Site des Oraux

Electricité 2005 (35) :: post
Années :: 2003 :: 2004 :: 2006 :: 2007 :: 2008 :: Toutes

Post nº35 (id1570) envoyé par Gaël  le 09 Sep 2005, 14:31
Question 21: Conditions aux limites des champs électromagnétiques.
------------------------------------------------------------------
La poisse!! J'lui ai demandé si y avait moyen que j'en tire une autre, il m'a dit "oui... mais tu pars avec le tiers des points"
Les conditions limites étaient justes, mais 2 étaient bien justifiées...
Il m'a demandé où étaient les dérivées temporelles, j'savais pas de koi il parlait...
=>8/20

Question 6: Théorèmes de superposition et de réciprocité.
---------------------------------------------------------
Superposition: rien à redire...
Réciprocité: la définition était bonne mais j'connaissais pas la démo. Il m'a demandé de démontrer... J'ai inventé une démo toute morte.
=>13/20

J'lui ai demandé une question en plus pour tenter de choper 1200/2000, j'me suis pécho le point de fonctionnement d'un aimant (question 16).
Il m'a posé qq bètes questions (c koi un aimant permanent? pourquoi B est constant?....) car j'avais quasi rien justifié, par contre, j'suis salement parti en vrille sur le cycle d'hysteresis...
=>13/20

Post nº34 (id1514) envoyé par Raph  le 29 Jun 2005, 11:57
milieu:
-------

question 3 : champ dans de la matière polarisée

circuits:
---------

question 16: ampli op inverseur/ non inverseur

Post nº33 (id1434) envoyé par Ouss  le 27 Jun 2005, 21:01
milieu
-------

21. Conditions aux limites en elelctromagnetisme


Circuit
-------

7.theoreme de thevenin

aucune question subsidaire pour les deux

Post nº32 (id1495) envoyé par Tchoum  le 27 Jun 2005, 19:07
hello
pour moi c était:
- conditions limites des milieux magnétiques
- matrice transmission et mise en cascade

Post nº31 (id1459) envoyé par Cédric  le 27 Jun 2005, 00:41
J'ai eu les equations de Maxwell dans la matière

Faites bien ttention que ces eq sont avec epsilon0 et mu0. Et que se n'est seulement avec les eq constitutives ( lien lineaire entre D et E; H et B) que l'on peut introduire dans les eq. le eps et le mu du matériaux.

- Le transformateur idéal: arriver au rapport de courant et de tension en fct du nombre de spires. Dire les hypothèses. Les comparer avec les cas du transfo non ideal. Et alors dire qq mots sur les pertes. (Hystérésis et courants de Foucault)



Post nº30 (id1473) envoyé par Nat  le 25 Jun 2005, 16:10
Milieux:
-Coefficients de couplage

Circuits:
-Equations des mailles

Pour les coefficients de couplage il demande la signification exacte de Aj et Jj (moi perso je savais pas vraiment). Faites gaffe aussi aux indices qd on definit le flux de i.

Pour les equtaions des mailles, pas grand choses à mettre alors pas hésiter à remettre def de phaseurs, impédances et tous ce qui peut y avoir en rapport (idem en général pour n'importe quelles questions)

Pour la première j'ai su remettre la démo plus ou moins en entier et pour la deuxième la aucun problème, et il m'a mis 14 en tout (tout a fait correct)

perso j'avais surtout étudié le résumé de john (c'est tjrs moins long que le cours :) )

Post nº29 (id1472) envoyé par anonyme  le 25 Jun 2005, 15:28
1.champ magnétique
2.truc transitoire...

Post nº28 (id1468) envoyé par Benbenbenben...  le 25 Jun 2005, 10:04
Circuits magnétiques:
lui retapper ce qu'il y a ds le cours, attention aux hypothèses et à la linéarité;

Equations de mailles:
jlui ai misa un ptit circuit customisé, expliqué un peu les enroules, savoir dire cmt on calcule la matrice du système etc..

