Site des Oraux

Acoustique physique (22) :: post
Années :: 2006 :: 2007 :: 2008 :: 2009 :: Toutes

Post nº22 (id3931) envoyé par David  le 19 Mar 2009, 14:59
Bon j'ai passé l'oral ce matin, je l'ai trouvé très spécial !

en gros, toi qui lis ce post, la question de théorie que t'auras ça sera la diffusion de Rayleigh (ça tombe à chaque fois ou presque), en fait quand jsuis arrivé il m'a même pas dit la question tellement c'était évident pour lui, il m'a dit directement de commencer, alors jlui ai dit "jsuppose que c sur la diffusion de Rayleigh" et il s'est marré.

on a genre 20 min pour lui faire un p'tit résumer, il kiffe vraiment pas les formules, perso jlui ai juste mis la formule donnant Pscat= Pmono + Pdipole mais j'ai tout bien justifié d'ou ça venait etc...

la question théorie ne l'intéresse pas tant que ça, il l'a déjà entendu 300 000 fois.... Il est surtout friand de petites questions limite de culture générale sur l'acoustique, mais c'est à peu près chaque fois la même chose.

il pose d'abord des questions sur la théorie pour voir si on a bien compris ce qu'on a recopié au moins... (la préparation est a cours ouvert), et il lâche pas le morceau tant qu'on a pas dit ce qu'il voulait.

*Quelles sont les différences entre les diagramme de diffusion entre la sphère rigide et élastique, qu'est ce qui physiquement justifie ces allure, c'est à dire pourquoi les rayons sont diffusés différement, en gros faut dire que la réflexion dépend de la vitesse et de la densité du milieu, or la vitesse est liée au module d'élasticité (formule du début du cours).

*Sinon il est parti dans l'acoustique non linéaire, rien catché.

et évidemment les petites questions de d'habitude.

l'exam était vraiment cool on blaguait limite entre nous... sinon il donne pas les points :(

Post nº21 (id3523) envoyé par Rayleigh  le 11 Jun 2008, 14:00
-Diffusion de Rayleigh : faire un petit résumé qui part de la sphère fixe, rigide et qui arrive à la sphère gazeuse.

Remarques :
-Le titre "sphère élastique" est faux, c'est une erreur de sa part (valable pour l'année académique 2007-2008 seulement).

-En ce qui concerne l'examen, je pense qu'il est plus simple de ne pas laisser venir les questions houleuses, et les attaquer d'emblée, comme ça il ne doit pas vous arracher les concepts de la tête : bien insister sur le fait que la sphère n'oscille pas, ça le fait presque ronronner. Puis il aime demander si on mesure la longueur de diffusion quand on dispose un récepteur et qu'on mesure en tout point. La réponse est non, parce que vous avez votre onde incidente, et donc vous devrez l'enlever en "post processing". J'ai pas reclashé mille formules, plus ou moins les résultats, mais j'ai surtout écrit les commentaires que j'avais noté au cours, et je pense que c'est bien important :
1. D'aller au cours,
2. de noter au cours/labo ce sur quoi il insiste.
ou bien
1. Chopper les notes de quelqu'un qui a fait ce que je conseille ci-dessus (et les étudier)

