Site des Oraux

Eléments de conception et de dimensionnement de structures (41) :: post
Années :: 2005 :: 2006 :: 2007 :: 2008 :: Toutes

Post nº41 (id3810) envoyé par anonyme  le 26 Jun 2008, 08:42

Pour compléter le post d'en dessous.

A la première question, il faut donner, en plus de la définition de Fsdeff, la répartition de Fsdeff dans la membrure supérieure du treillis (en traction)

Pour le cas de charge: en x, force verticale vers le bas.
____________________x
____________________|
x o


A la question 2, il demande la répartition de contrainte (plastique) dans la section.
-> L'âme reprend l'effort normal, les semelles reprennent la flexion.

Post nº40 (id3809) envoyé par brice  le 26 Jun 2008, 00:40
en ce mercredi apres midi, il nous a été demandé de :

1) de définir comment on mettrait les armatures longitudinales pour une poutre ayant un porte à faux. Définir le treillis qui pourrait la représenter. définir Fsd,eff et en donner la valeur sur l'appui. d'expliquer comment dans un bureau d'étude on dimensionnerait les étriers (armatures longitudinales). il faut savoir définir les effets du à une réduction et à une augmentation de l'angle théta.

2) calculer le moment résistant pour une poutre carré métallique. avec et sans effort normal.

Post nº39 (id3800) envoyé par La Jeunesse  le 25 Jun 2008, 12:12
Salamalikoum,

ce matin jai passé l'oral avec Espion et jai eu:

BETON: Expliquer la demarche que vous suivrez pour dimensionner un dalle en beton moyennement armée dont on ne connait pas l'epaisseur.
On part de la condition d'elancement pour trouver d. Ensuite en peut trouver mu et omega donc As1. l'ELS de fissuration donne le diametre max et l'espacement des barres.

ACIER: PRS en I disymetrique. Aile superieur=2*Aile inferieur:
trouver Wpl et Vrd,pl

Courage il est pas si mechant kil en a l'air...

Post nº38 (id3791) envoyé par deta  le 24 Jun 2008, 19:02
Ça y est, Espion c'est fait....pffff

1e question béton: section rectangulaire en flexion composée avec un effort normal de compression Nsd donnée. Armatures dans le bas de la section. déterminer Mrd à partir de la méthode du "stress block R". Et déterminer si le résultat est valable par rapport à la distribution de déformation à l'ELU

2e question acier: treillis, déterminer les efforts, la barre déterminante, et expliquer la méthode de dimensionnement au flambement.

Il est vraiment pas méchant (sinon je serais mort et enterré dans le labo).
Courage pour la suite

Post nº37 (id3528) envoyé par Chou bek?  le 11 Jun 2008, 17:23
"Question acier:
_______________

Treillis isostatique en IPE (toutes les barres sont les memes)
ABCDEFG
A (0,0)
B (a,0)
C(3a,0)
D (4a,)
E (3a,a)
F (2a,a)
G (a,a)

BARRES:
AB BC CD DE EF FG GA BF FC

Charges:
Qd vericale vers le bas appliquée aux noeuds B et C

QUESTION:
1-DETERMINER les efforts dans toutes les barres
(ritter...) Essayer de lui faire piger que vous avez compris le principe physique (pas seulement des equations)

2- TROUVER AINSI LA BARRE DIMMENSIONNANTE
BARRES:GA et DE
3- EXPLIQUER LA METHODE DE DIMENSIONNEMENT (COMMENT VOUS TROUVEZ LA SECTION)
.charge critique d'euler vous donne I Prenez Ncr= Nmax (+ DELTA N)
.I -> profilé

une des milles questions a coté:
- si les profilés pouvaient avoir des valeurs continues et pas discretes, est qu'un I verifiant Euler peut s'averer correct en pratique?

Question beton:
_______________

Qu'est-ce que le retrait? Donnez ses principales incidences sur les constructions en béton et expliquer comment prevenir et se premunir de ses effet.

YIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIHHHHHHHA.
La ca m'a rappelé les dissertes de philo.
Je lui ai rempli deux tableaux. Il m'a avoué qu'il y a avait des choses interessantes MAIS il manque un point qui n'est pas abordé.
Nobody knows c quoi...

Avis personnel: Exam pas tres constructif"

Post nº36 (id3496) envoyé par Gadegrez (archi)  le 10 Jun 2008, 23:24
On rentre chacun à son tour toutes les 15 min, on a droit à 45 min de préparation , puis on présente pendant 15 à 30 min, … ça peut durer plus longtemps, ensuite on recommence pour la deuxieme question … !!

Alors question métal : On demande de donner les expressions permettante de calculer le MRD de la section tube -ci dessus (rectangle évidé (b x h avec t d'épaisseur pour les cotés b, et t/2 pour les cotés h) en classe 2 et en classe 3 …

Pour le premier on doit calculer le module d'inertie plastique wpl (MRd = Wpl*fy/gammaM0)
Pour le deuxième on doit calculer le module d'inertie élastique Wel = I/v où I est le moment d'inertie … v je pense que c h/2 … il vous donne pour indice de calculer les I total en considérant la surface comme étant la somme de 4 rectangle et pas commet un e différence entre 2 rectangle (c'est plus simple) … me souvenais plus comment le calculer mais bon … ^^


question béton : expliquer par quel procédés vous calculez la flèche grâce à la méthode approchée, prenez pour point de départ la relation moment-courbure et les définitions de stade I et stade II.

