal et réel, puis g fait intégrateur et dérivateut
attention : préciser que Vd <<<<A et pouvoir expliquer Vsat


attention, il n'y a effectivement pas autant de fiches disponibles à l'oral que le nombre total de questions à étudier
(hier, g eu le choix entre 5ou6 fiches par partie)

il est super sympa; il m'a posé une ou deux questions et g réussi à m'en tirer

g eu 15 voila

bons oraux

Post n°83 (id1268) envoyé par monou  le 16 Jun 2005 à 21:26
Bah moi g eu
1) effet hall: g retapé tout comme dans la pompe et ct bon, il m'a rien demandé de plus, si ce n'est pq Fm est orienté vers le haut (règle de la main droite avec q.vxB --> vers le bas mais com q est négatif, Fm est vers le haut)
2) ampli op, idéal et non idéal: là il m'a pas posé de questions supplémentaire. Il a même essayé de m'aider qd il voyait que je connaissais pas.

Post n°82 (id1260) envoyé par dArkY  le 16 Jun 2005 à 19:32
que rajouter de plus que ce que les autres ont dit?

jai eu la question sur la force électromotrice et circuit RLC...
expliquez bien d'où viennent les CI et le signe - devant l'intégrale de la capacité et c tout bon :) il est gentil et il aide c easy...

Post n°81 (id1206) envoyé par Lau  le 16 Jun 2005 à 10:45
Pas de surprise pour les questions, on prend son pti papier, on s'amuse avec le tableau 20min, et quand il revient, on blablate un max. Qd vous le regardez 15sec sans rien dire, il se décide à vous interroger pr de bon... Evitez de répondre tout de suite et n'hésitez pas à réfléchir tout haut (et lgtps...)! En effet:

Première partie (force sur diélectrique): APRES avoir, dans un élan inconsidéré, fourni une réponse (bien stupide il faut le dire), j'ai réfléchi... pour me rattraper, j'ai eu beau faire un poirier sur une main en énonçant tous les beaux principes électrisants utiles à l'exo pr lui montrer ma motivation et ma compréhension de l'enroule... --> 12

Deuxième partie (puissance complexe): un peu dégouté, j'ai tout retapé tranquillement, cette fois il m'a interrompu de tps en tps avec des ptites questions pr voir si j'étais vrt débile :-) j'ai tout aussi tranquillement pris le tps de réfléchir (ça aide...) pr répondre à chaque question --> 16

Donc le conseil est basique mais s'il peut être utile à d'autres...: ON A LE TEMPS !!!

Bonne m*** à tous!

Post n°80 (id1204) envoyé par tibo  le 16 Jun 2005 à 10:20
Hello à tous bon voila g eu oral:
Milieux question 18: coef de couplage

Je tape mon ptit truc et puis il me prends la tête avec somme Aj=A.
En fait Aj est le potentiel vecteur créé par le volme DJj et non pas dans le volume Dj comme je le croyais.

--->13

Circuit question 18: biportes et matrices impédance:
Là j'ai cartonné j'ai répondus à tt ---->17
perso je vois pas ce qu'il voulias de plus mais 17 c'est très bien

Post n°79 (id1164) envoyé par dim  le 14 Jun 2005 à 21:26
bon j crois k j suis le premier a ecrire cette annee. j ai eu le question 13 sur les milieux magnenities et la question 18 sur les biportes et la matrice impedance. les points que j ai eu sont respectivement 13 et 18, cad 15,5 au total. conseil : evitez de tirer la papier avec la question 0 ;)

sur les milieux magneniques il suffit de retapper ce qu il y a ds le cours avec justification de tous les develloppements. ms attention, il m a pris au piege avec le Jmag=rotM, ou il m a demandé de definir plein d autres trucs a coté, style c koi le m, quelles sont les unités, ce qu il represente, quelle difference avec M, etc. puis, il m a demandé de definir c koi les diamagnetiques et les paramagnetiques, quelle est la difference, et blablabla, en gros si vous avez bien lu le chap sur ca, pas de probleme ! ms sinon... :s moi perso j ai eu du mal...

sur les biportes, j ai du retapper toute la theorie, style d ou vient l utilité d introduire les matrices impedances, quelles autres matrices il existe, a quoi ca sert. il faut egalement retaper les proprietes : Z12=Z21. la il m a demandé 4 fois de suite si c etait toujours verifié :
-c vrai? -ué. -ué? -ué. -ué? -ué. -ué? -ué.
la reponse est oui, ms seulement dans le cadre de ce cours.
et Z11=Z22 qd le biporte est symetrique
je me suis trompé en disant ke le biporte est seulement defini pr R,L,C. ms c ok pr M aussi... pas oublier !

voila, il a coté sympa, ms il corrige pas qd on s trompe, donc bien reflechir avant de parler.

Post n°78 (id730) envoyé par Chucky  le 02 Sep 2004 à 10:13
Milieux :

Courbe de 1ere aimantation et cycle d'hystérésis
Sous-question :
- Qu'est ce que M ? La magnétisation
- H et M peuvent-ils être dans la même direction tout en étant de sens opposé ? Oui selon qu'on se trouve dans un milieu diamagnétique ou parramagnétique
- Comment appelez-vous H et B ? (Il voulait que je mette un nom sur B et H, pour pouvoir les différencier dans l'explication de ce qui est au tableau) Je lui ai bêtement répondu : "ah si c'est juste pour les différencier, et bien je vais les appeler "B" et "H" dans mon discours alors" ... Dites-le avec un grand sourire et çà passera, ouf :)
- Dans le tore qui nous préoccupe, dans quel matériau se trouve-t-on ? Un ferromagnétique, où M est dans le même sens que H et bcp plus grand.
- Pourquoi est-ce qu'en P2 (le point de saturation chez moi :)), B varie seulement comme Mu0.H ? Parce qu'on est au point de saturation, càd que M ne varie plus (si vous voulez l'impressionner, retapez-lui l'explication des petits volumes magnétisés qui s'orientent de plus en plus au fur et à mesure que H augmente, en lui disant tout à la fin que M étant maximum et ne variant plus, le matériau se comporte comme dans le vide)

Ayant été plutôt lent, il a commencé à m'interroger alors que je n'avais même pas fini la courbe de 1ere aimantation ... il m'a donc demandé la résolution de la suite de l'examen en temps réel, donc plusieurs questions auraient du se trouver sur le tableau, normalement :

- Jusqu'à quel point du graphe le phénomène est-il réversible ? Montrer 1 point sur la courbe de 1ere aimantation et lui dire qu'entre l'origine et ce point, si l'on augmente H (par I puisque H est proportionnel à I) et ensuite on le rediminue, alors le trajet suivi par B est le chemin inverse pour arriver de O au point désigné.
- Qu'appelle-t-on le cycle d'hystérésis ? Pointez-la du doigt sur le graphe ... Je vous passe l'explication de sa localisation ;)
- Que représente physiquement ce graphe, en particulier l'aire du graphe ? Les pertes d'énergie par cycle.
- Que signifient Br et Hc sur votre graphe ?
Br : Champ rémanent tel que depuis le point de saturation, si on annule I (donc H), on a un champ B non nul qui "reste"
Hc : Champ H qu'il faut exercer afin d'annuler le champ B.

Là il dit : "çà va", je réponds tout de suite : "Ah il reste encore une chose : pour démagnétiser un matériau magnétique, on lui applique généralement un courant alternatif décroissant". Mieux vaut trop que trop peu n'est-ce pas ? :)


Circuits :

Théorême de Thévenin.

- Connaissez-vous la démonstration du théorême ? Non (je savais même pas qu'il fallait l'étudier ...)
- Peut-on mettre n'importe quoi dans le réseau ? Non : le réseau doit être linéaire et permanent avec des sources indépendantes et de même fréquence, par contre la complexité peut-être aussi grande que l'on veut.
- Pour le calcul de Vth, celui-ci doit se faire à vide, càd I aux bornes égal à 0.

Post n°77 (id711) envoyé par Mitch  le 31 Aug 2004 à 10:29
tiens? tjs personne pour la 2è sess de cette année?
bon, j'inaugure alors...

MILIEUX: expression générale d'une capacité, une résistance et une réluctance

honnêtement, la plus conne des milieux qd vous vous êtes fait chier à bosser à fond tous les milieux... mais bon, c aussi pour ça qu'il vous fait chier à mort sur des questions sans rapport avec la pompe !!
par ex, "est-ce que l'on peut utiliser la réluctance dans l'étude d'un cycle d'hystérésis d'un matériau magnétique?" "si oui, pourquoi?" "est-ce que ça rendrait cette étude plus facile?" (la réponse est trois NON, le sale vicelard!! tout simplement parce que l'étude en hystérésis se fait pour des matériaux sans relation linéaire entre B et H. Or, la réluctance est utilisable uniquement lorsque B=µH)


CIRCUITS: Matrice admittance et mise en parallèle

là, il est bcp moins chiant, c'est comme dans le cours... ptet qu'il en avait marre?? faut dire ke jétais le tout dernier à passer et il était non stop dans mon dos pendant les 2 questions, c fou comme ça stresse !! pas le temps de relire et de voir qu'on a ptet (surement, en fait) fait des fautes...


allez, bonne merde à tous ceux ki sont encore dedans!!