Post nº27 (id1467) envoyé par steph  le 25 Jun 2005, 10:03
1)force sur un diélectrique entre plaques parallèles
2)théorème de thévenin

Post nº26 (id1465) envoyé par ariane  le 25 Jun 2005, 02:39
1 ere question equa de maxwell ds la matiere
g tt ecrit puis il m a demande ce que representait P ,de le definir etc (de meme pour M). a la fin il m a demandé a quoi servaient ces equations (il fo dire que Il est plus facil a gerer que I etc) et ce que devenaient ces equations dans le vide (ni charge ni courant)
2 eme question puissance active et coeff..
g tt ecrit + exemple pour l importance d un bon coeff pour le transport elec et puis comment l'augmenter... la pas de questions en plus
voila a part ca il met pas a l aise et te donne l impression d etre debile mais finalement cote bien
soyez sur de vous!

Post nº25 (id1460) envoyé par Valérie  le 24 Jun 2005, 21:02
Question 8: Expression générale d'une capacité, d'une résistance et d'une réluctance. Je suis juste partie de C=Q/V R=V/I et Rt=NI/phi et j'ai remplacé par les intégrales correspondantes. Il a essayé de me piéger sur les définitions des surfaces et du sigma, et il a un peu réussi je l'avoue, ce qui fait que je n'ai eu que 12.
Question 10: Transformateur réel. Pas spécialement sympathique comme question. J'ai vaguement expliqué les deux types de pertes, sans aucune formule car je ne m'en souvenais plus...Et il m'a donné 12 là aussi, un peu étonnant mais tant mieux.

Post nº24 (id1455) envoyé par Xav 2005 bb  le 24 Jun 2005, 20:11
point de fonctionnement d'un aimant, rien de spécial
phaseurs
petite question : on fait souvent des quotient de phaseurs ? dans la vie de tous jours ? ou bien c'est juste pour les gens de 5ème qu'on voit ca.
il faut dire "la loi d'ohm, tu connais ???" et c bon, il comprends vite.
et il a aussi demandé si on pouvait utiliser les phaseurs avec une onde triangulaire,mais non... c sinusoidal only ! pas de baskets, interdit aux moins de 16 pour rentrer ds un phaseur...

Post nº23 (id1449) envoyé par anonyme  le 24 Jun 2005, 17:55
1) courbe de première aimantation, cycle d'hystérésis.
2) ampli op dérivateur et intégrateur.

même impression que jon, ce matin il avait l'air d'être ailleurs...

Post nº22 (id1441) envoyé par Jonathan  le 24 Jun 2005, 10:43
Pas de grande surprises pour cet exam ...
Les questions etaient :

Milieux : Point de fonctionnement d'un aimant. J'ai mis :
=======
- Les hypotheses : materiau ferromagnetique utilise (avec entrefer), dans lequel on neglige les epanouissements des lignes de champ B, et structure simple de l'entrefer donc conservation du flux
- Le developpement permettant de trouver l'equation des droites de fonctionnement
- Les points d'intersection avec le cycle d'hysteresis et la courbe de premiere aimantation (expliquer lequel choisir etc) : point de fonctionnement
- Cas partciulier : I=0, il reste un champ B et un champ H caracteristiques d'un aimant permanent

J'ai tout explique en definissant chaque terme utilise et en justifiant chaque etape. Il ne m'a pose aucune question mais est reste relativement froid... Il m'a juste demande si la bobine de courant je devais absolument la mettre ou je l'avais mise (non, ca derangerait personne que je la foutte ailleurs... sauf dans l'entrefer mais bon soit)


Circuits : Puissance complexe. J'ai mis :
========
- Definition
- Proprietes : S = P + jQ, definir P et Q a partir de ReZ et ImZ, |S|=Sapp, et conservation de la puissance complexe (en demontrant chaque propriete)
- Utilite : amelioration du facteur de puissance par adaptation d'impedance

Idem : j'ai tout explique et defini chaque chose. Il n'a de nouveau pas bronche... Il a conclut par "c'est tres bien l'oral" en me donnant ma cote et puis il s'est casse...