… il pose plein de petites questions mais dans l,ensemble ça s'est bien passé.

Bonne ****** pour les autres.

*Spcial* Post nº35 (id3490) envoyé par apn  le 10 Jun 2008, 22:42
!!! ATTENTION !!!

Les posts antérieurs à 2008 concernaient des examens oraux de 4ème.
L'intitulé du cours était: Constructions en béton, métalliques et mixtes.

A partir de 2008 le cours est donné en 3ème et s'intitule désormais éléments de conception et de dimensionnement de structures.

Post nº34 (id2955) envoyé par Ponch  le 16 Jun 2007, 22:37

Voilà voilà ...
Vous rentrez dans le big labo tout plein de tableaux aux quatre coins et si vous vous taisez bien, vous pouvez entendre les autres répondre (si si ca peut aider).

J'ai eu les mêmes questions que ce cher 'l'unique subtilité ...' (on se demande tous qui c'est évidemment) ...

Mais j'aimerai rajouter un peu quelques trucs :)

BETON
Pour cette dalle en porte-à-faux, il faut trouver des méthodes pour limiter la flèche que l'on vient de calculer par cette merveilleuse méthode ... alors apparemment l'augmentation de l'épaisseur, le placement d'armatures supplémentaires et ce genre de choses sont des bonnes choses sans être fabuleuses non plus ... quelqu'un a mentionné l'utilisation de dalle précontrainte (apparemment c'était pas mal comme réponse ... mais une solution assez chère).
Sinon pour la méthode à proprement parlé, il a bien insisté chez tout le monde sur la signification du 'k' (d'où ca sort, pourquoi on peut approximer ca comme ca, quelle est ta couleur préférée).

ACIER
Il regarde à peine la résolution si il voit que c'est juste donc c'est pas la peine de s'étendre sur les hypothèses faites ni rien.
Par contre, au delà la courbe d'Euler, il faut savoir faire le lien avec les courbes de flambement et savoir les dessiner aussi.


Et alors là, contre toute attente, ce cher Bernard m'a sorti une blague pour caractériser mon examen pas terrible (la première question s'étant assez mal passée) : "C'était correct mais il y avait de nombreuses imperfections, ... comme dans les profilés" et il a souri ... (si si)


Post nº33 (id2953) envoyé par L'unique subtilité..  le 16 Jun 2007, 20:02
Alors, pour commencer, une petite question sur les flèches dans le béton armé!
Il s'agissait de parler du calcul des flèches par la méthode approchée.
Nous avions pour ce faire une dalle encastrée-libre subissant une charge répartie. Il a beaucoup insisté sur les graphiques du moment fléchissant et de la courbure. Dire qu'on idéalise la courbure pour qu'elle ressemble au moment fléchissant afin d'avoir une résolution analytique de l'intégrale. Se servir de la relation courbure - moment pour tracer qualitativement le graphe de la courbure réelle à partir du moment et donner son idéalisation.

Pour se refaire une santé, la question suivante concerne un treillis articulé (joie!).
Calculer les efforts, trouver la barre dimensionnante, développer le calcul de la section nécessaire. Pour ce faire, calculer la section par l'effort critique d'Euler, majorer un peu, et vérifier si la section est suffisante par la technique habituelle. Attention aux courbes élancement réduit - coefficient de réduction : savoir tracer la courbe idéale et les courbes réelles.

Post nº32 (id2949) envoyé par Renato  le 16 Jun 2007, 15:35
memes questions que "vive les bielles"
Pour la partie metallique: Il fallait trouver le Mr pour N=0 et pour N=2at
Pour N=0 il suffit de faire Mr=Wpl*fy/1.1
et avec l'effort de compression en plus j'ai bidouillé les équations pour arriver à la bonne réponse mais il voulait que je le fasse avec le sens physique, en dessinant les contraintes dans la section. la j'ai calé donc question suivante...

Pour béton: les fissurations se trouvent là où il y a de la traction et sont verticales à l'endroit de l'effort tranchant maximal.

voila ya pas gd chose à rajouter je crois a part que vous avez vraiment la bliiinde de temps pour préparer

PS: évitez les mains dans les poches!

Post nº31 (id2946) envoyé par Vive les bielles!  le 16 Jun 2007, 13:16
Alors voici mes questions :

1°/ ACIER : j'ai eu un profilé de classe 1 de forme tubulaire carrée (de côté a et d'épaisseur t) auquel était déjà appliqué un effort normal (de compression) N = a.t et il fallait trouver le moment maximum que l'élément pouvait reprendre en plus de l'effort de compression (on négligeait les termes d'ordre supérieur donc dépendant de t², t³, ...).
=> j'ai extrait une formule donnant Mmax en fonction de Ns, Npl et Mpl. J'ai trouvé Npl= 4a.t.fy et c'était juste. Mpl est donné en fonction de S (moment statique...).