Post n°76 (id679) envoyé par Maestro  le 22 Jun 2004 à 19:07

Milieux:
Champ créé par de la matieres magnétisée ...Tout mettre au tableau c'est ce que j'ai fait et malgré tout il regarde pas vraiment ce qui est mis car il demande c'est quoi "m" même si je mets clairement au tableau "m" = moment magnétique = IS ... et je passe les exemples!

Circuits :
Puisance active et reactive.

Post n°75 (id647) envoyé par Hugo  le 20 Jun 2004 à 13:03
Salut !
Milieux: coefficients de couplage
Circuits: théorème de Thévenin

J'ai mis un max au tableau dès le début et donc il a pas eu bcp de questions à poser, il cherhcait même dans le raisonnement quelles questions il pourrait bien poser. Mais pendant que je lui expliquait ce que j'avais écrit, g remarqué que c'est pas le tableau qu'il regardait mais c'est moi, l'air de voir si j'étais sûr de moi tout le temps sinon y'a matière à creuser. Mais si vous assurer et que vs vs la jouer au mec qui maîtrise et que vs avez un min d'assurance, vs vs en sortez sans problèmes et vous empochez un joli 17 donc, aillez l'air confiants
Bonne merde pour ceux qui doivent encore le passer.

Post n°74 (id631) envoyé par Margot  le 19 Jun 2004 à 12:12
COURBE DE PREMIERE AIMANTATION ET CYCLE D'HYSTERESIS:
Je lui ai mis vaguement le dessin du tore, puis fait le beau graphe du cycle, expliqué les différents points, désaimantation... puis il s'est amené... :-/ Et la, il s'est attardé bien bien bien longuement sur le tore, l'équation Int Hdl = NI <- d'où elle vient, et si on prend eun rayon plus petit, on a toujours NI? Gnagnagna évidemment j'ai dit une connerie sur la question H dans le torre et en dehors aussi?? Alors il m'a posé plein de petites question pour finalement me faire bien bien bien comprendre la connerie que j'ai dite, mais il est pa clair dans ces petites questions, fait chier!!! Bref, vous l'aurez compris, je me suis fait déchirée :-/ -> 6/20
PUISSANCE INSTANTANNEE ET PUISSANCE ACTIVE: je lui ai mis les déf, quand p(t) est positif.. ça veut dire quoi? et négatif? Ensuite je lui ai mis p(t) et P pour les différents éléments. Puis il m'a posé des question genre puissance réactive, puissance complexe gnagngna -> 12/20 :| j'avais répondu juste à tout ... grumphe
Il est important je pense de bien faire la présentation du sujet!! Tout mettre sur le tableau, un max d'info dessus... de façon à ce qu'il n'aie pas besoin de poser de questions... Bonne merde

Post n°73 (id567) envoyé par biniou  le 15 Jun 2004 à 11:41
voilà j'ai eu milieux question 15 : cycle d'hystérésis j'ai retapper tout le cour (dont une partie en oral), matériaux ferromgnétiques doux et durs, aimant permanent, et aussi ce que c'est Br, Hc etc ...

et pour les circuits : puissance complexe : définition à partir de la puissance active (ce que c'est), puissance réactive, dire qu'il y a principe de superposition, et puis correction du coeff de puissance (j'ai un peu cafouillé sur l'explication du coeff et j'ai dit qu'on métait une réactance pure (condensateur car partie imaginaire négative) en série au lieu d'en //)

Mais j'ai très bien réussi donc courage

Post n°72 (id539) envoyé par Xenoforge  le 11 Jun 2004 à 21:59
Moi j’ai eu Potentiel vecteur magnétique et équations de mailles.
C’est à vous de parler, au plus vous en dites au plus que les points montent, mais quand on s’emballe et qu’on se plante, on se corrige et les points descendent.
Exemple : je dis div. E= O en électrostatique. ‘Et ici il n’est pas zéro alors ?! ‘Quand est-ce qu’il est différent de zéro’.
‘On calcul le Pot. Vect donc par cette formule’. Je m’emballe ‘Il existe aussi un autre moyen… et je me souvenais plus exactement de la formule et c’était celle de flux, paf…’

Équations de mailles, il m’a demandé comment on trouve les courants de mailles, et la matrice Z , les éléments Zii et Zij (écrit dans le syllabus)
Il faut tout étudier, et comprendre. C’est beaucoup et lourd ja rien à dire.
Bonne merde.

Post n°71 (id509) envoyé par Eve  le 10 Jun 2004 à 15:51
moi g eu

1/ Equation electrostatique dans les dielectriques --> aucune question subsidiaire
2/ Expression de la puissance active et facteur de puissance --> aucune question subsidiaire

En fait javais mis tout ce que je savais sur le sujet et donc manifestment il avait plus rien a demander de plus..
Il est loin detre mechant.. il vous laisse bien le temps de repondre aux questions piochées et quand vous avez fini, vous devez lui raconter ce que vous avez ecrit au tableau

Bon amusement à tous.

Post n°70 (id471) envoyé par Reno  le 08 Jun 2004 à 13:37
oral sans surprise: sur les milieux j'ai eu les équations de maxwell et pour les circuits g eu phaseurs et régime sinusoidal.
Un peu sec le prof mais bon...

Post n°69 (id468) envoyé par Jérémie  le 08 Jun 2004 à 12:20
questions:
-equation électrostatique dans les milieu diélectrique + expliqué la polarisation
-Transformateur réel: comparer à l'idéal et décrire toutes les pertes, en gros retaper tous le cours

Post n°68 (id464) envoyé par mich.  le 08 Jun 2004 à 11:04
Voila je suis passé le 7 juin et g eu:

Milieux: Conditions aux limites d'un champ electromagnétique
Circuits: Transformateur idéal

Pour les conditions aux limites d'un champ électromagnétique, il ne faut absolument pas essayer de fairte l'approximation statique (dérivées de E et de B nulle parcequ'on considère que le temps entre émission et induction est nulle). Au contraire il faut tout considérer, de toute façon lorsqu'on fait tendre le contour ou le volume vers zero, ces dérivées s'annule automatiquement (vu que ce sont en général des dérivées temporelles d'intégrale de surface reposant sur le contour que l'on fait tendre vers zero...). Bien considérer la polarisation et le champ magnétisant et bien expliquer qu'on est absolument sur de soi... Eh oui!

Pour le transfo idéal, faites pas comme moi enb oubliant dans le courant embrassé le terme NI2... Ca fache pour démontrer que I2=-nI1... N'oubliez pas d'indiquer les coefficients de couplage (L1=N1²/R, ...) ca aide et il voit que tu te souviens de tout...

A part ça, il est sympa et aide souvent à trouver son erreur par des voies simples... il m'a meme dit, me voyant transpirer de stress: "Vous voyez bien que je ne suis pas méchant". J'y aurais cru si après il ne m'avait pas coller un 11... Surtout qu'il a une façon de cotter assez bizzar: 13 pour les milieux, 11 pour les circuits == "Ca vous fait 11 à l'oral" :-0

Voilà c'est un peu près tout à part que ceux qui passe l'après-midi ont tendance à avoir (vachement) chaud... genre 30°c à l'intérieur de la salle... Pas COOL (du tout).

Mich.

Post n°67 (id463) envoyé par Jérémie  le 08 Jun 2004 à 10:56
- Coéfficients de couplage
- Ampli-op dérivateur et intégrateur

Post n°66 (id458) envoyé par Marie (& Artem)  le 07 Jun 2004 à 21:35
alors contrairement à Julien, le prof a essayé du début à la fin de me déstabiliser (idem avec Artem) mais il est mal tombé pcq on s'est pas laissé faire :d

questions d'Artem:
-thévenin
-énergie électrostatique
petites questions en plus: justifier l'expression du potentiel dans l'énergie électrostatique, et expliquer qu'on travaille bien ds le vide, même s'il y a des charges

mes questions:
-équations magnétostatiques en présence de milieux magnétiques. il m'a demandé d'expliquer ce qu'est le moment magnétique à l'aide d'un dessin (je hais les dessins), puis il m'a demandé d'expliquer cmt trouver B si on a H, donc là facile: diamagnétisme et paramagnétisme, on peut faire l'approx linéaire, et ferromagnétisme on va dire bonjour à hystérésis; sur ce coup-là il m'a demandé d'expliquer ce que c'était le diamagnétisme, le paramagnétique, et le ferromagnétisme.
-puissance instantanée et puissance active. là il a été vraiment très ch$$$$; j'avais tout fait au tableau, mais il a posé 10000 questions:
_quand est-ce que l'expression de p(t) est valable? (dans les références associées; et là il demande "c'est quoi ça?" donc c'est reparti pour un ptit dessin; il pige pas, il demande de réexpliquer, puis il finit par piger)
_pourquoi j'ai écrit d'abord la formule de la puissance active tout à fait générale plutôt que dans le cas sinusoïdal (là il voulait vrmt me faire ch$$$ on dirait, mais je suis restée calme (hum) et je lui ai gentiment expliqué)
_c'est quoi w (omega, la pulsation; oui oui il demande vraiment ça)
_puis je lui mets pas le calcul de l'intégrale puor la puissance active et il essaie de me faire dire que je ne sais pas calculer une intégrale!
_il demande d'interpréter la formule (terme tjs positif,...) et de donner des exemples, mais ça, oralement: que vaut la puissance active pour une inductance? je réponde zéro. il tire une drôle de tête et demande "hmmm tu es sûre?" je réponds très fermement "oui" et là, il me fait un grand sourire "c'est très bien" :d
_dernière chose: le signe de la puissance réactive est-il le même pour une capacité te une inductance? (non, because le phi est positif ds un cas et négatif ds l'autre); "à quoi ça peut servir?" là il fallait lui parler du facteur de puissance...

mais voilà, il cherche la petite bête un peu partout pour vraiment vérifier qu'on a compris; mais il est pas méchant (déso pour la tartine, mais au moins c'est complet!)

