Site des Oraux

Organes des machines (43) :: post
Années :: 2005 :: 2006 :: 2007 :: 2009 :: Toutes

Post nº43 (id3899) envoyé par Anton'  le 20 Jan 2009, 18:50
En gros: on présente devant Hendrick et Douchan les deux projets l'un à la suite de l'autre , avec un powerpoint.
Aprés on passe aux questions. Elles ne sont pas ciblées, les 2 peuvent répondre, voir ne pas être d'accord et répondre chacun un truc différent.
C'était toujours en rapport avec les projets.
Pourquoi vous avez choisi tel diamètre de poulie? Comment vous auriez pu améliorer le coefficient de sécurité à l'usure... de quoi il dépend etc
Sur les logiciels aussi : est-ce que le coefficient a23 dans skf (jsavais même pas de quoi il parlait ) varie en fonction de la pièce choisie?(non).
Est ce vous savez ce que veux dire les lettre dans les roulements choisis? ( genre ECM 206 B )... hu?!
Fin voilà, toutes les questions étaient pas super interessantes. Il a mis la même note à moi et ma binôme. Honnête (13)

Post nº42 (id3292) envoyé par laaauuurent chochote  le 26 Aug 2007, 11:00
1. épaisseur de base en fonction du pas de base
2. On nous donne une contrainte de référence, il voulait que je lui donne des paramètres, j'ai pas très bien compris.... Apparament c'est dans la dynamique des engrenages

Post nº41 (id3147) envoyé par Motte  le 26 Jun 2007, 15:54
1) Quelles sont les différentes manières d'augmenter la résistance à la fatigue des organes des machines

2) Quelle est l'évolution de l'efort par unité de longueur dans une liaison de type I

Post nº40 (id3052) envoyé par .: DoB :.  le 23 Jun 2007, 09:40
Salut,

Mes questions :

- liaison type I : il ne demande pas particulièrement tout le développement analytique, mais c'est toujours un + de lui remettre. Ce qui est important, c'est les hypothèses de départ (effet de Poisson négligé, répartition uniforme des déplacements dans la liaison, ...) et les conclusions sur le beta (K petit, H petit, E grand) et lui parler du compromis entre une liaison courte mais qui doit être tout de même suffisament longue pour résister à P.

- critère de résistance en flexion : Il s'agit du petit développement juste après Lewis et avant Hertz (une fois qu'on la la contrainte de référence trouvée par la méthode de Lewis, quel critère on prend pour le dimensionnement). Il faut lui remettre le graphe de Wholer, Kfo*Kbl*sigmal, faire des esquisses des graphes des matériaux, ...

Sinon, point de vue étude, il a ses fiches et les pompes reprennent toutes les questions.

! ATTENTION ! : Il y a effectivement 2 questions qui ne sont pas dans les pompes ou en tout cas pas très clairement :

- sollicitation d'une vis : torsion, compression, ... (je ne sais plus exactement quoi
- amélioration de la résistance : il faut parler du sablage, du grenaillage, de la trempe, ....

En tout, j'ai ressencé 20 questions.

Courage pour la fin,

Lio

Post nº39 (id3048) envoyé par Jo  le 22 Jun 2007, 21:58
Coefficient de sécurité
Pression de Hertz, juste le dessin d'engrenement et les developpements de calcul pour arriver à la contrainte de référence. Il voulait pas les essais normalisé ( c'était pour Dob ca:p)

Post nº38 (id2944) envoyé par Myself  le 16 Jun 2007, 12:32
Mes questions:

1)Parler des coefficients Ka, Km et Kv;définition + bien expliquer les phénomènes physiques qui se cachent derrière.
question supplémentaire: donner un exemple de moteur qui a une faible influence sur Ka et un exemple qui a une forte influence sur Ka
réponse:
faible influence;moteur éléctrique qui a un fonctionnement continu
forte influence; moteurs à pistons par exemple à cause du fonctionnement alternatif.