2°/ BÉTON : (mm question que scod le 17/01/07) On donnait une poutre en béton isostatique avec une partie comprise entre 2 appuis et une autre en porte-à-faux et au bout de cette dernière était appliquée une force Qd vers le bas. (J'ai du mettre des points car les espaces sont effacés)
...._________________|Qd
...|_________________|
A^................. B °
1) Remplacer cette poutre par un treillis constitué de triangles rectangles et qui reprendrait l'effort Qd. Dessiner à l'aide de 2 couleurs différentes les éléments du treillis en compression et ceux en traction.
...._________________
...|.i.|..i.|.i.|..i.|.i.|..i.| / | / | / |........i = le contraire de /
..A.................... B...........(dsl pour les dessins foireux certains caractères passent pas :( )
Tous les éléments diagonaux et horizontaux inf sont en compression. Tous les éléments verticaux et horizontaux sup sont en traction. M. Espion demande de dessiner l'armature qu'on mettra dans le béton. Il faut la dessiner tout le long de la poutre en dessous de la fibre supérieure. Il demande ensuite quels sont les éléments du treillis qui jouent le rôle des étriers. Ce sont évidemment tous les éléments verticaux.
Il demande ensuite de dessiner les fissures et c'est là que j'me suis planté. Les fissures sont toujours parallèles aux bielles (él diagonaux)!!!
2) Dessiner l'allure de Fsd,eff et déterminer sa valeur au droit de l'appui B. Attention, il faut le faire pour le treillis et pas pour la poutre ! Ce sont donc des paliers qui dépendent de votre subdivision de la poutre.
..^...................___
..|............__--....:...__
..|....__ --...........:.......__
..|--__________:___________
..A....................B
3) Expliquer brièvement et dans les grandes lignes avec qq formules le dimensionnement des étriers par la méthode des bielles inclinées. Il a juste repris mes feuilles et ne m'a pas posé de questions là-dessus.

Voilà, bonne chance à ceux qui doivent encore le passer.

Post nº30 (id2928) envoyé par Archi  le 15 Jun 2007, 08:50
1. expliquer l'armature minimum au sens de la fissuration(à l'ELS) Question générale sur tout type de béton (poutre, tirant, radier..)
- dire le but de cette armature, pourquoi on l'utilise
- expliquer concrètement comment on la place???
- parler des causes de la fissuration, son controle,
- EC2, EC2 simplifié
- + pte question: pour un radier, il peut y avoir des fisurations avant qu'on place les charges : pourquoi? ;et que vaut Ac pour un radier?

2. Soit un profilé en I non symétrique reconstitué par soudure: calculer
le Vrd : il donne les dimensions de h, tf,..
- expliquer fy, Av (donner la formule), Ymo
- j'ai aussi donné l'autre formule de Vrd si présence de trous
- + pte question : d'où vient le facteur racine carrée de 3: c'est du au
critères de Tresca et Von Mises (vu au cours mais pas ds le syllabus!!!)

Post nº29 (id2899) envoyé par pipi de chat  le 12 Jun 2007, 09:20

Mêmes questions que b l'h (pour les CC qui nous suivent, voyez bien la partie sur les treillis, ça fait la 2ème fois que ça tombe en 3 séries d'oraux, je prédis que ceux de la matinée chez vous l'auront ! )

On était 6 + 1 (qui n'était pas prévu) donc il a un peu speedé sur les temps de préparation, malheur malheur

Se méfier, il dit qu'on peut résoudre sur le tableau ou sur feuilles mais sur feuilles, il les reprend donc n'écrivez pas de conneries dessus

Pour la 2ème question, bien bien connaitre l'impact du fluage et du retrait sur l'apparition de fissures, en gros ici il voulait qu'on lui explique les inconvénients de ces deux phénomènes, mais il s'en foutait de la description même.

Il n'a pas été aussi froid que prévu (je parle d'Espion, hein, il n'a quand même pas souri) mais bon il ne faisait pas les pires mimiques quand je disais une connerie.. c'est déjà ça (sinon il aurait attrapé des crampes, j'avoue)

Post nº28 (id2896) envoyé par bernard-l'ermite  le 12 Jun 2007, 00:29
Question 1 :

- le paradis métallique...un bête treillis dont il faut trouver les efforts dans toutes les barres
- choisir la dimensionnante
- Expliquer comment on va sélectionner un profilé
Et en prime plein de temps pour répondre et son syllabus. Que demande le peuple?

Question 2 :

- l'enfer des effets différés du béton armé, et précontraint s'il-vous-plaît. Il vous demande d'expliqer ce qu'est le retrait et le fluage (les oiseaux chantent) puis vous demande d'expliquer comment on peut limiter leurs effets (le ciel s'assombrit) et puis coup de tonnerre, expliquer les effets sur le béton armé et précontraint. Au début on croit que ça y est, vous lui pondez un deuxième syllabus et là il vous demande les avantages du fluage et vous dit qu'il manque un point important du retrait (qui n'est pas dans le syllabus). Pour le retrait, ça reste un grand mystère, car l'homme est secret, mais pour le fluage, il aurait apparemment parler de la relaxation aux cours.

Soit... En tout cas, il est pas méchant mais c'est pas l'éclate non plus!


Post nº27 (id2848) envoyé par Frey  le 07 Jun 2007, 18:47
Salut les CC,

Deuxième vague.
Premier conseil, si vous passez l’après-midi et que c’est une belle journée comme aujourd’hui, évitez le costard en laine noire, ça vous facilitera pas la tâche.
On entre dans le grand labo, M. Espion vous a trouvé un coin à l’abri des regards indiscrets où vous pourrez préparer vos deux petites questions, au tableau ou sur papier.