Post n°65 (id455) envoyé par anonyme  le 07 Jun 2004 à 21:00
Mes deux questions étaient:
- équation électrostatiques dans les milieux diélectriques. Comme petite sous question il a demandé qu'est-ce que c'était P et pourquoi les unités c'étaient des C/m2 (paskeu une polarisation c'est en Cm). J'ai balancé les deux pages du syllabus et j'ai su répondre à ses questions, mais apparament c'était pas assez parce qu'il m'a mis un 14 à cette question.
- Matrice de transmission et mise en cascade: Ne surtout pas dire que on met les deux matrices en série!!! J'ai dit ca par erreur et il ma lynché pendant dix minutes avec ca! Autremement savoir expliquer de quoi dépend le fonctionnement en biporte (cad dans quel cas le courant d'entrée d'un accès est égal au courant de sortie de cet accès)
14 sur vingt à la deuxième question

Y faut bien maitriser et savoir tout retaper car s'il vous manque un truc il ne va pas vous poser de question qui vous permettrait de vous rendre compte que vous avez oublié un truc. Il ne pose pas de question sur ce que vous n'avez pas abordé dans votre explication

Francois

Post n°64 (id452) envoyé par Julien  le 07 Jun 2004 à 18:26
Pour les circuits j'ai tiré l'effet Hall (j'étais très content) et pour les milieux j'ai eu les matrices admittances et la mise en parallèles de 2 biportes (et là j'étais bcp moins content).

Avant de rentrer dans la salle on m'avait dit qu'il était très très déstabilisant et qu'il pouvait même aller chercher la ptite bête bien loin, en redemandant plusieurs fois la signification de tel ou tel terme (sans doute que ca lui paraissait trop simple :p)...

J'ai été assez étonné de voir que ça s'est pas du tout passé comme ça avec moi: pour l'effet Hall j'ai expliqué tout le raisonnement, en justifiant chaque étape, et j'ai presque eu l'impression qu'il regardait en diagonale et qu'il se contentait d'acquiescer... Il m'a jamais interrompu, il a attendu que j'arrive au bout pour me dire que ct correct et me demander ce qu'il se passerait si le courant était fait de charges psitives... j'ai cafouillé un peu avec les signes au début (et il avait l'air de bien connaitre ce problème-là apparemment, vu qu'il s'est mis à rire en disant qu'effectivement ca pretait vite à confusion), puis je me suis rattrappé en refaisant le raisonnement devant lui, et ça s'est terminé là pour la première partie. Pas de ptite question embêtante, pas de chipotages, rien! :|

Pour la suite j'ai de nouveau déballé ce que je savais, en justifiant même un peu trop apparemment vu qu'il me regardait presque avec l'air de dire "oui ça on sait bien que c'est comme ça". J'ai expliqué ce qu'était la matrice admittance et comment on la calculait, mais faut vrament faire ca pour la forme, ca a pas l'air de l'intéresser bcp...
Puis j'ai dessiné deux biportes en parallèle, et j'ai montré qu'algébriquement la matrice globale était la somme des mat de chaque biporte...
Il m'a demandé s'il fallait pas une condition, j'ai dit qu'il fallait une terre commune et j'ai montré en quoi ca consistait, puis évidemment il m'a demandé pourquoi, et là j'ai dit tout net que je savais pas. Ca peut paraître idiot, mais j'avais pas vraiment saisi l'idée en étudiant ça... En fait c'est simplement pour que les deux biportes et le biporte global conserve bien un vrai "comportement en biporte".
Il m'a demandé ce qu'on pouvait mettre comme éléments dans un biporte (R,L ou C, pas de sources) et si le comportement en biporte était établi grâce aux composants internes ou externes... J'ai dit que ça dépendait de ce qu'on mettait dedans, et pas de bol c'était le contraire: ce sont les éléments externes qui font en sorte que les courants entrants et sortants par un même accès sont égaux!

Ca s'est terminé là, si j'ai bien vu j'ai eu 17 et 14, soit 15.5, et pourtant j'ai mal répondu a la plupart de ces questions :p


Je crois que dès le départ qd on répond il faut savoir où on va, surtout pas lui laisser l'occasion de vous prendre à revers...
S'il y a quelque chose pour lequel vous hésitez et que vous préférez prendre le temps avant de répondre, surtout ne restez-pas muets à réfléchir, "pensez tout haut" et montrez-lui comment vous arrivez à telle ou telle conclusion, et il devrait pas commencer à vous demander quoi ou comment (surtout si c correct :d)

Il était peut-etre trop crevé pour avoir envie de me tourner en bourrique, tjs est-il que mes "mauvaises réponses" ne m'ont pas completement descendu... Donc surtout ne commencez pas à stresser, si vous etes surs de votre réponse sortez là lui tout naturellement, si par contre vous hésitez dites-lui que vous n'êtes pas certain et raisonnez devant lui...

J'arrete ma petite tartine ici, bonne m** à tous ceux qui doivent encore y passer!! ;)

Post n°63 (id445) envoyé par Deborah  le 07 Jun 2004 à 13:12
J'ai eu l'energie electrostatique, j'ai rataper le cours et bien expliquer, et ensuite il m'a demandé si il existait une energie magnétostatique et qu'elle en serait la forme, enfin il prefere que vous sachiez dire que par la formule pr la distribution de charge volumique vous disiez qu'on remplace le rho par J et le V par le potentiel vecteur en faisant le parallelisme entre densité de charge et densité de courant, ainsi qu'avec le potentiel...
Pr les circuit j'ai eu la puissance complexe, j'croyais que ca irait, j'ai remis le truc du cours plus les impedances en // qui permettent d'améliorer le facteur de puissance et sur cette question il a été vraiment chiant!!! Tout d'abord oublier par les phaseurs dans la definition de puissance complexe pcq moi j'avais oublié et il m'a demandé: la puissance apparente c la meme chose que la puissance complexe sans le conjugué de Ieff... Et evidemment non, c le module. Ensuite il fait chier avec l'histoire des impedances en //, il demande de justifier pq on met une reactance pure et dc pq on a une puissance complexe imaginaire, il demande de justifier cmt on améliore le facteur de puissance avec le Q1 et il faut dire qu'il faut qu'elle valle -Q pr que le facteur de puissance fasse 1 (cf notation du cours). Et pr terminer le tour il me demande qu'est ce qu'on choisirait pr Z1 si Z2 etait un élément inductif...j'vous dis la reponse mais j'ai pas trop compris, il faudrait que Z1 soit une capacité pcq l'inductance est en "j" qqch alors que la capacité en "-j" (cf Q et -Q1).
Enfin voilà je trouve pas le prof agreable du tout, il lit votre deuxième tableau alors que vous expliquer le premier...il est super froid!!! Il vous laisse mijoter sur votre reponse et c souvent signe que c pas bon, enfin je me suis rattrapee plusieurs fois mais ca a pas du lui plaire.
Dsl pr tt ce blabla mais comme ca vous savez tout
Deb

Post n°62 (id444) envoyé par Thomas  le 07 Jun 2004 à 12:50
-le champ créé par la matière magnétisée
-le transformateur réel

il faut lui remettre ce qu'il y a dans le cours et il risque de poser quelques questions autour de ce sujet

il aide pas du tout et ne vous dit qu'à la fin si c'est bon ou mauvais


Post n°61 (id441) envoyé par Jones  le 06 Jun 2004 à 22:48
Milieux : Question 21
Conditions aux limites des champs électromagnétiques
Refaire tel quel ce qu'il y a dans le syllabus sans oublier d'y inclure les dessins des points précédents (cylindre à travers la surface de l'interface et contour autour de l'interface).
Questions :
1)Pourquoi si le contour est parallèle au courant de surface on a H1t=H2t?
2)Exemple d'applications (ondes (téléphonique, wifi, ...) qui doivent passer à travers un mur)

Circuits : Question 12
Expression de la puissance active et facteur de puissance
Questions :
1)Que représente l'indice m dans l'expression de la puissance active?(tension et courant Maximum)
2)Justifier l'intérêt d'un facteur de puissance élevé pour les compagnies de distribution

Post n°60 (id440) envoyé par Nicolas  le 06 Jun 2004 à 22:45
Premiere question : pareille que Xavier.
Il m'a demande s'il y avait des charges dans un conducteur, j'ai dit non, expliquer pq avec le premier principe de thermo etc.
Puis il m'a demandé comment ça se faisait que le champ suivait la forme du conducteur pour une résistance, et j'en savais trop rien...