Questions subsidiaires :
-dba : cf. wikipedia si vous ne savez toujours pas (perso j'ai introduit le concept de courbes de fletcher avant, parce que je comprends pas comment parler du dba sans les mentionner).
-courbes de fletcher, comment est-ce que je choisi un son de 80 phones ? Ben vous prenez la référence (1kHz), vous allez à 80dB (puisque c'est ça la définition du phone), vous suivez la courbe à la fréquence désirée et vous avez votre résultat en dB pression, donc vous savez à quelle puissance vous devez émettre.
-qu'est-ce qu'on mesure surtout avec le dba?
Le bruit (il n'a même pas demandé pourquoi... mais il suffit de se rappeler du labo avec les différents bruits : les moins dérangeants contenaient pas mal de basses et peu d'aigus)
-comment on intègre les courbes de fletcher dans l'acoustique des salles?
Visiblement, il faut prendre en compte l'atténuation des basses, vu que c'est de la musique (j'ai pas osé lui ressortir l'histoire de son picolo hyper aigu, mais j'aurais peut-être dû), donc on a des basses fréquences, et comme on veut que tout le monde entende la même chose, on joue sur le A de la formule de sabine, en choisissant des matériaux absorbants tout le bazar qui font en sorte qu'on atténue pas les basses. C'est hyper qualitatif, mais tant pis, c'est ce qu'il voulait.
-Lythotricie? (il a vraiment posé la question comme ça)
Idée : détruire, par méthode acoustique, les calculs, tumeurs etc. On prend des barrettes piezo, on les monte en parabole, on les tape dans un bain. On met le patient dans un lit de la même forme en dessous duquel se trouve le bain, on allume la barrette de l'extérieur vers l'intérieur pour focaliser le signal de façon à ce que toutes les interférences constructives se produisent en un même point. On abime donc pas les tissus sur le côté (si vous parvenez à refaire le "joli" dessin qu'il a fait au cours, vous avez réussi la question).

Post nº20 (id3521) envoyé par Axel  le 11 Jun 2008, 12:43
DIFFUSION RAYLEIGH (comme tout le monde cette année)

et les mêmes petites questions habituelles déjà postées en 2006 et 2007
(pour ma part: cochlée active, acoustique architecturale et aussi "je sais que je n'ai pas vu ça au crous mais peux-tu me parler un peu des effets non-linéaires"

Post nº19 (id3299) envoyé par khalid  le 01 Sep 2007, 14:34
salut, j'ai eu les même question que celles plus bas : diffusion, onde dangereuse pour batiment, cochlée active, ... voir plus bas. si tu les travaille tu réussis 100%. il faut lui rendre un rapport de labo si il est bien fait il t'ajoute 2pts à l'examen c'est pas rien!

Post nº18 (id2921) envoyé par porcin  le 14 Jun 2007, 10:37
Voilà je suis passé ce matin à Vuit heures.
=====>Ma grosse question portait sur le chap 3 càa réflexion et transmission.
Les question posées concernant cela:
-Pq on a introduit l'équation d'onde pour une corde attachée et non??
milieu soft et hard.
-Quel est le lien entre l'angle critique et l'acoustique??
propagation d'onde dans les océans (couloir):guide d'ondes + explications des modes,etc.
-Quelle est l'approx utilisée??expliquer app des ondes planes + ce que l'angle critique à avoir ac les guides d'ondes.
-Tracer le schéma de R en fct de l'angle "grazing" prun milieu soft ou hard.
=====>Mes petites questions portaient sur:
-acoustique du soleil.
-tremblement de terre.
-Dba + courbes de flechter.
-pq active (cochlée?) à cause de la rétroaction des cellules ciliées + amplification.
graphes de la lg de diffusion ac le rayon d ela sphère dans le cas des diffusions:sph. rigide, élastique-différence??(résonance). Bien savoir expliquer les oscillations (interfé rétrofdiff et ondes incidentes) et les zones du graphe.
-HP ac baffle assimilée à une source de type dipole (insertion de masse) et ss baffle monopole.

Faites bien tout le cours et informez vous sur internet, documentation etc sur les questions posées sur oraux et ça ira.a+

Post nº17 (id2915) envoyé par Lontarin  le 13 Jun 2007, 16:30
Alors avec un suspense tout relatif, la première question est... la... DIFFUSION avec néanmoins une petite variante, faire des liens avec les transducteurs...

Alors bah je vais pas tout répéter, les 3/4 de l'exposé est sur la diffusion, pour ma part j'ai fait un parallèle entre la longueur de diffusion et les N transducteurs équidistants sur une droite.