Première question :
Béton, une poutre bi-appuyée en béton armé avec charge répartie pas vraiment d’autres informations. Expliquez comment vous faites un calcul de flèche par la méthode approchée (snif), définissez et représentez les différents stades pour une poutre fléchie (graphe M-phi). Il s’en va directement se balader.
Alors c’est plutôt vaste, j’ai essayé de bien montrer toutes les variantes, court terme/long terme, effet du fluage, formules avec ou sans armatures supérieures. J’ai eu plus d’une heure de préparation donc plein de temps pour décortiquer les formules. J’ai pas été super clair dans mon explication des stades I et II (non fissuré) alors il m’a un peu cuisiné la dessus.
-Ou replacez vous les psy1 et psy2 dans le graphe ?
-Hum, je projette la courbe sur l’axe des psy.
-Mais vous n’avez rien compris en fait ?
-Ben si mais à chaud là (bon ça j’ai pas dit mais j’aurais bien aimé)
Donc si on trace une horizontale pour le moment sollicitant qu’on a sur la courbe, psi1 (2), c’est l’intersection entre cette horizontale et la droite de stade I (II).
Autre petite question : l’ordre de grandeur du coefficient de fluage phi. Bon sans les tables disoooooonnnnnnns 0,5…pas de chance c’est plutôt 2 ou 3 (snif)

Deuxième question :
Section tubulaire (carrée), avec les dimensions données. Il faut calculer le MRd pour la classe 2 et la classe 3. C’est évidemment deux calculs différents.
Classe2 : W plastique=2*moment statiqueà MRd=Wpl*fy/1,1
Classe3 : W elastique= I/v à MRd= Wel*fy/1,1
Pas de problèmes si on fait pas de fautes de calcul. J’avais fini en 15 min et il a vite vu que je m’embêtais.
Question « subsidiaire » : Quel est l’intérêt du calcul plastique ? Je cafouille dans mon expliquation pour dire que c’est plus économique. -Ok mais l’intérêt principal ? heeeuu ça simplifie les calculs…Là il éclate de rire (qui dit mieux ?) -Bon vous n’avez pas tord, moi aussi je préfère calculer I à S (ouf) mais je pense à un autre avantage ? heeeuuu …
Allez j’abrège le suspense, l’avantage, il sera développé en 4e, ça concerne le dimensionnement des structures hyperstatiques (évidemment) !

Verdict : « c’était un bon examen (yes), la première question s’était aussi bien passée je pense…ah non, c’est vrai… »
Verdict 2 : « c’etait relativement convenable » ouf plus que 9 examens !

Bon courage à tous.

Post nº26 (id2842) envoyé par Helmut  le 07 Jun 2007, 13:19
Voila, oral d'espion passé. Je crois qu'on a eu pas mal de chance sur les questions, la premiere sur le métal n'était pas vraiment dur. Il fallait pour un treillis iso-s déterminer les efforts dans toutes les barres, trouver la dimensionnante et puis la pré-dimensionner en expliquer comment continuer apres pour vérifier si c 'est correct selon l'EC2.

Pour la partie béton, une poutre fléchie, avec un effort de compression, trouver la valeur de Mrd en son centre par la méthode d'équilibre des forces.

Au final, vraiment sympathique, enormément de temps pour tout préparer, et ce sont tout le temps les memes questions, alors etudier les questions qui sont deja passée.

Au passage, le dernier post de 2005 est le treillis que j'ai eu, et que tout le monde a eu ce matin.

WALLLAAA

Post nº25 (id2597) envoyé par Jane  le 20 Jan 2007, 13:21
Helloww...

bon voici nos questions du matin... pas bien difficile!!

1/Poutre en flexion composée avec un effort de compression... determiner Mrd de la poutre et calculer la section darmature necessaire pour reprendre ce Mrd...Que se passe-t-il si l'effort normal est ensuite égal a 0 (le Mrd diminue)

2/Un bete treillis isostatique, determiner les efforts dans les barres puis expliquer comment on va dimmensionner et choisir le profile.

Rien de bien dure...
Bon courage
Jane

Post nº24 (id2556) envoyé par scod  le 17 Jan 2007, 18:54
idem que hoochie...
Pour la 1ère :
jme suis bien viandé dans ces questions en live du début et jtrouvais pas son treillis en bielles et tirants vu qu'un schéma à la Provost était pas bon...

yavait trois sous questions :
- trouver le treillis
- calculer l'évolution de Fsd,eff dans la membrure sup
et
- expliquer brièvement les gdes étapes du dimmensionnemtn des étriers par la méth des bielles inclinées,

treillis pas trouvé = impossible de répondre aux 2 premières ss questions
=> jme suis concentré sur la troisième que jmaitrisais mais en voyant que j'savais pas trouver le treillis, il a meme pas regardé la suite... et il ma gentiment fait remarquer que ça valait rien du tout... cool

2ème question :
la valeur de la charge ultime est, pour info 9Mp/L
question pipo sans questions supplémentaires si vous avez bein fait les 2 méthodes correctemnt et trouver les RDL.