Circuits :
Equations de mailles.
Retaper la pompe, il n'a pas bronché.

Voilà, pas vraiment de surprise...j'ai pas trouvé le prof super sympa, mais pas méchant non plus...

Post n°59 (id437) envoyé par Xavier  le 06 Jun 2004 à 13:46
1ère question (milieux):
Expression générale d'une capacité, d'une résistance, d'une réluctance: J'ai simplement donné la formule de base dans chaque cas et puis développement en quotient d'intégrales. Il s'assure juste que l'on comprend toutes les hypothèses et les simplifications. Il demande parfois la signification des intégrales (qu'est ce que le contour c? c'est quoi H? etc.)

2ème question (circuit):
Circuit RLC en transitoire:
Cf le syllabus. Perso, je n'ai pas donné l'expression de Vc et il ne m'a fait aucunes remarques là dessus. Par contre j'avais donné les expression de Vr et Vl(plus facile héhé!). Il m'avait l'air satisfait, mais il vérifie bien la détermination des constantes àpd conditions initiales.

Post n°58 (id436) envoyé par Smoon  le 06 Jun 2004 à 13:17
Circuit Magnétique
il m'a demandé si la réluctance pouvait etre appliqué a des matériau non linéaire, et si dans le cas d'un entre-fer si on pouvait utiliser la formule simplifer l/mu.S La réponse est non, vu qu'il y a une partie mu et une autre mu0, il m'a demandé si on pouvait additionner les deux réluctance, et qu'est-ce qui fait qu'on peux?
Un matériau ferromagnétique est-il d'office linéaire?

Ampli-op
Comment fait-on pour s'assurer que Vd est petit?
Comment appelle-t-on le modele de l'ampli-op non-idéal?
les ordres de grandeur de l'impédance entrée, sortie, gain.


Voila c'est pas compliqué

Post n°57 (id399) envoyé par Toh  le 03 Jun 2004 à 15:30
Question sur les milieux : Champ créé par matière polarisée

Retaper le développement pour trouver la formule du champ. Il demande en plus : définir matière polarisée, qu'est-ce qu'un dipole, interprétation physique de sigmapol et rhopol. Attention, etre sur de ses réponses et avoir une idée claire de tous ces concepts.

Circuits : régimes sinusoidaux - méthode des phaseurs

retaper la pompe ( définition, propriétés, opérations sur les phaseurs, utilité). J'ai illustré en montrant ce que ca donnait pour un circuit RLC. Il demande en plus : "donc cette méthode permet de résoudre l'équation différentielle ?" Non, on ne trouve que la solution de REGIME...

bonne chance
Toh

Post n°56 (id397) envoyé par Nico  le 03 Jun 2004 à 14:35
Chanceux, j'ai eu :

Courbe de première aimantation et cycle d'hystérésis:
On retape le blabla du cours. Bien tout expliquer. Attention aux questions pièges du genre :
- La magnétisation M en A/m ? Mais vous avez dit que c’était une densité ! Ce serait plutôt en A/m3 non ?
- Que nenni, que je lui répond du tic au tac ! C’est une densité de moment magnétique, qui est en A.m2.
Là-dessus il te montre une photo de sa mère à poil en train de manger du poulet paprika farci au chou rouge. Ca veut dire que tu as gagné un point.

Transformateur idéal:
Super simple de nouveau. Il faut retaper le cours. Comme prévu. J’ai en plus ajouté tous les trucs qui foirent dans le transformateur réel pour qu’il ne me pose pas trop de questions.

Sur ce, il m’a dit : c’est très bien mon garçon. Puis il m’a fait me retourner, et là, m’inquiétant un peu d’entendre un rire étouffé et sournois, je jette un coup d’œil derrière moi. Je le vois enfiler un énorme gant en latex qui lui remonte jusqu’au coude et puis… NOON… AAAAAAHRG… AAH. NON. PAS COMME CA ! AAAAAAAAAAAAAH !

Post n°55 (id391) envoyé par Max  le 03 Jun 2004 à 12:11
Vives les conditions aux limites, dans mon cas, c'était pour les milieux magnétiques. Il est important de savoir d'où sortent toutes les formules que vous écrivez... Pour la suite, adaptation d'impédance, puissance et superposition. Petites Q, que signifie le S dans Zs et la conclusion que l'on peut tirer de la superposiion des puissances...

Post n°54 (id386) envoyé par Nathalie  le 03 Jun 2004 à 09:39
J'ai eux pour les milieux: conditions aux limites des champs électromagnétiques (idem que d'habitude: retapper le cours) puis comme ptites Q: c'est quoi un milieu? ensuite bien expliquer comment on arrive aux équations (avec la hauteur qui tend vers 0 etc) et pr couronner le tout: pk on tient pas compte des champs variables dans les conditions aux limites :-s en gros faut dire que la surface sur laquelle on travaille tend vers 0 (et faut encore savoir QUELLE est cette surface!) ah ouais! faut faire gaffe pour les intégrales si c'est circulaire ou pas! Ca a l'air hyper important pr lui...
Pour les circuits: les biportes + matrice impédance... tjs sans surprise. Comme ptites Q: c'est quoi exactement un biporte? comment on peut appeler z11,z12 et co? l'impédance dépend de koi en général? et jcrois que c'est tout!
Enfin, en gros le prof est vraiment sympa... Impressionant au début mais il met à l'aise... Il a tjs l'air pas sûr et vous fait douter mais... c'est pas tjs pcq c faux :-s prenez le temps de bien réfléchir avant de répondre (il pref ca à mon avis) mais si on fait une faute, il fait semblant de rien et vous met sur la piste en vous demandant des ptits trucs pr que le déclic se fasse ;-)
Voilà! Bonne merde à tous!

Post n°53 (id313) envoyé par Dimi  le 05 Sep 2003 à 19:29   |   Titre: comme d'hab
cycle d'hysteresis et courants de mailles...

Il a surtout demandé tous les signes des différents éléments dans les courants de mailles, et c'est à peu près tout...

Déso de pas mettre + mais c'est vraiment comme d'hab...

Post n°52 (id279) envoyé par Bruno  le 31 Aug 2003 à 14:06
1. Force entre les armatures d'un condensateur plan. Il m'a posé des questions sur toutes les lignes de ma démo mais pas très dur

2. Inductance mutuelle. J'ai déballé par coeur la pompe (j'avais pas tout compris) et il m'a bassiné avec des histoires de flux, de courant continu, de tension discontinue...

Enfin, finalement, je m'en suis bien sorti => C'est comme en sess 1

Post n°51 (id278) envoyé par chombat  le 31 Aug 2003 à 13:25
IDEM qu'en juin :
1)Circuits magnetiques, il m'a posé surtout des questions sur les hypothèses (comme en juin !).

2)Expression de la puissance moyenne et facteur de puissance. NO COMMEnt!

Post n°50 (id277) envoyé par kkun ki voulait etre  le 30 Aug 2003 à 23:31   |   Titre: ça va...
Voilà comme en juin...memes types de kestions...
g eu matière polarisée et théo de superposition et de réciprocité...

Sur la 1ère: keske la polarisation...d'où ça vient...d'où vient la forme du potentiel dans l'équation de départ?
Sur la 2ème:Quels sont les élements permis dans R...il fo voir k'on ne peut avoir ke des élements linéraires et permanents (donc pas de ferromagnétique)et pas de sources ds R no plus ou sinon on peut pas appliquer la démo du théorème de réciprocité..

Cotation honnete...y a moyen de s'en sortir...

Post n°49 (id276) envoyé par nxs  le 25 Jun 2003 à 15:55
g pioché :
- tension de HALL (pompe+application(:sonde de Hall pour mesurer B)+positron)
- optimisation d'impédance(1) + superposition(2)
(1): retapez la pompe + dire que la puissance moyenne est optimisée et calculée pour le ZL
(2): illustration par les harmoniques (pompes)=> puissance instantannée superposition pas applicable, puissance moyenne, applicable. Etendre cette illustrion à tous les types de fréquence (nb: harmoniqe possède une relation linéaire entre leur fréquence)

Les questions qu'il m'a posé : sonde de Hall et positron (j'ai préféré ne pas en parler et qu'il me pose ses questions dessus)
pour la partie circuit, aucune.
Pas de surprise, il pose des questions sur la matière tirée, suffit de bien préparer et comprendre ce qu'on écrit.
17/20

Post n°48 (id274) envoyé par Frédéric  le 24 Jun 2003 à 20:15
Milieux:
milieux conducteurs-résistances :
il pose plein de petites questions quand vous lui présentez:
* pourquoi la densité est en A/m² et pas en A/m³?(parce que c'est une densité de surface)+les unités des champs que l'on écrit,
* la loi d'Ohm est-elle une loi constitutive comme les équations de Maxwel?(non c'est une loi exp)
* dans la définition de la résistance(avec les intégrales),est-ce-que le chemin d'intégration pour E peut etre quelconque?(oui car E=-grad(v))
* Pourquoi si J=sigma E, alors V=R.I?(relation linéaire entre J et I et entre V et E)
* Sur quelle surface on intègre pour pour calculer I à partir de J?(n'importe quelle section transverse du conducteur)
et encore quelques autres dont je ne me souviens plus...