2)Pression de Hertz:là, il ne faut pas faire les développement mathématique, expliquer en quoi çà consiste, donner les courbes de pression, évolution de l'engrènement et peut être connaitre l'expression de sigma en fonction des rayons de courbure.
question supplémentaire: pourquoi la contrainte est-elle infinie (voir courbe)? quelle conséquence de la pression de hertz?
réponse: la contrainte devient infinie à cause des rayons de courbure qui l'un tant vers 0 et l'autre vers l'infini.
Conséquence écaillage (destruction locale)de la denture ou du roulement (il en a apporter un pour me montrer).

Post nº37 (id2943) envoyé par .  le 16 Jun 2007, 12:00
- Méthode de la roulette
*Sous question :
**Dans le cas particulier des profils en développante de cercle, les profils sont les développantes de quels cercles ? (R:les cercles de base des roues correspondantes)

- Montrer que les profils en développante de cercle maintiennent constant le rapport des vitesses angulaires lors d'un changement d'entraxe.
*Sous questions :
**Dans quel cas est-on amené à changer l'entraxe ? (R:déport positif) Quel risque cela présente-t-il? (R:risque d'interférence) Comment éviter l'interférence alors ? (R:tailler la roue responsable de l'interférence de manière à réduire le rayon de son cercle de tête)

Post nº36 (id2938) envoyé par RoLL!  le 16 Jun 2007, 10:45
moi j'ai eu le taillage des engrenages à dents droites
- Maag
-Pfauter
-Fellow

il m'a juste demandé pourquoi on utilisait des dents à profils en dévloppantes de cercle (rapport de vitesses constant - profils conjugés donc bonnes répartitions des contraintes)
Pourquoi est ce que dans un atelier de facbrication on trouve encore des vielles machines à coté des nouvelles? Parce que les engrenages produit par les vieilles machines sont encore tt a fait valable leur profil n'est plus tt a fait exact (=> mauvaise répartition des contraintes) donc on les utilise dans des mécanismes à faibles puissances. Le coût d'une nouvelle machine n'est donc pas nécéssaire.

2e question : montrer que le rapport des vitesses est indépendant de l'entre-axe!
easy ! il m'a juste demandé pourquoi c'était important comme propriété, qd est ce que cela se rencontre. montage démontage d'une machine pour l'entretenir par exemple => on remonte peut etre pas exactement de la meme facon => légère modification de l'entre-axe

c 'est tout !

Post nº35 (id2850) envoyé par Raph  le 08 Jun 2007, 08:58

Coefficient de sécurité dans le cas général
=> diagramme de Haigh, courbe de Goodman,parabole de Gerber, Sf,Sy,Su

Epaisseur de base en fonction du pas de base

j'avais oublié la présence d'involute mais vu que tout le raisonnement était bon, il a été sympa et on a cherché ensemble

*Spcial* Post nº34 (id2845) envoyé par Federer  le 07 Jun 2007, 17:13
Bon ben c'est toujours les meme questions...

Interference de taillage, faire le schéma et expliquer les solutions

Il faut BIEN faire le schéma, genre ne pas hésiter à mettre la dent dans le cercle, parcequ'il m'a dit qu'y avait pas d'interference sur mon schéma:) et puis il m'a demandé de dire pq, j'ai fait bouger la dent...
Qu'est ce qui se passe quand dépord positif? entraxe augmente, et pour que ça engrene bien il faut couper le bout de la dent de la roue, et voila

Bon en bref Sachez bien dessiner l'interférence,...


Y-a-t'il une limite dans le serrage d'un écrou?et quel sont les moyens de les mesurer...

Bon ben c'est pas compliquer mais attention il m'a demandé comment on fait pour mesurer les K2 et K1, et donc mettez la formule genre EA/l et il demande ensuite comment on mesure A et l, pour l c tout con, mais pour A2 il faut utiliser la méthode des cones(il m'a dit qu'en général on retient pas ça...)
Alors il demande comment marche les dispositifsde mesure (pour la jauge,il m'a demander
P:-comment on fait??
-en mettant une résistance et puis??
Vous avez fait de l'elec???
Me:oui, heuuu on met un pont de whehtstone...
P:Exactement, on fait ça....)