Post nº23 (id2555) envoyé par hoochie coochie man  le 17 Jan 2007, 18:30
hello

béton: poutre isostatique de travée L et de porte-à-faux a. Une charge Q est appliquée à l'extremité droite de la porte-à-faux.
Répondre directement aux questions suivantes:
Déterminer les fissures possibles dans la poutre,
déterminer la forme la plus économique de la section

Ensuite déterminer un treillis isostatique pour TOUTE la poutre (avec des bielles de compression et des étriers, dessiner le diagramme Fsd de l'effort dans la barre supérieure sur toute la poutre, et donner la valeur exacte sur l'appui de droite.

Perso, je trouve que c'était mega difficile comme question...J'ai pas choisi le bon treillis, et me suis trompé dans le sens des bielles se trouvant en travée. Il a à peine vu cela au cours...soit. Limite limite il m'a dit...

métal: Meme question que l'année passée avec poutre bi-encastrée et une charge appliquée à L/3 de l'encastrement de gauche. Déterminer Qmax à l'aide des 2 théormèmes. Rien de difficile. Donc là j'étais tout content, mais non il me demande en plus de déterminer les RDL lors de la formation des rotules plastiques...et là je me suis fait avoir avec les moments qui sont repris par les encastrements...lorsque vous coupez le système en 2, il faut mettre Mp de part et d'autre des liaisons, et non pas Mp/2 comme moi je l'ai fait...

J'ai pas eu droit au sourire ;-(

Post nº22 (id2552) envoyé par JF  le 17 Jan 2007, 15:44
1° Partie Métallique
Déterminer le qmax d'une poutre biappuyée et reposant en son milieu sur un poteau encastré.
-> utiliser le théorème cinématique, avec les rotules plastiques (c'est bien pour montrer qu'on a compris), mais pas besoin car la réponse se trouve dans ses notes. Pas dans la partie métallique mais dans la partie constrcutions mixtes(cfr chap 6.3.1) il fallait y penser.

2° Partie béton
J'ai eu droit à un traitement de faveur... il faillait répondre sans notes... pour un examen censer être à cours ouvert. Imaginer la cata.
Bof revenons à la question.
Parler du fluage et du retarit du béton, ainsi que des paramètres qui interviennent pour ces ces deux notions? Equation d'équilibre pour déterminer Mrds...

Post nº21 (id2551) envoyé par H  le 17 Jan 2007, 13:41
slt
met :on a eu un treillis articulé où il fallait determiner le type de profillé IPE a utiliser
beton : dimentionnement d'une dalle dont on ne connait pas l'epaisseur
;)
courage

Post nº20 (id2550) envoyé par mo  le 17 Jan 2007, 13:22
ce matin, on a tous eu:

MET: travée reposant en son milieu sur une colonne (comme les années préc)
charge répartie max applicable? (pouvoir trouver aussi la réaction sur l'appui du milieu)
+ vérif du dimensionnement (compression dans la colonne)

-->faut faire +/- comme dans les dernières pages des slides

Question assez longue et quand même vache, donc ct plus court et moins dure pour le béton :

BETON: sans notes, il faut trouver le Mrd d'une section en traction centrée par équation d'équilibre, si c bien fait, pas de questions supplémentaire
+ parler du retrait et fluage (causes, ordre de grandeur, paramètres influençant) + pour le fluage des applications des avantages et inconvénients du fluage.


Post nº19 (id2547) envoyé par Tiphaine  le 16 Jan 2007, 21:51
Voilà les questions de l'apres-midi :

1)MET : Un treillis isostatique (le même que les années précédantes)
- trouver les efforts dans toutes les barres
- quelle est la barre dimensionnante (la plus chargée ET la plus longue)
- méthode dimensionnement (Euler /! revoyez bien le lien élancement sigma max, courbe réelle et courbe théorique --> la réelle est en dessous a cause des imperfections)


2)BET : dimensionnement d'une dalle en béton armée sur plusieurs appuis
- ELS (méthode dans le cours avec les psys) pour trouver la hauteur du béton (Attention, on utilise en stade II, donc le I n'est pas bêtement bh3/12)
- ELU : calcul des armatures selon les moments : si vous donnez la méthode avc les mu, il vous demandera la version équilibre, pas facile à retaper de tête... Donc faites le directement.
- Armatures minimum de fissuration
+ a quoi sert l'enrobage, l'ordre de grandeur des flèche


Bonne M***e aux suivants

Post nº18 (id2538) envoyé par perrine  le 16 Jan 2007, 13:06
mêmes questions que celine.

pour le calul plastique, il m'a demandé avant la préparation de l'exercice, les conditions pour pouvoir faire un calcul plastique (classe 1, ...).

Pour la deuxième question,
relation moment-courbure, fluage, flèche par la methode approchée, ...
Il a quasiment pas regardé ce qui était au tableau et il m'a posé toutes ses petites questions vicieuses (est ce que x2 est indépendant de M en stade II, est ce les fluage est plus ou moins important sous atmosphère humide, l'ordre de grandeur de çi ou ça, ...).

Ok, on a eu droit à quelques rictus mais ça reste quand même du espion.