Circuits:
Amplificateur inverseur
*donner clairement toutes les approximations qui sont faites dans la résolution( gain infini, impédence d'entrée très grande,...)
* Expliquer le zéro virtuel de potentiel(dire que l'on a un court-circuit et un circuit ouvert en meme temps, c'est une caractéristique de l'ampli op....)
* Expliquer par quelle condition simplificatrice vous pouvez prétendre que la tension de sortie ne dépend pas de la résistance de charge sur laquelle on la mesure?(parce que l'on a fait l'approx que l'impédence de sortie de l'ampli op est nulle, elle ne dépend que de la tension Vcc que l'on doit fournir à l'ampli pour qu'il fonctionne,il faut lui dessiner l'ampli plus détaillé comme celui de l'ampli op non idéalisé, il m'a dit que en fait on pouvait prendre l'équivalent de thévenin de la source Vcc et que alors Z thévenin est nulle et donc Vo ne dépend que de Vcc....)

Bonne merde au dernier groupe demain!!!!

Post n°47 (id273) envoyé par euhhhh  le 24 Jun 2003 à 20:05
ayééééééé!!c l'exam de l'ebrouille!!!faut vraiment etre sur de ce que vous écrivez et ce ke vous disez pke les "ça va"oui "ça va"ben...ça veut pas nécessairement dire ke ça va...vous avez compris ou ça va???ou...
Bref, j'étais bien embrouillé, le meilleur moyen de réussir et de bien connaitre les sens physiques...et de savoir que le savoir n'est qu'un savoir si tu sais ce que je sais...t'inikète,là je suis bien plus embrouillé ke toi...
BOnnes vacances à certains et courages aux autres

Post n°46 (id253) envoyé par unknown  le 20 Jun 2003 à 20:32
milieux : potentiel vecteur
circuits : puissance instantanée et moyenne

Tranquille, il est très sympa et compréhensif si jamais vous savez pas bien qqchose, mais attention quand même à ce que vous dites, il relèvera chaque mot et insistera dessus (surtout s'il s'avère que c'est une grosse connerie !). Honnêtement, je me souviens plus des ptites questions qu'il y a eu en plus, mais c'est vraiment des ptits détails qui dépendront de ce que vous avez écrit.

Post n°45 (id244) envoyé par Ariel  le 19 Jun 2003 à 18:18
Milieux : Force sur un diélectrique entre plaques parallèles

Il faut retaper toute la pompe, il m'a demandé si il y avait du courant qui passait dans le diélectrique, oui un petit peu car la conductivité n'est jamais nulle.

Circuits : Théorème de Thévenin

Il faut mettre tout ce qu'il ya dans le syllabus avec la démo. Il m'a demandé à quoi ça servait et un exemple dans la réalité (le circuit de distibution --> Vth=220 V intérêt d'avoir une faible Zth sinon il ya une grosse chute de potientiel...)

Post n°44 (id240) envoyé par moa  le 19 Jun 2003 à 16:31   |   Titre: resistance, capa, reluct & puissance moy et facteur de puissance
Question 1:

expression générale de la résistance, de la capacité et de la réluctance.
Il a posé en plus: tracer la parcours de l'intégrale pour calculer V (parcours indépendent du résultat car E = champ conservatif), idem pour la section pour l'intégrale de section.
il a posé d'autres trucs mé je me souviens plus.

Question 2:

puissance moyenne et facteur de puissance

voir cour, expliquez aussi à koi ça sert.

bon, il est sympa. il vous rassure s'il voit ke vous connaissez un peu la matiere et que vous arrivez pas à répondre directement à ces kestions.

Post n°43 (id212) envoyé par Bruno  le 16 Jun 2003 à 16:20
Q 1 : Effet de Hall : il m'a posé des questions sur la Force de Lorentz, sur ce qu'était un courant (jusque là : pas trop dur, ce sont des électrons libres qui se déplacent) mais il m'a aussi demandé si ça pouvait être autre chose que des électrons (en fait, cela peut-être des positrons aussi) et si cela avait une influence sur la tension de Hall (la réponse est oui) et si oui comment...

Q2 : Puissance moyenne et facteur de puissance. Attention, mon tableau n'était pas trop mal rempli mais j'ai raconté un tas de conneries et il n'a pas apprécié... (il a bcp ri => mauvais signe).

Allez, courage.
Brun.

Post n°42 (id211) envoyé par Jose  le 16 Jun 2003 à 16:00   |   Titre: Point de fonctionement d´un aimant - Th Superposition & Reciproc
Voila,pour les milieux j´ai eu "Point de fonctionnement d´un aimant"... il m´a pas trop posé de questions...juste expliquer pourquoi on trouve plusieurs points pour une valeur de I dans le graph, j´ai simplement dit que cela dependait d´où on venait ( le truc d´hysteresis ) il m´a dit ok.

Pour les circuits, j´ai eu th de superposition & reciprocité, il m´a seulement posé des questions sur la superposition des faseurs, càd comment on additionne les faseurs obtenus (savoir ke si ils ont des frequences diferentes on doit additioner le truc transitoire).

Ah...n´oubliez pas de regarder le "verso" des tableaux, moi j´avais des resolutions de questions qui n´avaient pas été effacées...helas, pas celles que j´ai eu!...mais on sait jamais.

Bonne chance pour tout le monde


Post n°41 (id207) envoyé par Caribou  le 16 Jun 2003 à 14:17
J'ai eu: mouvememnt d'un conducteur dans un champ magnétique et puissance complexe,
j'ai TOUT ecrit, il s'est asssis, il m'a dit je vous ecoute, et j'ai tout expliqué, il 'ma demandé pourquoi la force est dans le sens positif alors que les e- vont vers le bas, j'ai expliqué puis il s'est tut jusqu'à ce que j'ai fini, puis il a dit, bon bien prenez une autre fiche
pour la 2e question il a fait pareil, il m'a posé une question au debut (pour la valeur efficace c la Vm / racine de 2, je savais pas, et j'ai pas compris so nexplication mais apres il m'a ecouté et il a rien dit. il a fini en disant ok ca vous fait 16 a l'oral...

Post n°40 (id205) envoyé par Axelle  le 16 Jun 2003 à 13:08   |   Titre: Maxwell + Phaseurs
20/ Maxwell dans la matière.
3/ Méthode des phaseurs.

Il demande qu'on lui explique ce qu'on a écrit. Réfléchissez bien à ce que vous lui dites car la moindre imprécision et il ne vous lache pas! mais si vous arrivez à vous en tirez, ca fait du bien aux points! Pour la première question, il m'a surtout demandé des unités. Pour la deuxième question, il est content si on lui retape tout mais il faut malgré tout bien comprendre ce qu'on fait!
Good luck.

Post n°39 (id204) envoyé par pitou  le 16 Jun 2003 à 12:37   |   Titre: faraday et kirchoff
Loi de faraday
faut tout déballer...
il m'a demandé les unités de la fem (volts) et à quoi servait la loi de faraday...

Kirchoff et association d'impédance
Idem, tout déballer
il pose quelques ptites questions (quesqu'une maille...) mais rien de bien méchant


Par contre, je sais pas trop comment il cote... j'ai répondu à toutes ses questions, et j'ai bien déballé les pompes... je me suis tapé un 13 (il m'a sorti: "bon, c'est bien, 13 à l'oral")
faut croire qu'il a des jours où il cote généreusement, et d'autre où c'est pas le cas

Il est vraimment pas méchant, il écoute et n'est pas froid comme certains disent...

Post n°38 (id197) envoyé par Victor  le 16 Jun 2003 à 11:34
G eu potentiel vecteur et adaptation d'impédance et superposition de puissances
Il pose plein de questions, surtout pour les milieux:
ex:
-Esque dans la cas non statique on impose aussi divA=0
-Les unités de J (a/m^2) et de K(a/m) et pq c pas en A/m^3 et en A/m^2
-Comment sont les lignes de potentiel vecteur dans un solénoïde infini et les lignes de champ magnétique
Pour les circuits:
-Esk'il y a d'autres puissances qui se superposent? Moi g répondu puissance complexe mais enfait elles se superposent dans les differentes branches du circuit mais pas pour des differentes fréquences puisque l'on définit S à l'aide des phaseurs->monofréquenciel

Post n°37 (id196) envoyé par apn  le 16 Jun 2003 à 09:39   |   Titre: Circuits Magnétiques + Transfo Reel
Alors vous arrivez vous tirez votre fiche et il vous laisse seul jusqu'a ce que vous soyez 'prêt'. (Revient voir après '). Alors là il s'assied devant vous, vous interroge de pleins de questions: sens physique, unités, formules, etc... J'avais oublié de mettre pas mal de truc par rapport aux pompes et apperemment ca l'a pas géné.

Dans sa cotation, il est juste à tendance plutôt généreuse.
Super sympa, même si il est froid, il vous mets a l'aise.