Sachez aussi comment on transmforme la mesure en contrainte...


Post nº33 (id2839) envoyé par Alex  le 07 Jun 2007, 11:08
Première question: Les différents procédés de taillage d'engrenage droit (Maag, Pfauter et Fellow).

Il m'a demandé de préciser les éléments géométriques/physiques sur le dessin du procédé Maag (cercle primitif, de base, ligne d'action, ligne primitive pour la crémaillère...). Pour le Fellow, je m'étais gourré dans le rayon de courbure de l'engrenage externe: j'avais dessiné des dents d'engrenage extérieur et pas intérieur.


Deuxième question: épaisseur de base en fonction du pas de base. C'était bon partout sauf une ligne que j'avais sautée, on a juste discuté un peu pour la retrouver (les involutes, je gère pas trop physiquement ce que ça représente)

Note: 16/20. Il est sympa et vous met à l'aise, donc évitez le stress inutile (mais revoyez quand même!). :)

Post nº32 (id2837) envoyé par ariane  le 06 Jun 2007, 23:08
premiere question:
methode de lewis, ce qui l'interesse c les hypoyhèses de base, faut être précis, les formule ca l interesse pas!Il aime aussi qu'o lui dise de quoi depend yc et yf

deuxième question:
effort excentré sur un assemblage avec rivets. apres avoir dit que celui qui est le plus eloigné subit un effort plus important il demande :" alors pqoi on met pas des plus gros sur les cotés?"reponse--> pcq ca coute plus cher d avoir 40 sorte differentes!

pas de stress, il est très sympa

*Spcial* Post nº31 (id2828) envoyé par LTD-QDI  le 06 Jun 2007, 14:09
1° épaisseur de base en fcontion pas de base + pourquoi on cherche toujours à exprimer l'épaisserude base car si trop petit ca casse et en plus on peut exprimer tous les autres paramètres en fonction car on change pas les cercles de base

2° facteur de vitesse portée et service+ les 4 classes de machine et le fait qu'on utilise encore des vieilles machines malgré quelles donnent un état de suface pourr c'est pcq comme ells st vieilles elles st déjà amorties donc le prix diminue!

Post nº30 (id2827) envoyé par Martine  le 06 Jun 2007, 12:02
Question 1: interférence de taillage (phénomène expliqué avec un dessin +
----------- solution)

- bien expliquer qu'il y a ce phénomène lorsque le point limite T de la roue qu'on taille est à l'intérieur de la denture de la crémaillère (c-à-d entre la partie supérieure et inférieure des dents de la crémaillère)

- et ne pas oublier que le point I est sur le cercle primitif :-S (évidemment, mais on s'emballe on s'emballe et on en oublie l'essentiel... hum...)

solution - déport positif (+ petite explication)

Question 2: desserrage de l'écrou (phénomène et solution)
-----------

phénomène - il y ait compression de la vis et dilatation de l'écrou dans l'axe radial de façon alternative (car effort appliqué alternatif), ce qui provoque la diminution de la rugosité entre le filet mâle et femelle. Il y a alors une rotation louvoyante (c-à-d par petits paquets) et donc desserrage de l'écrou.
Seul le frottement entre la face d'assise de l'écrou et la pièce serrée contre ce phénomène

solution - rondelle entre face d'assise de l'écrou et la pièce serrée
- "enrouler" l'écrou d'acier (comme un paquet cadeau, ça part du bas et ça revient sur la tête de l'écrou)
- appliquer une soudure, mais alors problème pour le démontage => desserrage ne poserait aucun problème si on ne devait pas démonter le système