Bon courage. Perrine

Post nº17 (id2536) envoyé par Celine  le 16 Jan 2007, 11:53
Question métallique:

Une poutre avec encastrement à gauche et rouleau à droite. Deux forces verticales (à 1/3 et à 2/3)
Déterminer la charge de ruine. Attention, il veut la valeur exacte et pas une borne. On peut choisir la méthode. J'ai choisi la cinématique. On a donc intérêt à savoir où placer les deux rotules plastiques. Une à l'encastrement et l'autre sous une des forces. Je savais pas sous laquelle donc j'ai d'abord résolu pour chaque force individuellement (d'une manière exacte). En fonction des valeurs, on peut apparemment savoir où placer la deuxième rotule mais je ne sais pas exactement comment. Pour les deux charges, j'avais placé ma deuxième rotule au milieu mais ça ne me donnait qu'une borne évidemment...
Verdict => Très incomplet:)

Question béton:

Petite synthèse (j'ai pris peur en entendant ce mot) du chapitre 5 (Cool justement celui que j'avais jamais envie de lire). Il veut surtout les diagrammes moment-courbure, les effets différés et le calcul de la flèche par la méthode approchée...
Plusieurs petites questions dont comment calculer le I2? Aucune idée, perso, pas compris ce passage. E(to) diminue ou augmente au cours du temps? => Augmente légèrement. Module effectif augmente ou diminue au cours du temps? => Diminue.

Sinon, il était d'assez bonne humeur, j'ai eu droit à quelques sourires (enfin, des rictus quoi, c'est Espion, faut pas déconner :D)


Post nº16 (id1736) envoyé par David  le 20 Jan 2006, 18:58
1) Métallique : poutrelle métallique simplement appuyée à chacune de ses extrémités et chargé par une charge répartie uniforme statique sur toute sa longueur. La section de classe 1,2 ou 3. Il demande de déterminer la section et de dire toutes les vérifications lors du dimensionement.

En gros, il faut partir des ELS pour prédeterminer un profilé et puis suivre les raisonnements qu'on faisait au tp pour l'ELU en vérifiant V (voilement) puis l'intercation M-V et puis M (pas oublier la vérif au déversement!!).

Rem, dans ce cas, il n'y a pas de N.

question supp : de quoi dépend la classe de la section.

2) Béton : poutre avec une travée entre deux appuis et un porte a faux au bout duquel on applique une charge ponctuelle vers le bas.

Dans un premier temps il demande de faire les MNT (en sa présence) et il demande comment seront les fissures de flexion et d'effort tranchant. Il demande ensuite où sera située l'armature de flexion (longitudinale).

Question principale : Décomposer la poutre en tirant et bielles et déterminer l'évolution de l'effort dans les tirants horizontaux (supérieurs).

Post nº15 (id1734) envoyé par Aurélie  le 20 Jan 2006, 17:22
Question 1: déterminer qmax pour une poutrelle appuyée sur un poteau en son centre...
* appliquer la méthode plastique pour la poutre (attention, il s'agit d'une charge répartie, donc il ne faut pas appliquer la méthode en utilisant une charge ponctuelle équivalente...)
* vérification au flambement pour le poteau

Question 2: il faut lui parler du calcul de l'armature minimale de fissuration du béton armé... Causes de la fissuration? Comment du pourquoi, etc. Il introduit la chose en dessinant une structure au tableau, dans laquelle il place une armature principale et puis il vous demande pourquoi il en rajoute encore.

Post nº14 (id1708) envoyé par Franky  le 19 Jan 2006, 17:31
1) Treillis isostatique
- efforts dans les barres
- dimensionnement
- démarche du raisonnement suivi

2) Poutre isostatique en béton armé de section carrée
- flèche par la méthode approchée
- explication des termes et comment les trouve-t-on
- diagramme moment-courbure + explication stade I et II
- influence du fluage

C'est tout sauf une partie de plaisir...

Post nº13 (id1692) envoyé par Henry  le 18 Jan 2006, 08:40
Saaalut.

J'ai eu comme question:

POUR LE METAL:

Déterminer le moment plastique minimum d'une poutre bi-encastrée avec une charge ponctuelle à 1/3 de sa longueur... C'est easy avec la méthode cinématique! N'oubliez pas de vérifier si votre diagramme M est bien en équilibre!

POUR LE BETON:

Déterminer le moment résistant d'une poutre comprimée... Faut juste calculer le Mrd! C'était vraiment pas dur! il a ensuite demandé qu'est ce qu'il se passerait si la compression était diminuée de moitié...

Post nº12 (id1675) envoyé par maika  le 17 Jan 2006, 11:27

salut,hier matin j'ai eu comme question
1.métal
calcul du moment plastique pour une poutre bi-encastrée avec une charge Q à L/3.(th statique ou cinématique, si vous faites les deux et comparez les résultats il est plus content)
conditions pour effectuer le calcul plastique
comment on calcule une classe si c'est pas donné ou pour un profilé reconstitué soudé...là j'ai eu chaud, mais il veut juste les paramètres.

2.Béton
poutre avec un effort de compression centré P,résolution comme dans le cours mais attention au signe de la compression
comment évolue le moment résistant en fonction de P?(si P diminue Mrd aussi, c'est dans le cours)

Voilà, il est ultra sympa, mais c'est long(2h) parcequ'il se ballade beaucoup entre les salles et laisse trop de temps de préparation
bon courage!