La question qu'il pose immédiatement est comment fais tu pour orienter le lobe principal, à haute fréquence? La réponse triviale on tourne l'antenne l'intéresse moyennement :) Il faut répondre qu'il faut introduire un décalage temporel entre les sources. Il me semble que c'est expliqué dans le cours mais j'ai plus le courage d'ouvrir cette brique :)

Après cette petite question sur ma présentation il en vient aux questions traditionnelles:
- lithotricie (il doit y avoir un "y" quelque part :) ? petit plus, "explique moi en terme de déconvolution ce qu'il faut faire pour obtenir l'image de l'objet?" Il faut répondre: la déconvolution entre la partie liée aux tissus annexes et l'objet pour obtenir uniquement l'image de l'objet.
- le dBa ? Notion de phones dans les courbes de Fletcher
- Explique moi la limitation des effets non-linéaire par rapport à la densité? Au premier abord je ne comprends pas la question...Il faut en fait simplement écrire rho=rho_A+rho_c et il semble évident que la densité ne peut pas s'annuler => au maximum rho_c = rho_A

Et voilà c'est fini...
Il est effectivement sympathique mais quand même pas très souriant pendant que l'on présente...Il faut dire qu'il a déjà entendu les choses quelques fois avant vous ^^. Enfin voilà
Bon courage
Ciao ciao et ne vous garez pas n'importe où :) (fallait un petit rapport avec le pseudo ^^)

Post nº16 (id2914) envoyé par G  le 13 Jun 2007, 15:48
Alors, la grosse question: soit faire un résumé sur la diffusion et faire le lien avec les transducteurs, soit parler des transducteurs et faire le lien avec la diffusion... première surprise du jour ;)
Il pose plein de petites questions, genre définir la longueur de diffusion, qu'est ce qu'il se passerait si on ne négligeait pas a diffraction,...
Ensuite il m'a demandé comment je ferais pour calculer la distribution de bulles dans un aquarium
comment émmetre dans une direction donnée sans faire bouger les transducteurs ( beamforming)
quel est le principal avantage (a part émettre dans une direction précise) a utiliser un transducteur constitué d'un gd nombre de sources omnidirectionnelles plutot qu'une seule source directionnelle (on a ainsi moins de bruit)
comment reconnaitre en pratique un champ proche, lointain et diffus
expliquer la cochlée active
comment mesurer le coef d'absorption d'une plaque

Post nº15 (id2913) envoyé par Lau, acouphènophobe  le 13 Jun 2007, 12:20
surpriiiise -> diffusion ;-)

questions annexes: (traditionnelles, dirons-nous...)
- lien avec les transducteurs; directivité d'une antenne?
- c'est quoi un dba?
- c'est quoi un acouphène? comment l'éviter? -> ne pas écouter de musique trop fort :-)
- qu'est-ce qui est méchant pour les maisons dans un tremblement de terre?
- cochlée active?

le prof est un peu endormi pendant le speech mais devient plus enthousiaste pour poser ses questions, tout sympa. il donne une appréciation mais pas la cote: le temps de lire les rapports et il enverra les résultats par mail, "vu qu'apparemment les étudiants aiment connaître leurs points" (sic) "mais je comprends"...

Post nº14 (id2912) envoyé par Ced  le 13 Jun 2007, 12:15
Je m attendais pas du tout à la question : Parle moi de la diffusion et faire le lien avec les transducteur du chapitre 5. ^^

Parler du cas géométrique et de Rayleigh. Faire la transition entre les deux. Puis j'ai fais le lien entre la longueur de diffusion obtenue pour le piston du chp 5.

'tite question :
-Où se fait la diffraction sur la sphère? (sur le bord perpend à la dir de propagation.)
-Comment étudier le soleil avec l'acousitque?
-Comment ça se passe pour les harmonique dans le cas non linéaire?(p7-7 7-8 et 7-11)
-Onde qui détruit les batiment?
-C'est quoi rapidement un dBa?
-Quel est le pb dans les salles de concert dégueux?(pertes des basses)
-Comment on reconnait un champ diffusif? (vitesse partic et pression completement décorellé)
-C'est quoi un acouphène?
-Pourquoi Cochlée active?

Il est tout peace, il cherche pas à piéger.