Post nº29 (id2826) envoyé par Daphné  le 06 Jun 2007, 11:36
Ya pas d'exercices!
1) Diagramme de WHOLER
pq on utilise une eprouvette normalisée et pas une pièce réelle : moins cher. Pq 50 % : parcque sur le diagramme de densités de proba, c'est la où il y a le plus d'éprouvettes qui cassent --> plus précis. Qu'est ce qu'il y a au tout debut du diagramme (petit N, grand Sa), déformations elastiques, plastiques --> c'est pas les mêmes loies.
2) Equation de la developpante d'un cerle.
Il m'a demandé de tracer le cercle primitif, le centre instantanné de rotation (intersection cerle prim et developpante) et puis l'angle de pression ( angle entre la droite qui relie I et O centre du cerle et la ligne d'action, droite qui passe par I et est tangente au cercle).

*Spcial* Post nº28 (id2824) envoyé par Ouss  le 06 Jun 2007, 09:55
C’est parti,

Question 1 : Serrage initial et mesure de celui-ci.

Sous questions :

- C’est quoi la section minimum utilisée dans la formule du K et de sygma max.

Question 2 : Montrer qu’un changement d’entre axe n’induit pas de changement du rapport des vitesses.

Sous questions :

- Pour quelles raisons, doit on diminuer l’entraxe volontairement : Parler du rapport de conduite qui augmente si diminue si on diminue l’entraxe. Et enchaîner avec les interférences de taillage et géométrique µ
- Pourquoi l’entraxe pourrait t-il changer en dehors de notre volonté. : Lors du montage.

Remarque : je suis tombé sur deux questions très simples, ce qui explique les questions sur les interférences de maillage à la fin de la question 2.

Note pour les délégués des années suivantes : Il veut que tout les étudiants soit là au début de la demi-journée car il est capable d’en faire passer un grand nombre en parallèle.

Post nº27 (id2413) envoyé par a lonesome MECA  le 26 Jun 2006, 01:09
Bon la session est finie mais pensons à l'année suivante...

J'ai eu:

1)Exprimer le couple de frottement d'un écrou sur le face d'assise (il suffit de lui redonner le couple C2 avec quelques petits calculs easy game)
Il m'a demandé de lui dire pourquoi un écrou ça se désserrait...(réponse: à cause de l'effet de Poisson)

2)Pression de Hertz, il faut juste arriver à l'expression de la contrainte de référence... il est pas très regardant sur les calculs mais les dessins sont très importants!

C'est examen n'est pas franchement difficile mais j'aiieu de la chance dans mes questions (dessiner un engrenage à main levée est toujours plus difficile que de faire 5 lignes de calculs...)

Post nº26 (id2411) envoyé par SK  le 25 Jun 2006, 18:40
Ben voilà, fini la session, bonjour les vacances!!!

j'ai tiré:
1) Assemblage dicontinu à n éléments: pour être sûr de pas foiré et pour lui en mettre un max dans la vue, j'ai mis assemblage à deux éléments pour démontrer la loi F1=P(1/1+A1/A2), puis, j'ai parlé de n rivets, puis le cas dans la réalité où on a en fait une répartition de l'effort à travers les rivets.

2)Epaisseur de base en fonction du pas de base. Là, je lui ai démontré l'involute juste sur un petit graphe, et puis je lui ai mis la démo de l'éâisseur de base. Il m'a demandé pourquoi on exprimait tout en fonction de l'épaisseur de base et là, j'ai été un peu trop vite...

Résultat: 17/20

Bonne merde à tous!!

Post nº25 (id2410) envoyé par HaTaKe  le 25 Jun 2006, 16:47
Oral standard pour moi,

Première question j'ai tiré les différents coefficients (Ka, Kf, b0) pour la résistance à la fatigue. La question est relativement simple, j'ai fait les diagrammes de WOHLER, pour une éprouvette, j'ai expliqué qu'il fallait établir la correspondace avec la pièce réelle moyennant les coefficients. Attention , il faut bien connaitre les différents paramètres qui entrent en jeu dans chacun des coeficients. Ex. j'avais dit que Kf (facteur d'entaille) se lit ds les tables mais il m'a fait remarquer que non, qu'on doit le calculer moyennant les Kt. Donc vraiement être le plus clair possible sur qui fait quoi. En petite sous question, il m'a posé que doit-on faire pour améliorer la résistance à la fatigue d'une pièce? Doit-on tourner ou rectifier? Il faut eviter de rectifier, car on introduit beaucoup de micro entaillles au sein de la surface; l'apspect est meilleur que sur le tournage, mais la résisance est diminue. De plus le tournage va introduire des containtes de compression favorables à la résistance.