Post nº11 (id1666) envoyé par Elise  le 16 Jan 2006, 17:30
Mes questions de ce matin:

1) partie métallique

un treillis isostatique biappuyé en triangle avec une force verticales vers le bas : comment on dimensionne les éléments

2)partie béton

comment on dimensionne une dalle continue

Il est gentil il essaye de voir si t'as pigé, pas si tu sais recopier les formules du syllabus

Post nº10 (id948) envoyé par JLo  le 27 Jan 2005, 16:34
Avec le deuxieme version, si vous faites un copier coller dans le bloc-note de windows vous verrez le treillis (oubliez les '''', c'est juste parcequ'il efface les espaces)

Post nº9 (id947) envoyé par Jlo  le 27 Jan 2005, 16:32
Le site efface quand on met plusieurs espaces... donc desolé mais il est pas possible de faire le dessin...

Nouvelle tentative
''''_________
'''/|\''|''/|\
''/'|'\'|'/'|'\
'/''|''\|/''|''\
<--------------->
@'''B'''''''A'''O

@=rotule O=rouleau

Post nº8 (id946) envoyé par JLo  le 27 Jan 2005, 16:28
Je croyais que qqun avais deja posté notre question mais apparemment non..
Bon, pour les 2eme sesse ou pour la posterité

Calcul de fleche par la methode approchée :
j'ai rien compris, puis il a realisé que personne de ceux interrogé n'avait compris (apparemment) et il a realisé qu'il avais pas donné ca au cours... bref gros stresse mais ca va

Un treillis : (metallique)
On a des IPE partout pour simplifier le travail
_________
/|\ | /|\
/ | \ | / | \
/ | \|/ | \
<--------------->
@ B A O

@=rotule
Toutes les lonngueurs sont "a"
Force Qd en A et en B
C'est tout articulé donc isostatique => coupe de Ritter
Y'a trois barre a effort nul

Quelles barres faut dimensionner (les diag exterieurs, car les plus sollicitées ET les plus longues)

Nbrd => Lk=L ... blabla
Voila quoi, il demande de montrer X en fct de lamba_barre
Plusieurs questions sur le graph...

Post nº7 (id867) envoyé par Big Ben  le 23 Jan 2005, 15:26
Alors nos questions :

- tout d'abord une question pour une poutre bi-appuyée de longuer L entre les appuis et de longueur a en porte-à-faux à droite de l'appui de droite... Il fallait dessiner le treillis internes avec membrures sup et inf, barres inclinées et barres verticales. Et donner la distribution de Fs,eff dans la membrure supérieure, plus donner la valeur de celle-ci au droit de l'appuiB (l'appui de droite). Ensuite, il fallait aussi parler des bielles d'inclinaison variable.

- Partie acier : poutre en I ou H de classe I, II ou III, soumise à une charge permanente et une charge variable, et dire ce q'uil fallait faire pour la dimensionner. Pas spécialement dur en soi mais faut penser à tout tout tout. Moment fléchissant, effort tranchant, interaction des deux (=> flambement + résistance de l'acier réduite sur l'âme), voilement, et encore un truc mais je ne m'en souviens plus...

Voilà, il n'est pas méchant mais assez déconcertant, comme d'habitude! Ses questions ne sont pas toujours bien posées et pas assez précises je trouve mais bon, ça a été. On verra ce qu'a donné l'écrit maintenant...

Post nº6 (id854) envoyé par eric  le 21 Jan 2005, 18:39
1°poutre en béton armé, isostat sur deux appuis aux extrémités, uniformément chargée.
Expliquer comment trouver la flèche par méthode approchée (attention c'est pas la méthode qu'on a fait au TP) et expliquer la relation moment courbure et montrer graphiquement le stade I et le stadeII (+expliquer!)

2° treillis isostat trouver les efforts dans les barres et expliquer comment trouver le profilé

Attention, captez bien la relation Khi - Lambda réduit avec la courbe d'Euler et les résultats expérimentaux

A pluche



Post nº5 (id851) envoyé par Charles  le 21 Jan 2005, 14:52
1. Comment déterminer qmax d'une poutre biappuyée et reposant en son milieu sur un poteau encastré

Bien considérer que la poutre est 1x hyperstatique et résoudre par méthode cinématique. Pour le poteau, dimensionner au flambement. Préciser un tas de petits trucs qu'il demande avant de poser la grosse question

2. Expliquer la répartition des efforts dans une poutre soumise à flexion simple + méthode standard

Ne pas oublier de dessiner le diagramme de moments en escalier divisé par ZII qui donne la répartition des efforts. Donner les grandes formules du dimensionnement.

Post nº4 (id808) envoyé par Isabelle et Bruno  le 18 Jan 2005, 16:27
Bonjour,

Même question que Fred mais petite questions supplémentaires :

pour la 1/ : savoir déssinez le moment fléchissant d'une poutre hyperstatique linéaire sur plusieurs appuis (poutre continue). IL faut savoir quel est le plus grand moment (la réponse c'est sur appui).

petite précison concernant la question sur la dalle : on dtoi trouver h, As, d et le diamètre des armatures

Questions sur l'enrobage : à quoi ça sert (incendie, corrosion et adhérence). Il m'a bassiné sur la carbonatation (Bruno) mais jj'ai pas compris grand chose. Il demande à quoi servent les armatures au regard des fissurations.