Donc il est du genre bien froid mais il faut rien laisser d'inexplique au tableau pour qu'il ne puisse trouver aucune question a poser... Aussi y'a certains moments ou il commence a regarder un peu ailleurs, a ranger un peu ses fiches, a soupirer... Genre je concluais a peine ma premiere question et lui il etait deja occupe a preparer ses fiches pour que je pioche la suivante. Donc il donne vraiment l'impression de s'en fouttre de ce qu'on dit (et d'en avoir marre) et c'est assez perturbant mais il faut pas s'arreter de parler pour autant.

Voila.. Desole pour les accents mais je suis sur un clavier qwerty
Bonne merde

Jon

Post nº21 (id1440) envoyé par Poz ππ  le 24 Jun 2005, 01:54
Pour les milieux: Équations de Maxwell dans la matière

J'ai retappé les développements avec J=J(l)+J(mag)+J(pol), rho=rho(l)+rho(pol) en expliquant à chaque fois un peu les liens en tre cette question-ci et les questions sur les champs crées par de la matière polarisée et de la matière magnétisée. Jusque là, sans danger. Faut bien tout expliquer pour éviter qu'il ne pose de questions.

Ensuite Grenez m'a demandé l'avantage et l'inconvénients des deux groupes d'équations de Maxwell. Le grand avantage des équations modifiées est qu'elles ne dépendent que des charges LIBRES, qui sont facilement mesurables. L'inconvénient est qu'il y a 4 champs à mesurer (E,B,D,H) au lieu de 2.


Les Circuits: Equations des Mailles

Pas de surprises... j'ai tout expliqué (matrices Zm, Em, Im) en illustrant avec un petit exemple. Il n'y avait quasi rien à expliquer avec des formules, il fallait juste lui expliquer le fonctionnement et l'intérêt des equations des mailles. Il faut bien préciser le fait que les courants des mailles sont des courants fictifs, que l'on somme algébriquement une fois qu'on les connaît pour trouver le courant réel dans chaque branche du circuit.

Dans mon exemple au tableau, il m'a ensuite demandé de résoudre un circuit avec une inductance mutuelle en utilisant les courants de mailles. En fait c'était une question piège... j'ai réfléchis pendant une bonne dizaine de minutes en lui racontant que c'était facile mais que j'étais pas chaud et tout quand il a commencé à perdre patience..... puis finalement il m'a dit qu'en fait qu'il fallait utiliser les courants de branche dans le cas où les inductances dans la mutuelle étaient sur des branches entre deux mailles (donc quand elles sont pas sur les bords du circuit)

bref: bien comprendre les avantages et inconvénients des deux méthodes: courants de branches et courants de mailles.

Post nº20 (id1430) envoyé par Rémito  le 23 Jun 2005, 19:32
Quand on tire au sort, il présente les cartes et j'ai tiré au milieu les deux fois et je suis tombé sur deux questions du milieu du questionnaire... Donc peut-être que les cartes sont triées...
1) Force électromotrice (savoir expliquer le rôle des forces, et pourquoi le champ E suit le file? J'ai répondu que J=sigma*E donc E suit la densité de courant mais il voulait quelque chose de plus concret, c-à-d: les charges se positionnent le long du fil petit à petit pour indiqué au champ par où il doit aller et c'est un phénomène naturelle et biensur tout se fait en une micro seconde. En gros, c'est ce qu'il m'a raconté.
2)Puissance instantanée et puissance active: comme dans le cours. Question déstabilisante: en quoi le facteur de puissance joue un rôle important? J'ai raconté que la puissance était importante si ce facteur était grand,... Mais il s'en foutait. lol Donc la réponse est ailleurs...
Bonne merde