Post nº13 (id2902) envoyé par cromh  le 12 Jun 2007, 13:24
idem que natan, mêmes questions et sous-questions, puis on s'est un peu concentré sur :

- cochlée active
- acoustique non-linéaire (faut dire que j'avais un peu poussé vers là), sonoluminescence, et dispersion.

il a pas non plus parlé des transducteurs. (j'avais rempli 6 tableaux, j'en ai utilisé deux à tout casser)...

il aimait les réponses courtes (mais les miennes étaient un peu trop courtes quand même, alors il demande de préciser...)

Voila bonne chance à tous.

Post nº12 (id2901) envoyé par marko  le 12 Jun 2007, 12:28
je confirme ce que nathan a dit:
il est tres sympa, drole par moment...

question: difusion
ensuite on a discuté pendant 1h sur le cours, il m'a fait balader dans tout le cours et sur tout les chapitres:
voici quelques questions qu'il m'a posé:
champ diffus
acoustique architecturalle, comment mesurer le coeff d'absorption d'un materiau( chambre reverberante),comment tu ferait une piece pour un concert de jazz (la j'ai bien rogolé)
comment mesurer les puissances d'une source
comment mesurer le diametre des bulles d'un gaz
pk active dans la cochlée active
ou place t on les hp d'une piece: quelles est la meilleur position
qd on s'elogne d'un concert; quelles sont les fraquences qu'on entend le moins et pk?
les courbes de flechter veulent dire koi
c koi la sonochimie?
c koi un frigo acoustique?
et la sonoluminescence explique moi ce que c'est?
et c'est pas tout!!!! il veut vraiment voir ce qu'on a retenue de ce cours...mais bon il donne aussi les points, il est sympa.

Post nº11 (id2900) envoyé par Nathan  le 12 Jun 2007, 10:27
Bonjour tout le monde,

voici les questions de M.Hermand :

- La diffusion (en gros le chap.6), et essayer de faire le lien avec le chapitre sur les transducteurs (finalement on n'en a pas parlé, faute de temps). Dès qu'il veut en savoir un peu plus, il interrompt et pose de petites questions de compréhension du style "comment on mesurerait..." ou "Que représente..." :-)
Après il pose des petites questions diverses sur le chapitre pour voir si vous avez tout bien catché. Rien de bien méchant, les questions ne sont pas bien compliquée, tout est dans le cours.

- Comment on ferait pour mesurer l'absorption d'un panneau acoustique? (cf temps de réverbération et surface équivalente)

- Quelles sont les ondes qui endommagent le plus les bâtiments? (cf année passée)

Alors je tiens à dire qu'à mon avis les remarques sur les avis pédagogiques sont bien passées, parce qu'il a vraiment été super sympa! Il met à l'aise, il a rigolé avec moi, il vous fait part de ses commentaires sur votre examen et...et (roulement de tambour)...il donne la note (même une évaluation du rapport!)!!! Si vous connaissez le cours, ça se passe vraiment bien!

Bonne merde aux suivants!

Nathan

Post nº10 (id2351) envoyé par K  le 21 Jun 2006, 21:06
Tout sur la diffusion

Puis cochlée active et à quoi peut-on assimiler un fonds marin qui cisaille (interface hard ou soft ?)

Il est pas trop expressif en ce qui concerne les points.

Post nº9 (id2314) envoyé par Matt  le 20 Jun 2006, 13:01
Définir la vitesse particulaire et exposer les différents points du cours où elle intervient de manière importante. Donc essentiellement:
- Distinction u/c.
- Les deux équadiff de base qui lient p/u et u/rho.
- Le nombre de Mach: mesure de non-linéarité, d'intensité sonore.
- Les relations p/u: les différents types d'impédances.
- La modification du profil de pression à cause de la vitesse particulaire dans les cas non-linéaires.

Puis : "clochée active".

Bonne chance!