Deuxième question, équation polaire de la développante de cercle. C'est allé relativement vite vu que je connaissais la démo. Il ne m'a posé qu'une question, ou se trouvait l'angle de contact.

Voila je pense que tout y est

Post nº24 (id2345) envoyé par dlopezma  le 21 Jun 2006, 18:30
1) Parler du critère de résistance en flexion (c'est le truc juste après Lewis, juste avant Hertz)

2) Parler des coefficients de réduction d'endurance.

Post nº23 (id2212) envoyé par lau  le 15 Jun 2006, 00:40
1) expliquer les sollicitations fluctuantes (regle de somme ni/Ni = 1), il demande de représenter ca dans le diagramme de Wohler c'est tout.

2) Pourquoi un écrou se déserre et comment y remédier? Il se déserre principalement à cause de l'effet de Poisson. On y remédie en ahoutant une rondelle. Il demande a quoi d'autre la rondelle peut être utile, la réponse c'est qu'elle permet d'augmenter le volume qui reprend l'effort dans la pièce serrée.

Post nº22 (id2183) envoyé par Philippe  le 14 Jun 2006, 11:02
1°) Trouver la valeur du décollement Pd pour un assemblage vis+boulon:On part du syst. à 3 ressort équivalent, on détermine F2 qui s'annule pour Pd.
On discute:depend du serrage initilal,de k1...
2°) Liaison de type 1: Allez juqu'à l'éq. diff. et discuter: On étudie sur une coupe->ed. diff., on fait le lien entre q et la raideur pour le cordon de soudure(analogue a la force de rappel d'un ressort) et on lui donne le profil des efforts, max à l'extrémité:c là que ca va casser. Il faut que les pièces soient rigides pour mieux répartir l'effort de façon homogène...

Post nº21 (id2177) envoyé par Mimi  le 13 Jun 2006, 20:01
1ère question : exprimer l'épaisseur de base en fonction du pas de base. J'ai commencé ma démo par exprimer d'abord les coordonnées polaires de la développante de cercle et apparement c'est pas utile (car j'ai eu une remarque qd il est passé que si je voulais je pouvais avoir la question sur les coordonnées polaires de la développante de cercle ! Je lui ai répondu que c'était pour montrer d'où venait l'involute), mais j'avoue que ça fait un petit plus d'avoir fait ça. ;-)
Il m'a posé comme question suppl : Pq est-ce intéressant d'avoir cette grandeur de base ? Tout (grandeurs primitives, de tête..etc) est exprimé en fonction des paramètres de base, donc on peut les modifier facilement connaissant les paramètres de base.

2ème question : exprimez le coefficient de sécurité, grâce au diagramme de Haigh, pour une amplitude de contrainte indépendante de la charge généralisée (il voulait juste le cas où l'amplitude de contrainte est constante)
Quest suppl : Qu'est ce qu'une charge généralisée ? ça peut être un couple, une puissance, un effort... toutes les grandeurs qu'on peut mesurer sur une machine soumis à une sollicitation.
Voilà il est vraiment très gentil et l'examen est rapide et très sympa compte tenu du fait qu'il nous fait pas poiroter et qu'il explique tjrs clairement le point abordé.

Post nº20 (id2145) envoyé par Lu  le 12 Jun 2006, 19:30
1ere question

existe-t-il une limite pour le serrage d'un d'un boulon? Donner les differentes méthodes de mesure du serrage initial.
il faut parler des 4 methodes qui sont - clé dynamometrique, -mesure d'alongement , mesure d'alongement grace a la conaissance du pas et l'angle et la jauge de contrainte.