Post nº19 (id1422) envoyé par greg  le 23 Jun 2005, 15:51
-point de fct d'un aimant
- Amplificateur derivateur et intégrateur (pouvoir expliquer le 0 de tension virtuel le i1=-i2 et quelles mailles sont utilisées dans le calcul...et bisnsur schemas du circuit+ equations)


Post nº18 (id1397) envoyé par bichon  le 21 Jun 2005, 22:46
conditions aux limites pour milieu magnétique
transformateur ideal

Post nº17 (id1394) envoyé par K'Rhyme  le 21 Jun 2005, 17:22
milieu: coeff de couplage.
je connaissait pas les developpement ms je lui ai bien expliquer que j avais piger(avec les densités de courants et tt) ms que je savais pas dem
j lui ai tapé les formules --> 13 (sympa)

circuits: puissance active et coeff de couplage
je venais de lire ca le matin ---> 19

y ma posé aucune question.

Post nº16 (id1385) envoyé par suçççççççççon  le 21 Jun 2005, 13:13
voilà ce matin g eu potentiel vecteur magnétique.J'ai tout retapé y compris l'analogie ac l'électrostat. cad V. Ensuite, puissance complexe.Je me souvenais + trop bien alors g tt retapé et démontrer.Vu ma belle cote d'écrit :) g eu 13. aller courage@+

Post nº15 (id1383) envoyé par woowoo  le 21 Jun 2005, 12:46
Q1. expression générale d'une résistance, d'une capa et d'une réluctance (expression ds le cas général, expression ds le CP linéaire, dessin)
Q2. ampli op idéal/non idéal
(dessin ampli op, ampli op idéal, ampli op non idéal, caractéristiques E/S ds chaque cas, hypothèses faites ds chaque cas)

Q1. attention, la réluctance est une notion qui n'est définie que pour des milieux magnétiques LINEAIRES. attetion aussi de n'utilisez NI=R(phi) que si R est une réluctance "fermée".
Q2. question subsidiaire : "comment s'assurer que |vd|< veps ~= 100µV ?" -> connecter une résistance de rétroaction entre la sortie et la borne - de l'entrée. On peut aussi ne pas réguler vd et exploiter la saturation (ex: circuits logiques)

Post nº14 (id1367) envoyé par mOttE%  le 20 Jun 2005, 19:43
Je suis tombé aujourd'hui sur "Circuits Magnétiques" et "Transformateurs".

Les deux questions se suivent... Poussez l'analogie avec les circuits électriques jusqu'au bout.

Dans les circuits magnétiques, quand on donne l'exemple d'un aimant avec entrefer, il pose la question "la réluctance est-elle plus élevée dans l'entrefer que dans le milieu magnétique?". Il faut répondre que d'une part, il se peut qu'elle soit plus élevée (présence d'un terme mu zéro dans l'intégrale donnant la réluctance, au lieu de mu) ou moins élevée (circulation de B plus petite, cf. analogie avec circuits électriques : résistance proportionnelle à la longueur du fil).

Transformateurs : un transformateur peut-il transformer une fréquence? Réponse non, car une entrée sinusoïdale donne une sortie sinusoïdale et de même fréquence. Un transformateur réel présente-t-il un "bon" couplage entre les bobinages (application numérique avec M, L1 et L2)? Non, cf. calcul du coefficient de couplage qui donne 0.6 ("pas la fête nationale" - sic)

Post nº13 (id1358) envoyé par Gouilleau  le 20 Jun 2005, 16:42
milieux : force électromotrice

questions en + : j'avais dessiné un petit circuit débile connecté a la pile avec le champ qui suit le fil, il m'a demandé si ct pareil pour un fil de forme plus psychédélique (selon ses propres termes) et pourquoi, et la réponse est oui, car sur les tournants du fil ya une accumulation de charges (celles du courant) qui repoussent le champ électrique vers l'intérieur du fil, et ce à chaque tournant (et l'accumulation sera d'autant plus grande que la courbure est grande) et donc en gros le champ reste confiné dans le fil...
puis si ca paraissait pas bizarre que le champ entre les bornes de la pile soit opposé a celui du fil, non c normal sinon on aurait pas la circulation de E = 0... et du coup quel E est le plus grand entre ceuli du fil ou celui entre les bornes ? celui de la pile car on a la circulation de E = 0, or dans l'expression Edl la longueur l est soit la distance entre les bornes, soit la longueur du fil, qui est plus grande, donc E(pile) > E(fil)