PS: Circuits magnétique valables en continu et continu implique pas de variation de champ => pas de courants induits.

Post n°36 (id194) envoyé par Paille  le 14 Jun 2003 à 13:22
j etais le dernier a passer ( il etait 18h...) et bon ca allait encore il avait l air d avoir envie d en finir mais pas mechemment... J ai tire potentiel vecteur et puissance avec facteur de puissance. Dans le potentiel j ai un peu tt explique et il m a demande si je devais vraiment mettre une barre sur mon element de volume et la reponse etait ...............non car on ne peut pas vraiment l orienter. Pour le deuxieme j ai ecrit l equation S=P+jQ j ai ecrit ce que valait chacun et leur signification. je m etais trompe dans S l me l a signale et j ai corrige. Il ne m a pas tt de suite dit la solution pour ke je puisse corrige c est sympa. Bah avec mes ptites erreurs il a conclu sur un 14, je dis honnete.

PS: pour ceux que ca interresse, je ne suis PAS responsable mais j avais de la craie bleue sur les doigts et bon j ai pris ma fiche potentiel vecteur en main....see what i mean...;)

Post n°35 (id191) envoyé par at2de  le 13 Jun 2003 à 18:45   |   Titre: Thevenin et Dielectrique
Question 1 : Condensateur avec diélectrique
Pompe
Quel est le sens de P par rapport a E ?
Pourquoi les + sont vers les - du condensateur ?

Question 2 : Thevenin
Cours
A quoi ca sert?
Quelles sont les condition pour pouvoir l'appliquer ?

Post n°34 (id186) envoyé par plus que un  le 13 Jun 2003 à 15:12   |   Titre: Elec...mouais
pour ceux qui croient que c'est un avantage de passer en dernier(16h30) détrompez vous!je suis passé en dernier et pour les milieux, j'avais le choix entre 6 fiches et pour les circuits, seulement 2 fiches m'etaient proposées.
j'ai eu champ créé par de la matiere polarisé,je lui ai retappé tout ce qu'il y avait dans son cours sans fautes et apres il a commencé a me souler avec ses questions sur ce que cela representait reellement,je lui ai parlé de la separation des charges du a un dielectrique et donc de la creation de sigma p, mais apres il m'a dit:"mais on parle de volume donc ...?".voila c'etai lourd.
pour circuit j'ai eu la meilleur question qu'il soit,a savoir la puissance complexe.la aussi j'ai retappé tout ce qu'il y avait dans le cours,c-a-dire pas grand chose,avec l'application egalement au facteur de puissance.puis j'ai du redemontrer comment on mettait la puissance complexe sous la forme: S=P+jQ puis il a enchainé avec une question sur la quele on ne s'est pas dutout compris donc je ne saurais meme pas vous la donné.bonne chance

Post n°33 (id185) envoyé par olivier Stasser  le 13 Jun 2003 à 13:41
Milieux : circuits magnétiques

Circuits : Amplificateur inverseur

Il pose des petites questions de compréhension sur ce que j'ai écrit. Comprenez donc bien tout ce que vous mettez. C'est franchement pas difficile. Bonne chance.

Post n°32 (id181) envoyé par kyun  le 12 Jun 2003 à 22:46   |   Titre: Attention
Alors, pour les milieux, j'ai eu loi de Faraday.
J'ai retapé la pompe, il était plus ou moins content mais ATTENTION ne pas mettre qu'il s'agit d'une loi d'induction "électrostatique" ! Si vous mettez ça, il va vous dire d'analyser le mot électrostatique -> électrique et statique ! C'est justement le terme statique qui n'est pas correct ! B varie ( linéairement ou sinusoïdalement ) -> E aussi. Il n'y a vraiment rien de statique dans le bazar !!!

Pour les circuits, j'ai eu puissance complexe. Là aussi attention lorsqu'on exprime les parties réelles et imaginaires en fonction de Re(Z) et de |Z|.

Bonne merde à tous, il n'est pas bien méchant mais il a une facheuse tendance à vous induire en erreur !!

Post n°31 (id175) envoyé par Nyko  le 12 Jun 2003 à 17:26   |   Titre: Exam du 12/06
Milieux: Barreau magnétique dans un solénoïde
Circuits: Amplificateur inverseur

Hormis le fait qu'on a l'air de l'emmerder au plus haut point et qu'il se fout bien de notre gueule on peut pas dire que le prof soit vache. Faut aussi faire gaffe de pas trop traîner car "il n'a pas que ça à faire" (une heure par personne grand max!)

Post n°30 (id168) envoyé par Zorro  le 12 Jun 2003 à 15:26
milieux 2 : matiere polarisée : il de mande en plus ce qu'est de la matiere polarisee, un champ de polarisation, en gros , il faut tout savoir expliquer physiquement et pas seulement avec les formules

circuits 6 : equation de mailles : pas de surprises

Post n°29 (id157) envoyé par Groovetit  le 12 Jun 2003 à 00:31
Milieux : 17. Déplacement d'un conducteur dans un champ magnétique
Question supplémentaire : expliquer les différentes grandeurs (sens physiques, ...)

Circuits : 3. Régime sinusoïdale et phaseurs
Questions supplémentaires :
a) Quelle est la fréquence du réseau éléctrique??? 50Hz
b) Dans l'application des phaseurs aux équations différentielles a-t-on la solution générale ??? Non, on a uniquement la solution particulière.
c)Pourquoi, dès lors, se contente-t-on de la solution particulière??? car la solution homogène est transitoire, donc elle négligeable dans la plupart des cas.

Post n°28 (id156) envoyé par chris  le 11 Jun 2003 à 22:22   |   Titre: elec aprem 11/06
g eu coefficients de couplage (quelle poisse) et théorème de superposition et de réciprocité.

à part "oui" et "...." il n'a pas beuacoup d'autres mots de vocabulaires mais ça va, on a facilement un 12/20 si on connaît ses pompes.

je suppose que ne vous apprendrez rien en vous disant qu'il pose quelques questions de compréhension (rien de bien méchant)
voilà

Post n°27 (id154) envoyé par Sam  le 11 Jun 2003 à 19:19
Milieux: 6- mileux conducteurs -résistance
juste celle que je voulais pas...
Remettre ce qu'il y a dans le cours + questions de compréhension.
J'avais oublié un truc et il m'a demandé de dessiner les lignes de J et E dans un tube en forme de S soumis a une différence de potentiel et de justifier pourquoi(les charges se disposent sur la surface et empechent le champ de couper a travers tout).

Circuits: 6- equation de maille
Retaper ce qu'il y a dans le cours et il m'a laissé partir ensuite.


Post n°26 (id153) envoyé par Ben O  le 11 Jun 2003 à 18:36   |   Titre: elec ce soir
Milieux: 20.Equations de Maxwell dans la matière; retaper + question: "et dans le vide vraiment vide..? et y se passe quoi alors pour les solutions? 0=0?" Faut dire qu'y a pas de charges ni courants, mais y a les ondes électromagnétiques (par couplage des deux champs)
Circuits: 17.Amplificateur inverseur; comme dit juste avant

Examen très faisable, le prof est assez froid, mais vous laisser pas impressionner ;-) Bon courage à tous

Post n°25 (id152) envoyé par Jonathan  le 11 Jun 2003 à 16:15   |   Titre: Elec
Milieu : Point de fonctionnement d'un aimant : refaire tout comme dans le cours et savoir bien expliquer les hypothèse faites et par quoi elles sont justifiées (pas d'épanouissement de l'entrefer,etc...), savoir également expliquer quel genre de matériau est bon pour un aimant permanent (matériau dur c-à-d avec cycle d'hystérésis large).

Circuit : Amplificateur inverseur : faire attention au convention de signe avec les flèche qui représente les potentiels. Pq R (de charge) n'apparait pas dans le résultat v0/v1 : car on néglige le modèle de l'amplificateur réel, en fait on néglige la résistance de sortie de l'ampli réel (elle est très petite).

Bonne chance à tous,

Post n°24 (id150) envoyé par alex  le 11 Jun 2003 à 13:08

milieux: potentiel vecteur magnétique, bien vérifié si les intégrales sont sur des contours fermés ou pas

circuit: transformateur - retaper exactement la page du cours la dessus en faisant bien attention a savoir comment evoluent les pertes en fonction de la fréquence
Pour les pertes par hystriésis c'est linéaire plus la fréquence est élevée plus on parours souvent le cycle (1x par période)
Pour les courants de foucaults c'est en fonction de la fréquence au carré (un truc avec la dérivée du flux???)

Post n°23 (id149) envoyé par Nic Nac  le 11 Jun 2003 à 12:25   |   Titre: exam élec
* Potentiel Vecteur
--> Attention pour l'expression du flux à l'aide du potentiel vecteur, il est très pintilleux quant aux intégrales fermées ou non... C'est ptête tout con mais le flux à travers une surface NON fermée de B égale à la circulation de A sur un contour C FERME... Moi j'ai appliqué Stokes avec des petits ronds sur les intégrales sans trop réfléchir pour faire joli et il a pas aimé ! Enfin... c'était vite réparé

* Kirchhoff et association d'impédances
--> Pas de surprise... tout comme dans le cours !