2eme question

Methode de la roulette, alors la attention parce que on crois qu'on connait tout mais il faut vraiment bien comprendre tous les mvt(relatifs et absolus)...

Post nº19 (id2141) envoyé par cteller  le 12 Jun 2006, 17:49
1. Définition de Ka, Km et Kv...
+ ou trouve-t-on les valeurs de Ka ==> dans des tables...
+ comment trouve-t-on Kv ==> grâce aux différentes classes d'engrenage...

2. Calculer l'épaisseur de base en fonction du pas de base...

Post nº18 (id2126) envoyé par Oli  le 12 Jun 2006, 10:50
1)procédé de taillage (MAAG, PFAUTER et YELLOW)
2)déterminer l'épaisseur de base en fonction du pas de base
il est effectivement assez sympa

Post nº17 (id1522) envoyé par christel  le 29 Jun 2005, 20:23
Pr la question avec l'entraxe et le déport positif, il a demandé en fait de démontrer le changement d'entraxe que l'on avait lorsque l'on faisait un déport positif sur les dents des 2 engrenages.

Moi j'ai eu: construire diagramme Haigh pr une pièce et relle et montrer comment on peut s'en servir (parler des différentes limites possible suivant l'évolution des contraintes => les différents coefficients de sécurité)

Il y a également eu une question sur : appliquation d'une force décentrée sur un rivet.

Post nº16 (id1521) envoyé par faiwy  le 29 Jun 2005, 20:09
des questions qui sont tombées en plus (j'ai pas les details, désolée) mais qui ne sont pas dans la liste:

un truc en rapport avec roulement à billes

un truc avec entreaxe et deport positif... j'en sais pas bcp plus, ct le tableau a coté de moi

Post nº15 (id1482) envoyé par helene  le 26 Jun 2005, 16:52
hello
g eu : 1) la méthode de Léwis (jusqu'à obtenir sigma réf, il ne demande pas les essais sur engrenage normalisés)
2) démontrez que quand on change l'entre axe, on ne change pas le rapport de transmission. Il m'a demandé quand on pourrait changer l'entreaxe de façon non voulue, il fallait lui dire que c'était quand on démonte la machine et qu'on la remonte, elle ne sera jamais parfaitement comme avant => c pratique que le rapport de transmission soit conservé!

mathieu a eu :
1) méthode des roulettes
2) type de sollicitation 1 : surtout les hypothèses physiques, pas trop les calcules

marilou a eu :
1) les interférence (avec la crémaillère)
2)?
voilà, bonne merde!
hélène

Post nº14 (id1361) envoyé par robin  le 20 Jun 2005, 18:02
1) Taillage par crémaillère (expliquer Maag, Pfauter et Fellow)
comme ptite question, g du faire un dessin précis de la crémaillère qui taille une dent. Comme j'avais encore du temps, jlui ai mis qq lignes sur l'interférence cki m'a permis de nier la 2ème questions car g tiré interférence...
Donc, 2ème question :
2) Pression de Hertz.
Il voulait juste le dessin. Jlui ai fait la démo en plus, il m'a mis un bonus ;)
Sinon, jlai trouvé bien sympatique, mais c ptetre parkon va chez le meme coiffeur :)

Post nº13 (id1360) envoyé par Jeremy  le 20 Jun 2005, 17:58

Question 1 : Expliquer comment mesure t on en pratique le serrage uniforme et existe t il une valeur limite?

Question 2 : Equation polaire de la developpante de cercle

Post nº12 (id1354) envoyé par $tiv  le 20 Jun 2005, 13:49
j'ai eu :
-interference de taillage : il m'a dit, avec un bon dessin tu doit savoir me l'expliquer. Je lui ai fait le dessin, et ecris la solution a ce probleme, il allait me la demander au moment ou il a vu que je l'avais deja ecrite.
-pression de reference de Hertz : la il m'a dit, je ne veux pas les formules, fait moi le dessin et explique a partir de celui-ci. Par le dessin il entendait, celui avec la discontinuité de Ph, ensuite le lui ai mis que on prenait sigma ref= PhI, mais je n'ai pas retapé la formule.
Il était content, dans les deux cas, c'est lui qui a parlé de tout ce que j'avais mis au tableau, donc laisser le parler, il aime bien ca.