question sur les circuits : biporte et matrice impédance

question en + : quelles sont les conditions pour avoir un biporte ?
ne pas avoir de sources indépendantes, et le courant I entrant = au courant I sortant...
si on a que des capacités et résistances et trucs du genre, propriété de la matrice ? symétrique donc Z12 = Z21 et ca s'appelle la réciprocité

Post nº12 (id1351) envoyé par matth  le 20 Jun 2005, 11:23
Pour les milieux j'ai eu: force sur un diélectrique entre les plaques d'un condensateur plan.
Pas grand chose à dire en plus que ce qu'il n'y a dans le cour, si ce n'est que l'expression du condensateur provient du fait que le condensateur avec le barreau partiellement introduit est équivalent à 2 condensateurs en //, ce qui explique la formule de la capacité.

Faut bien connaitre les hypothèses qui permettent de calculer la dérivée de l'énergie: charge constante car on suppose que la conductivité du diélectrique est nulle et que donc les charges ne passeront pas dans le diélectrique.

Question en plus: qu'est-ce qui se passe si on se met à la place du diélectrique? On est attiré ou repoussé? Faut penser au fait qu'on est constitué d'eau, molécule polaire et qu'on n'a pas une condutivité nulle...

pour les circuits: régime sinusoidal et méthode des phaseurs.
J'ai déballé la théorie du cours, expliqué l'intéret de la méthode, toutes les propriétés des fcts sinusoidales et complexes que l'on utilise pour résoudre l'equation du circuit, un petit exemple sur le circuit RL.
Pas de question supplémentaire si ce n'est l'importance en élec des fcts sinusoidales et si avec les phaseurs on obtient une solution générale ou particulière de l'equa diff..
Au final un petit 17, pas méchant le prof mais il revient sur les points ou vous avez hésité jusqu'à ce que la réponse soit claire, bonne ou mauvaise...

Post nº11 (id987) envoyé par Manu  le 20 Jun 2005, 10:05
Alors mes questions c'était :
1) Coefficients de couplage.
Bien lourd à faire faut se tapper la démo a partir de l'expression de Wm pour arriver a l'exemple des deux conducteurs filiformes.

A ne pas oublier :

a)M est de signe quelconque, mais L est positif : Wm doit etre positif donc la matrice Lij doit etre définie positive.
b)Le potentiel Aj est dû à tous les courants Ji pas seulement à Jj.

Voila il a été tres sympa, m'a aidé à un moment quand j'ai calé dans la démo, et m'a bien laissé réfléchir pour le signe de M
==> 15

2) Transformateur idéal :
Sur la démo, pas grand-chose à dire, faut tout retaper y compris l'histoire de l'adptation d'impédances.

Questions en plus :
a)V est continu et/ou alternatif ?
V est alternatif sinon V=N*dphi/dt=0 ==> pas de transfert.

b)Qu'est-ce qui se passe si le transfo n'est pas idéal (==>réel...)
Pertes d'énergies :
dans les fils car résistance (effet Joule)
par hystérésis ( expliquez ferromagnétisme, il sera content )
par courants de Foucault
Voila la j'ai pas fait d'erreurs ==> 18

Bonne chance à tous !