Post nº8 (id2312) envoyé par me  le 20 Jun 2006, 11:44
grosse question: tout sur la vitesse particulaire.
J'ai passé en revue l'introduction du 1er cours, le chapitre 2, le 3 le 6 et le 7 là où ça intervenait, en signalant malgré tout au prof que le chapitre 7 n'avait pas été vu au cours.
Ceux qui sont tombés dessus + tôt, c un peu dommage de pas lui avoir signalé car il n'y avait juste pas fait attention... il avait oublié quoi.

ensuite il a divergé sur l'intensité des sources: cmt faire p our mesurer l'intensité sonore d'une source s'il y a plein de sources partourt dans une pièce? (cf le coup des demi-sphères avec les contributions extérieures qui s'annulent, il nous avait fait un schéma là-dessus au cours)

acoustique architecturale: expliquer le champ diffus, le temps de réverbération, l'atténuation des basses. bon tout ça c'est à la fin du chapitre 2 et pour l'atténuation des basses, c'est l'image 10.14

attention: quand on s'éloigne d'une source, ce sont les basses qui sont atténuées le plus et pas les aigus comme ça a été écrit dans un post précédent! (cf tjs la même image)

expliquer le fonctionnement de la cochlée active et pourquoi c'est actif (ça c'est juste le feedback pour le choix des fréquences)

et là le prof se barre sans rien dire... donc il faut le rattrapper pour avoir une évaluation, et manifestement ici il était content:)
(donc moi aussi :d)

allez, bonne m$$$e

Post nº7 (id2310) envoyé par Ol  le 20 Jun 2006, 10:24
Groupe de question déjà postée pour moi :

La diff, descriptif et physique.

- La cochlée active, c'est quoi?
- L'acoustique des salles : on a parlé de tout, j'ai du insiter pour énnoncer les différents phénomène, sont but étant principalement la psychoacoustique.

Et voilà, good luke, droppez bien le bestiau!

Post nº6 (id2304) envoyé par Aramis  le 19 Jun 2006, 20:57
Toujours les mêmes choses :

grosse question : parcourir le cours et parler de la vitesse particulaire. (mais le terme "grosse question" est apparement mal choisi puisque meme en la réussissant on parvient à faire un exam "très moyen" :( )

- expliquer la partie active dans l'oreille interne
- expliquer quelles ondes sismiques sont dangereuses pour les batiments
- pourquoi on utilise des "barettes piezzo" en medecine (???)
- à un concert expliquer pourquoi on a une atténuation différente de certain instru
- effet non-linéaires
- acoustique du soleil
- expliquer ce qu'est l'angle critique
- c'est quoi la sonoluminescence.

Au risque d'en stresser plus d'un j'ajouterai qu'il est d'une jovialité très limitée:p (vivement les point pour en savoir un peu plus)

Post nº5 (id2299) envoyé par Jim  le 19 Jun 2006, 17:22
Alors comme grosse question: tout sur la diffusion...

Questions subsidiaires:
-Sonoluminescence
-Effet psychoacoustique dans une salle de concert+graphes des isopsychoinensité
-Acoustique dans le soleil
-Détection des tsunamis
-Etude du sol martiens par techniques acoustiques
-Comment réparer ma surdité:)(je l'ai pas eu mais il l'a posera surement à quelqu'un...)

Bonne merde aux suivants...

Jim

Post nº4 (id2294) envoyé par Nicolas  le 19 Jun 2006, 16:01
Salut,

Grosse question : TOUT sur la vitesse particulaire (pas eu le temps de tout retrouver dans ce syllabus enorme)

Petites question : nombre de Mach, onde sysmiques, l'oreille (rien catché), effets non linéaires :-D

Bref exam foiré
Le prof était pas de bonne humeur enplus...Genre quand on connait pas la réponse à une question, faut pas s'attendre à la recevoir.

Post nº3 (id2290) envoyé par Olivier  le 19 Jun 2006, 13:33
Même question qu'Artem, tout sur la diffusion (apparemment c'est un chapitre important). Là j'ai tout mis, avec les hypothèses, les cas particuliers, ...

Ensuite les petites questions:

- Pourquoi "active" dans la cochlée active => je savais pas

- Comment évolue une onde harmonique dans un milieu non linéaire

Bon ça c'est facile si on regarde la page 7-11, quand la pression est maximale, la température locale est maximale, donc la vitesse particulaire est maximale, donc les crêtes de l'onde ont une vitesse c+u puisqu'elle est "portée" par le milieu. Par contre quand la pression est minimale, la vitesse particulaire est minimale et donc la vitesse des creux de l'onde est moins élevée. Ce qui déforme l'onde et la transforme en dents de scie.