Ordre de grandeur de la flèche aussi pour l'ELS

ATTENTION : il ne dit pas clairement ELS et ELU.


pour la 2/ : Une belle coupe de Ritter sinon vous êtes jusqu'au bout dans la merde profonde... si c'est pas OK... c'est fini pour vous, il ne regarde pas le reste de la question (ouf... on a réussi à le faire !!!)
Ensuite mêmes quesitons que Fred

C'est tout ce dont on on se souvient pour l'instant mais fait très bizarre : il a posé trois milliards cinq cents mille deux cents trois questions à Bruno (entre autres pour me faire remarquer que je n'ai pas été à bcp de cours sur le béton) et que une ou deux questions à Isabelle...

Enfin, on vous fait une grosse lèche parce qu'on est complètement à la masse (et pas à la terre) et voilà.

A++++++
Isa et Burno;

Post nº3 (id803) envoyé par fred  le 18 Jan 2005, 14:55
Bonjour,

Ce matin, on a eu:

1)Donner les grandes étapes du dimensionnement d'une dalle(on ne considère qu'une bande de 1 mètre). A l'ELS, ELU, vérifier des fissures,....
Il pose des petites questions supplémentaires commes les ordres de grandeur de louverture des fissures acceptées dans l'Eurocode 2 (o.2mm et pas 0.02 mm comme je lui dit...)ou les flèches admissibles.
Il veut qu'on lui donne les grandes étapes de manière à ne pas trop devoir itérer(commencer par l'ELS)...

2)On a un treillis triangulaire isostatique. Il met une charge au sommet. On doit calculer les efforts dans les barres(coupe de ritter ou équilibre des noeuds) et dire comment on le dimensionne. En gros, c'est la vérification au flambement et en traction pure. Il demande comment on choisi son profilé au début. IL faut lui dire qu'on peut faire une première estimation par la formule de la charge critique d'Euler. IL veut surtout savoir comment on trouve le profilé et pas comment on le vérifie.

Il est plutôt sympa.

Bon courage et bonne merde à tous...

Fred

Post nº2 (id784) envoyé par Hamza  le 17 Jan 2005, 00:45
Moi aussi j'ai eu les mêmes questions ... (enfaite on a eu tous les mêmes questions) donc c'est juste pour signaler un petit détail, c'est concernant la partie métallique : le truc c'est que ce qui différencie les classes (à part capacité de rotation de section, massivité, ductilité etc..) c'est le risque de voilement (instabilité local dans la section et pas l'élément) donc ce n'est pas le déversement (espèce de torsion combiné au flambement suivant l'axe faible ou un truc comme ça) enfin je pense ..

voila, c'est juste ne pas confondre ces deux trucs,
sinon les autres ont été assez complets

Bon chance pour la suite

Post nº1 (id768) envoyé par Titi & Willy  le 12 Jan 2005, 23:27
Question 1)

Une poutre rectangulaire avec un lit d'armature inférieure. On connait la section d'acier. La poutre est soumise à un effort de compression centré. On nous demande de calculer le moment résistant que la poutre peut reprendre, c'est à dire le moment maximum que l'on pourrait appliquer à la poutre à mi-hauteur. On suppose qu'on a Stress Bloc Rectangulaire. Il veut un équilibre des forces, pas une utilisation des tableaux.

Indication de réponse : Ecrire l'équilibre des forces (N = Fc - Fs où N est dessiné dans le sens de la compression!!!!) et l'équilibre de rotation (Mrds = Fc * z où z est la distance des armatures à la force Fc). On sait que Fc = 0.8 * x * b * alpha * fcd et Fs = As * fyd ==> tout est connu et on réécrit Mrd.

Petites questions :
- Si on suppose que l'on enlève la force de compression, comment se comportera la valeur de Mrd. Plus grande ? Plus petite ? rep. : elle sera plus petite, souvenez-vous du schéma d'interaction (M,N).

Question 2)

Il commence par poser des petites questions sur le calcul plastique (conditions). Je (Thierry) lui ai parlé des poutres de classe 1 et il m'a dit que ça n'avait pas grand chose à voir, puis je lui ai dit qu'il fallait une âme pas trop épaisse pour éviter le déversemment et il m'a dit que cette notion n'apparaissait pas vraiment (Bref, je me suis fait baiser sur toutes les petites questions)

Portique bi-articulé avec une charge P horizontale appliquée en haut à gauche du portique. Déterminer P ultime par cinématique OU statique. Dessinez directement les diag MNV et les réactions de liaisons, il sera content ;-) (Will : si vous les dessinez pas, il vous les demandera de toute façon ;-))

Petites questions :
- conditions pour le calcul plastique : d'abord, il faut un matériau ductile, présentant un bon palier plastique. Ensuite, il faut des poutres massives, présentant une grande capacité de rotation plastique, ce sont les poutres de classe 1 de l'eurocode, basé sur le calcul de l'élancement de l'âme (aussi des semelles, ça dépend des sollicitations - on a les deux tableaux). Il faut éviter, pour arriver à ruine plastique, le déversement de la poutre en placant des soutiens sur les côtés. Enfin, le chargement doit être statique ou quasi-statique. (question posée avant la grosse)
- Dessiner le diagramme des moments du portique.
- Ecrire les réactions de liaison et montrer qu'il y a bien un équilibre au sein de la structure.

Voilà, bonne chance à tous.
4CC HHHHOOOOOOOUUUUUUU HHAAAAAAAAAAAA


oraux.pnzone.net - infos - 54ms