Post nº10 (id1322) envoyé par Chacali  le 17 Jun 2005, 23:05
salut

voila mes questions etaient:

- condition aux limites des champs electromagnetiques (quelle poisse !!!)
- inductance mutuelle

j ai pas su lui mettre tout les developpements (genre pour les inductances mutuelles j arrivais pas a retrouver l expression de l impedande reflechie)
et donc il m a juste demande de reflechir tout haut et de lui expliquer comment terminer ces developpements. A part ca comme je savais bien expliquer avec des mots ce qu il se passe il m a pas pose de questions supplementaire du tout
il m a mis 12(merchi monsieur...vu ce que j ai mis au tableau c tres bien paye) et 14 ---> 13

voila ... en esperant que ca aidera
(^.^)

Post nº9 (id1311) envoyé par Val  le 17 Jun 2005, 19:52
Mes petites questions ont été :

le barreau dans le solenoïde :
rien de tres speciale , ne vous embrouiller juste pas comme moi dans l'explication du sens de Fm

Puisance instantanné et active :
Ici ,n'hesitez pas a retaper tout ce que vous savez sur les puissances (complexe, reactive ,facteur de puissance ...). Il a bien aimé le fait de signaler que les puissances active et reactive decoulent d'une notion plus générale qui est la puissance complexe.

Voilou , malgré la petite embrouille ds la fin de la Q1 , je suis sorti avec 14

Post nº8 (id1293) envoyé par Fred  le 17 Jun 2005, 15:54
Alors, pour les questions j'ai eu ce que je voulait, genre pas trop dur ni trop simple, et encore...

Milieux : Effet Hall
Il ma demandé d'où venaient les forces et qu'est ce qui ce passait si c'était une charge positive. donc même si vous avez pas tout écrit la même chose que dans le sylabus du moment que vous répondez bien à ses questions et que vous lui expliquez bien le truc c nickel.

Circuits : Matrice transition et mise en cascade
Donc après cette bonne pioche je m'imaginais déjà avec un beau 17, mais malheureusement après que je lui explique de la plus belle manière les quelques lignes du syllabus, il m'a posé 2 questions auxquelles j'ai répondu à coté : -Si on inverse les 2 biportes est ce que ca donne la même chose ? c NON!
-Est ce qu'on peut mettre ce qu'on veut à l'extérieur du biporte? c NON!

Voilà, bein sinon il est cool mais si tu répond à coté il te dis genre ( vous avez bien sur vu en algèbre que le produit de 2 matrice était identique dans les 2 sens...)


Post nº7 (id1289) envoyé par Perrine  le 17 Jun 2005, 14:23
Mes deux questions:

---Equations de Maxwell dans la matière
Il n'a pas posé de questions particulières

--- transformateur idéal (dessin, hypothèses, équations...). Essayez d'être le plus complet possible dans vos développements.
Il m'a posé également des questions sur le transformateur non idéal.

Si l' explication est correcte, il ne pose pas de questions supplémentaires. Normalement, ses questions portent sur un développement incomplet ou alors sur une faute

Mais sinon, il est pas méchant, juste un peu déstabilisant avec ses questions

Voilà, bon courage !!


Post nº6 (id1280) envoyé par ALDO  le 17 Jun 2005, 12:13
voila g eu oral hier (gt le dernier a passer)
g eu

-circuits magnétiques
g réécrit tout +exemples


-ampli op dérivateur et intégrateur
g d'abord commencé par décrire brièvement l'ampli op dans le cas idéal et réel, puis g fait intégrateur et dérivateut
attention : préciser que Vd <<<<A et pouvoir expliquer Vsat


attention, il n'y a effectivement pas autant de fiches disponibles à l'oral que le nombre total de questions à étudier
(hier, g eu le choix entre 5ou6 fiches par partie)

il est super sympa; il m'a posé une ou deux questions et g réussi à m'en tirer

g eu 15 voila

bons oraux

Post nº5 (id1268) envoyé par monou  le 16 Jun 2005, 21:26
Bah moi g eu
1) effet hall: g retapé tout comme dans la pompe et ct bon, il m'a rien demandé de plus, si ce n'est pq Fm est orienté vers le haut (règle de la main droite avec q.vxB --> vers le bas mais com q est négatif, Fm est vers le haut)
2) ampli op, idéal et non idéal: là il m'a pas posé de questions supplémentaire. Il a même essayé de m'aider qd il voyait que je connaissais pas.