Par contre faites pas comme moi, quand il pose une petite en plus pour tirer la cote vers le haut... vaut mieux bien y répondre... sinon ca descend un peu :o)

Post n°22 (id148) envoyé par ericX  le 11 Jun 2003 à 11:54
Bonjour bonjour
On tire une question, on répond il cuisine un peu sur la réponse et rebelotte, on en retire une deuxieme...

j'ai eu equations magnétostatiques dans les milieux magnétiques
où il m'a posé quelques questions sur expliquer ce que cest'M, si la relation H=khi*M est toujours valable et qu'est-ce que c'est que des milieux dia, para et ferro magnétique.

Ensuite j'ai eu expression de la puissance moyenne et facteur de puissance.
ou il m'a surtout un peu cuisiner sur pourquoi il vallait mieux avoir un grand facteur de puissance et en quoi avoir des grands courant efficaces pour une tension et une puissance donnée était un désavantege (rep :perte par effet Joules + dimensionnement des installations du fournisseur plus importantes)

Il est très froid mais pas méchant, il ne faut pas se laisser impressionner, ce n'est pas un méchant monsieur.
voila voila.

Post n°21 (id144) envoyé par JB  le 10 Jun 2003 à 20:09
j'ai eu le point de fonctionnement d'un aimant. Pour les questions supplémentaires, j'ai du lui parler des caractéristiques des ferro-magnétiques, d'un cycle d'hystérésis...
Ensuite, puissance instantanée et moyenne. Puis expliquer ce qu'est un élément dissipatif ou non, pourquoi on dit que la puissance peut être restituée ou pas

Post n°20 (id143) envoyé par Nicolas Petit  le 10 Jun 2003 à 18:58
MILIEUX: barreau magnétique ds solénoïde. tout retapper. il demande une application: Ouvre porte.


CIRCUITS: Théorèmes de superposition et de réciprocité. No comment.

Si vs voulez les memes questions, les fiches étaient aussi blanches que les autres, c'étaient les 3è en partant de la gauche et il a mélangé quatre fois après. Bonne chance...

Post n°19 (id139) envoyé par Jhon  le 10 Jun 2003 à 15:04   |   Titre: Elec 10 juin
Question 1 :
J'ai pris le papier le plus sale. Y avait des traces brunes sur le milieu (légères les traces, mais bon...). Ca peut toujours servir. C'était "points de fonctionnement d'un aimant". Pareil que dans le cours. Y a des trucs que j'avais pas mis,il me les a demandés et puis c'est tout.
Questions 2 :
"L'inductance mutuelle". Paf, on retape tout ce qu'on sait. Faites gaffe aux signes des v(t). Ils ne sont pas négatifs parce qu'on change de références (regardez dans le cours).

Post n°18 (id137) envoyé par sandrine  le 10 Jun 2003 à 13:55   |   Titre: 10 juin
milieux 3 : équations électrostatiques en milieu diélectriques.
J'ai retapé tout pour arriver au champ de déplacement et puis tout ce qu'il y a dans le cas de diélectriques linéaires. J'ai aussi mis les conditions limites.
Il m'a demandé ce qu'était P, polarisation et ses unités(coulomb/m²)
Il m'a aussi demandé si diélectrique laissait passer courant. Non, pq? Parce que pas d'électrons libres comme dans conducteurs.

Circuit : transformateur réel..; celle que je voulais pas :-(
Il m'a bcp demandé des interprétations avec le dernier paragraphe. Avec les variations au niveau de la fréquence.

Voilà voilà bonne chance à vous tous!


Post n°17 (id135) envoyé par mathieu  le 10 Jun 2003 à 12:10   |   Titre: élec 10 juin
Alors j'ai d'abord eu "équations de Maxwell dans la matière",
pas de surprise pour ce qu'il attend qu'on lui mette, ni plus ni moins que ce qu'il y a dans le cours à ce sujet. Après il demande comment ça se passe dans le vide (pas de dipoles magnétiques ni électriques --> rho pol et J pol, Jmagn tombent) et si on est "vraiment dans le vide" ça veut dire que ya m pas de charges, donc pas de courants ou de charges libres et donc il suffit de réécrire nos équation avec J et rho = 0 .
Attention, ne pas dire qu'il y a pas de champs ! pcq sinon on ne verrait pas le soleil briller et on ne saurait pas parler aux astronautes sur la lune!

Deuxième question : RLC et transitoire.

Vous faites pas de bile pour les calculs, il ne regarde pas les expressions mathématiques de Vc et i, faut juste avoir le bon dessin. Il demande par contre d'où viennent les équations du début et les conditions initiales. ET, accessoirement, si comme moi vous avez mis la flèche de Vc dans le mauvais sens et que votre équation ne correspond pas à votre dessin, il vous fait un joli sourire et demande un peu plus d'explications sur les signes. Bref attention aux références associées! qd, pour Vc on a pas les références associées (comme dans le cours) alors la formule change et c VC= Q0/C - 1/C intégrale de 0 à t de i(t).
Enfin, vous savez tout ça mieux que moi.

Sinon il est assez sympa et m'a qd m mis 16.5
PS: préparez vous à expliquer oralement ce que vous avez écrit au tableau, vous aurez d'office à le lui présenter, il ne se contente pas de lire comme VanH.

Post n°16 (id130) envoyé par Gargant  le 10 Jun 2003 à 11:48   |   Titre: Milieux 2 & Circuits 17
Pas de surprise.

Milieux n°2 : Champ créé par de la matière polarisée. Il m'a demande en plus de la pompe pourquoi P est en C/m² car c'est bizarre, une densité est généralement par mètre cube. C'est parce qu'un dipole c'est q*d où d est la distance entre les 2 charges donc ya un mètre au dessus ==> m/m³ = 1/m²
Sinon il demande aussi ce qui se passe si P est uniforme (donc div P = 0) et il faut dire que signifie la divergence (c'est une forme de bilan entre la quantité de vecteur qui rentre et celle qui sort). Et il demande si P=0 donc Rho P = 0 est ce qu'il y a des charges en surface ?

Circuits n°17 : Amplificateur inverseur. Retaper tout comme dans le cours et bien spécifier qu'on a un gain en tension qui dépend pas de R ni de A. Il m'a demandé ce qui se passe si on retire R et si on court-circuite R (la résistance de charge). Si on la retire il ne se passe rien. Si on la court-circuite, on a V0 = 0 donc ya qquch qui foire.

Sinon c'est vrai qu'il est très froid, mais il est gentil, ce qui n'est pas incompatible. Il pose des petites questions pour voir si vous avez bien compris la matière, mais rien de vache. Il ne veut pas vous couler. Les points suivent, si vous répondez bien vous avez vos points. Vous tirez une seule question à la fois (il les sort de sa petite enveloppe bleue) et vous avez deux tableaux ainsi que l'aide mémoire qui est à côté du tableau. Je pense que lorsque quelqu'un dans la salle a déjà tiré une question, vous ne pouvez pas la tirer puisqu'il laisse la question sur la table près de vous. Autrement dit, il n'a apparemment qu'un jeu de questions.

Voila j'ai mis à peu près tout ce qui me passe par la tête.
Bon courage !

Post n°15 (id123) envoyé par Arnaud  le 08 Jun 2003 à 12:39
Comme prévu : pas de surprise :

milieux : barreau magnétique dans un solénoide
circuits : transfo idéal.

Il pose des petites questions pour monter dans les points ...

Post n°14 (id124) envoyé par Benoît C  le 08 Jun 2003 à 12:39
question 1: condensateur plan avec diélectrique
question 2: puissnace instantanée et moyenne

pr les cotes des labos:
il m'a dit qu'il allait faire une courbe avec les points de tt le monde et que les cotes en dépendront, unt ruc est sur si vs avez 6 fois 1, vous aurez +2...

Post n°13 (id122) envoyé par Luigi  le 08 Jun 2003 à 10:59
Milieux: 13. Cycle d'hystérésis - Courbe de 1ère aimantation
Circuits: 3. Régime sinusoïdale - Méthode des phaseurs

Très sympa comme examen.
Il n'est pas méchant, quand il manque qqch, il essaye de te le faire dire.

Post n°12 (id121) envoyé par alexandre  le 08 Jun 2003 à 10:14   |   Titre: 7/6
bonjour,
1ère question(milieux):coef. de couplage
2eme question(circuits):principe de superposition et de réciprocité
bonne merde à tous
alex

Post n°11 (id120) envoyé par lau  le 08 Jun 2003 à 08:32
voila mes 2 questions:
-effet hall, il faut bien tout comprendre + utilité de l'effet hall
_adaptation d'impédance -puissance et superposition : il faut juste retaper la pompe en comprenant bien tout

Post n°10 (id119) envoyé par Big Ben  le 08 Jun 2003 à 00:50
Bonjour à tous,
Voilà, aujourd'hui, j'ai eu :

milieux : potentiel vecteur. Là, pas de problème si ce n'est qu'il faut faire attention au R dans la formule finale du potentiel vecteur, avec J divisé par R, il faut bien signaler ce que veut dire ce R (distance du point par rapport au point courant, donc variable et doit rester dans l'intégrale...)

circuits : Thévenin. Rien de spécial, faut aussi retaper la démo

Bon, il est vraiment pas méchant (et moi qui ai déjà vu pas mal de fois Van H, ça change vachement) mais je l'ai trouvé un peu rèche pour la cotation. Pour la première question, je me suis trompé, mais j'ai su corrigé et j'ai plus ou mùoins expliqué R et j'ai eu 12... Bon, c'est pas bien grave , mais un conseil, regardez BIEN la signification de TOUT ce qui est dans ce que vous étudiez. Je sais, ça paraît bête mais le sens physique (et oui!) est très important...