- Qu'est-ce que la sonoluminescence => heuuu?

- Quand on s'éloigne d'un concert, quelles fréquences perçoit-on de moins en moins?

Ce sont les fréquences élevées, expliquer avec l'échelle des dBa, quand on s'éloigne d'une source, l'intensité diminue et donc on passe d'une courbe d'audition à l'autre (cf la famille de courbes). Mais il faut bien dessiner les différentes courbes pour constater que l'écart est plus important entre les courbes du côté des hautes fréquences.

- Quelles ondes sismiques détruisent les bâtiments?

J'ai répondu que c'était les ondes de cisaillement, puisqu'elles cisaillent les fondations et font s'écrouler le bâtiment (p. 2-3 => ondes de Love je pense, mais j'ai juste dit cisaillement - attention à pas partir dans le trip J-C Vandamme avec les ondes de love et de hate :P).
Il faut aussi expliquer pourquoi ce n'est pas un autre type d'ondes; les ondes transverses agissant perpendiculairement au sol ne font qu'induire un moment sur le bâtiment, le mettant de travers.

Voilà j'espère n'avoir rien oublié... j'ai eu de la chance de tomber sur ce chapitre quand je vois ceux qui ont eu les vitesses particulaires, omg!

Bonne chance en tout cas ;).

Post nº2 (id2287) envoyé par yepaaa!  le 19 Jun 2006, 12:24
Grosse question: faire un exposé sur la relation entre la vitesse particulaire et la pression. Ce qui veut dire:
Chapitre 2
- partir de l'équation d'onde
- donner le facteur de proportionalité entre p et u (=rho.c)
- j'ai un peu parlé de la diffusion omnidirectionelle et des ondes dans un tube
Chapitre 3
- la vitesse particulaire sert comme condition aux limites (continuité de u des deux côtés de l'interface)
Chapitre 6
- diffusion de rayleigh: on se sert du fait que u=0 à la surface de la sphère pour déterminer la diffusion.

Petites questions:
- Dans quelle direction pointe u dans une onde compression (dans la direction de propagation)
- Qu'est-ce qui fait tomber les maisons dans le tremblements de terre? (la combinaison des ondes de scisaillement et des ondes de surface perpendiculaires à la direction de propagation)
- Oreille interne: qu'est ce que la cochlée active? Il faut alors parler de la rétroaction faite par l'organe de corti, de la membrane basillaire, des deux types de cellules cillées (celles en ligne droite transmettent le signal tandis que celle en V permette de sélectionner une fréquence particulière). Pourquoi parle-t-on de phénomène "électrodynamique" (plus sur du mot)? Parce que c'est la vibration mécanique du cil qui va compresser la cellule et donc dé-symétriser les charges, ce qui va créer un signal à être transmis).

Bonne chance!
PS: je n'ai pas relu. Si vous trouvez des fôtes d'orthographe, pouvez-vous me le faire savoir à castor_ecarlate@pleindboulot.ir? Merci

Post nº1 (id2277) envoyé par art  le 19 Jun 2006, 09:41
Salut,

ce matin j'ai dû préparer un exposé sur la diffusion. Il a fallu mettre que des formules et des schémas sur le tableau (pas ou peu de texte). J'avais 20 min pour le faire. Puis il m'a posé les questions subsidiaires suivantes:
- comment on peut créer un dipole? Quelles sont les conditions à satisfaire.
- Que est-ce qu'une cochlée active. Expliquer.
- Que est-ce qu'un dBa.
- Comment on peut étudier le soleil en utilisant l'acoustique.

Il ne vous dit en géneral pas si votre reponse est correcte ou pas. Il ne parle pas bcp durant l'exposé et vous n'apprenez pas votre cote sur place. Il a tout de meme dit qu'il enverra les cotes par e-mail à la fin de l'examen.

Voila!
Bonne merde!

Art


oraux.pnzone.net - infos - 40ms