Post nº4 (id1260) envoyé par dArkY  le 16 Jun 2005, 19:32
que rajouter de plus que ce que les autres ont dit?

jai eu la question sur la force électromotrice et circuit RLC...
expliquez bien d'où viennent les CI et le signe - devant l'intégrale de la capacité et c tout bon :) il est gentil et il aide c easy...

Post nº3 (id1206) envoyé par Lau  le 16 Jun 2005, 10:45
Pas de surprise pour les questions, on prend son pti papier, on s'amuse avec le tableau 20min, et quand il revient, on blablate un max. Qd vous le regardez 15sec sans rien dire, il se décide à vous interroger pr de bon... Evitez de répondre tout de suite et n'hésitez pas à réfléchir tout haut (et lgtps...)! En effet:

Première partie (force sur diélectrique): APRES avoir, dans un élan inconsidéré, fourni une réponse (bien stupide il faut le dire), j'ai réfléchi... pour me rattraper, j'ai eu beau faire un poirier sur une main en énonçant tous les beaux principes électrisants utiles à l'exo pr lui montrer ma motivation et ma compréhension de l'enroule... --> 12

Deuxième partie (puissance complexe): un peu dégouté, j'ai tout retapé tranquillement, cette fois il m'a interrompu de tps en tps avec des ptites questions pr voir si j'étais vrt débile :-) j'ai tout aussi tranquillement pris le tps de réfléchir (ça aide...) pr répondre à chaque question --> 16

Donc le conseil est basique mais s'il peut être utile à d'autres...: ON A LE TEMPS !!!

Bonne m*** à tous!

Post nº2 (id1204) envoyé par tibo  le 16 Jun 2005, 10:20
Hello à tous bon voila g eu oral:
Milieux question 18: coef de couplage

Je tape mon ptit truc et puis il me prends la tête avec somme Aj=A.
En fait Aj est le potentiel vecteur créé par le volme DJj et non pas dans le volume Dj comme je le croyais.

--->13

Circuit question 18: biportes et matrices impédance:
Là j'ai cartonné j'ai répondus à tt ---->17
perso je vois pas ce qu'il voulias de plus mais 17 c'est très bien

Post nº1 (id1164) envoyé par dim  le 14 Jun 2005, 21:26
bon j crois k j suis le premier a ecrire cette annee. j ai eu le question 13 sur les milieux magnenities et la question 18 sur les biportes et la matrice impedance. les points que j ai eu sont respectivement 13 et 18, cad 15,5 au total. conseil : evitez de tirer la papier avec la question 0 ;)

sur les milieux magneniques il suffit de retapper ce qu il y a ds le cours avec justification de tous les develloppements. ms attention, il m a pris au piege avec le Jmag=rotM, ou il m a demandé de definir plein d autres trucs a coté, style c koi le m, quelles sont les unités, ce qu il represente, quelle difference avec M, etc. puis, il m a demandé de definir c koi les diamagnetiques et les paramagnetiques, quelle est la difference, et blablabla, en gros si vous avez bien lu le chap sur ca, pas de probleme ! ms sinon... :s moi perso j ai eu du mal...

sur les biportes, j ai du retapper toute la theorie, style d ou vient l utilité d introduire les matrices impedances, quelles autres matrices il existe, a quoi ca sert. il faut egalement retaper les proprietes : Z12=Z21. la il m a demandé 4 fois de suite si c etait toujours verifié :
-c vrai? -ué. -ué? -ué. -ué? -ué. -ué? -ué.
la reponse est oui, ms seulement dans le cadre de ce cours.
et Z11=Z22 qd le biporte est symetrique
je me suis trompé en disant ke le biporte est seulement defini pr R,L,C. ms c ok pr M aussi... pas oublier !

voila, il a coté sympa, ms il corrige pas qd on s trompe, donc bien reflechir avant de parler.


oraux.pnzone.net - infos - 82ms