Ah oui ! Encore un truc, il fait de très bêts blagues... Du genre, je lui demande, pour les labos, 'Combien ça fait un +1 ?" Il me répond : "+2" Ah ah ah !

Bon courage à tous

Post n°9 (id118) envoyé par Raphaël  le 07 Jun 2003 à 22:20   |   Titre: Attention courants de Foucault
Bonjour,

Tout d'abord bravo à Justine, quoiqu'elle ait été un peu trop expéditive à mon goût... et, tant que j'y suis bravo aux diables qui ont eu pas mal de bol.
Plus sérieusement, l'examen d'élec n'est pas difficile mais fort long ; il pose plein de sous-questions de plus en plus précises pour pouvoir évaluer votre niveau de connaissance. Je me suis fait avoir à la dernière : il m'a demandé comment on pouvait mesurer les courants de Foucault ; n'essayez pas de trouver une relation avec la force électromotrice, d'après lui personne n'a encore réalisé cee mystérieux projet...
A part ça, si vous avez lu des trucs en dehors de son cours, notamment dans les livres qu'il a conseillés, essayez de les intercaler et vous provoquerez en lui une décharge jouissive...

Bonne chance

Raphaël

Post n°8 (id117) envoyé par 16/20  le 07 Jun 2003 à 21:09   |   Titre: Comment aborder cet oral?
Question 8: fém
Si vous retapez EXACTEMENT ce qui se trouve dans le cours sous ce titre à la virgule près, il ne demande rien d'autre...

Question 11:transformateur réél
Pas la peine de ruser, il faut vite refaire le transfo idéal sinon bonjour pour expliquer les inconvénients de la réalité.Faites gaffe à savoir justifier ce que vous écrivez.Il n'est pas chiant ni agressif ou quoi mais il faut juste savoir expliquer ce qu'on écrit sinon on est pas du tout crédible!

Ces remarques sont valables en général, il n'aide pas pour commencer,la question est minimaliste: le titre!


Si vous vous souvenez encore de stat, les points d'oraux et les résultats de l'écrits sont fortement correlés et son attitude ainsi que sa cotation peuvent tout à fait être différentes selon la cote d'année avec laquelle vous entrez.

Autrement dit: il regarde toujours combien vous avez à l'écrit et aux labos et puis il décide de combien vous méritez en général et DE LA MANIERE DONT IL VA ALORS VOUS CUISINER.Ca veut dire que si vous faites exactement la même qualité de réponse, selon que vous ayez déjà une belle moyenne ou pas, vous n'aurez pas la même cote d'examen. Il n'est pas du tout objectif.

Bref,selon que vous serez puissant ou misérable,etc...

Sur un exemple concret, il a voulu que j'ai 13 ou 14 en tout et il a mis le 16 en conséquence puisque g 10 d'année et environ +1 aux labos.

Etudiez consciencieusement...

Post n°7 (id116) envoyé par hélène  le 07 Jun 2003 à 20:55   |   Titre: oral 7/6 pm
Milieux question 7 : expression générale de Résist, Capacité, Réluctance :
Il demande ce que sont TOUS les L, S (surfaces et chemins) que vous mettez. Il m’a demandé pourquoi la formule de la capacité est moins bonne. Il m’a donné des condensateurs de formes spéciales et je devais dire où je calculais les intégrales de surfaces et de contour. Pour la constante RC, il m’a demandé si elle s’applique tout le temps et a parlé de truc spéciaux genre des courants de fuite lorsque le conducteur a des méandres.

Circuits question 16 : l’ampli op
Il demande ce que veut dire « intégré » (ça tient en un seul composant, c’est une puce). Il demande à quoi correspond le schéma équivalent de l’ampli non idéal (thévenin). A quoi servent les schémas à rétroaction négative (assurer stabilité, connaître gain en tension, assurer le fonctionnement dans la zone linéaire)

Post n°6 (id113) envoyé par Denis  le 07 Jun 2003 à 10:05   |   Titre: A votre avis?
Voilà:

question milieux: circuits magnétiques
question circuits: mutuelles

Il est sympathique mais pose bcp de questions et veut donc vérifier si on a assimilé la matière.
Exemple de question pour les milieux: que deviennent les hypothèses faites pour les circuits magnétiques dans un "torre carré"?
(Rép: il y a plus de "perte" pour H, et ceci se remarque essentiellement aux coins du carrés... coin intérieur... (c'est une histoire de potentiels magnétiques))

Post n°5 (id80) envoyé par Laurent  le 05 Jun 2003 à 10:33
J'ai eu milieux "conducteurs - résistance", et "régime sinusoïdal - méthode des phaseurs". Comme les autres l'ont si bien dit, il vous laisse seul après vous avoir fait choisir une fiche. Vous devez seulement "préparer" vos explications, donc mettre un MAX d'équations et de relations au tableau. Francis écoute ce que vous dites. Sauf de temps en temps: quand il se lasse un peu, il se met à parler en même temps que vous. Moi j'm'en fous j'ai fini ma phrase :). Il pose des questions bla bla bla. Il faut surtout pas mal de patience pour cet oral.

Post n°4 (id76) envoyé par Sanka  le 04 Jun 2003 à 22:00   |   Titre: 04/06/2003
Bonjour, today, pour moi, deux question:
-milieux: force agissant sur diélectrique entre deux plaques parallèles.
-circuit: circuit rlc en transitoire(graphe!!!)

rmq: il demande ce que vous avez dans le cours, tel quel mais il pose des questions suppl. sur la façon dont vous comprenez physiquement ce qui se passe.
Il n'est pas si vicieux que je le pensais, il tente juste de voir si vous comprenez ce qui se passe dans la matière.

Post n°3 (id75) envoyé par JP  le 04 Jun 2003 à 21:57   |   Titre: Questions elec
L'exam d'élec est vraiment faisable si vous savez répondre aux questions qu'il vous pose .. Non, sans déconner, vous tirer une fiche sur les milieux et une sur les circuits, il y a juste le nom de la question, ou plutôt du chapite, (qui correspond à ce qu'il a donné) et aucune sous questions. Vous mettez un maximum sur le sujet, puis il vient voir et reste plus qu'à expliquer ce que vous avez écrit. Bref, un exam sans surprise ...

J-P


Post n°2 (id74) envoyé par Edmond  le 04 Jun 2003 à 21:49
2 questions sur les milieux (eh oui) d'abord "Forces sur un diélectrique entre plaques" // puis ensuite "Equations magnétostatiques en présence des milieux magnétiques".

Il faut taper tout ce qu'on sait au tableau puis il vient et il pose des questions supplémentaires.

Pour la première question il m'a demandé pourquoi la capa totale était la somme des capa correspondant aux 2 milieux séparément (pcq la capa totale est considérée comme une mise en // des capa sans et avec diélec.) puis dans quel sens était attiré le diélec (vers l'intérieur) + justification à l'aide des équations (varaition de l'énergie potentielle).

Pour la seconde, il m'a demandé ce que représentait Jl (densité de courant libre, mais il ne s'en ai pas contenté alors j'ai dit courant total moins courant de magnétisation propre au matériau en précisant que en magnétostatique Jpol est nul). Ensuite il m'a posé des questions sur la susceptibilité magnétique: les différents types de matériaux et l'ordre de grandeur de Xm pour chacun d'entre eux et comparer avec mu0. Ensuite il m'a demandé pourquoi la relation M = mu0 Xm H n'est valable que pour les milieux linéaires (pcq pour les milieux ferromagnétiques Xm dépend de l'"histoire" du milieu j'ai parlé du cycle d'hystérésis et de l'approximation linéaire dans le domaine généralement utile cad apres la première aimantation entre Br et Hc + pour les milieux linéaires Xm varie légèrement avec la température mais c'est négligeable -> Xm constant)

Après çà il m'a enfin laissé partir j'était le dernier et je suis sorti à 19h15 (2h de retard dans l'horaire !)...

Post n°1 (id70) envoyé par Charles  le 04 Jun 2003 à 15:51
Chouette, suis le premier à être passé en physique, j'ai ouvert le bal !

C'est pas compliqué, deux questions, exactement les mêmes titres que sur la feuille que le prof nous a remis. Une heure d'examen, une question sur les milieux, une sur les circuits. Il demande beaucoup de détails. J'ai eu Champ créé par de la matière polarisée et Equation des mailles. Il m'a demandé ce que représentait tous les vecteurs que j'utilisais, ainsi que la signification de la divergence. Enfin bref, un exam à la Van H... en plus humain :o)


oraux.pnzone.net - infos - 64ms