Post nº11 (id1310) envoyé par Ricard  le 17 Jun 2005, 19:46
Q1: définition du rapport de conduite. Seulement faire le dessin des deux engranages et expliquer qu'est-ce que c'est la longueur de conduite et ses limites.

Q2: définition de la droite de goodman. J'ai dessiné les trois graphiques (Wholer, Smith, Haigh) et j'ai expliqué le concept physique de la droite.

Un examen très très facile en comparaison avec le cours...

Post nº10 (id1217) envoyé par Vincent  le 16 Jun 2005, 14:06
2 questions pas trop dures...

- Calculer l'effort de décollement dans un assemblage avec écrou. (Bien faire attention à l'effet contradictoire entre la modification des rigidités sur l'effort de décollement et l'amplitude de l'effort)

- Définir KA, KM et KV... Faut bien pouvoir lui détailler les causes de toutes les imperfections.

Post nº9 (id1184) envoyé par François  le 15 Jun 2005, 16:43
Voilà mes questions:

Q1: assemblage à N rivets: montrer la répartition inégale de la charge sur les rivets

Q2: équation de la développante de cercle en coord polaires. Là mes questions étaient tellement faciles qu'il ma cuisiner un peu sur la méthode de la roulette et la droite génératrice, il voulait que je la trace sur le graph que j'avais fais pour répondre à la question ainsi que le centre instantanné de rotation. Connaissez bien toutes ces bases car sinon il est pas content et vous ressorter avec moins que ce que vous méritez.

Post nº8 (id1107) envoyé par Jonathan J  le 09 Jun 2005, 11:58
Q1: Expliquez la méthode de génération de profils conjugué par la méthode de la roulette.

Q2: Donnez l'epaisseur de base en fonction du pas de base.

Q1-> j'ai eu du mal mais en gros il voulait savoir ce qui roulait sur quoi et comment tout le machin bouge en relatif et en absolu. Je savais qu'à moitié (voir moins) et il m'a mis les points correspondants (5-6 /10). Très sympa Leduc, il m'a fait dire ce qu'il voulait entendre (pratique).

Q2-> Easy

Il pose quelques questions annexes genre: A quoi ça sert de connaître les info (pas, épaisseur) au niveau du cercle de base? Pourquoi on aime bien les profils en développante de cercle?

Post nº7 (id1066) envoyé par Christophe  le 06 Jun 2005, 17:58
-Epaisseur de base d'un engranage en fonction du pas de base

-Expliquer graphiquement l'interférence de taillage

Tres sympa et correct, il vous aide un peu a vous relancer au cas ou vous seriez bloqué. Les questions qu'il pose ne sont pas très difficile.

Post nº6 (id1063) envoyé par Nico  le 06 Jun 2005, 17:24
2 Questions

Interférence de Taillage : Je savais pas ce que c'était (en fait c l'interférence théorique mais pour les crémaillères de taillage). Il m'a tiré les vers du nezet g eu 5 ou 6/10.

Répartition des efforts dans un assemblage disc à n éléments : il m'a demandé de faire le cas à deux éléments. G tou expliqué,+ exemple bois caoutchouc + brève explication du à cas n rivets. J'ai eu 9 ou 10/10

En bref y a vraiment moyen de faire points




Post nº5 (id1060) envoyé par chris  le 06 Jun 2005, 16:18
- définir la contrainte de référence pour une dent en flexion.
- établir l'équation de l développante de cercle en coord polaire.

pour la première il m'a pas vraiment demandé de trucs à côté, si ce n'est le s30 et le h30 pcq je les avaient mal mis. et aussi un peu le M0 ce que c'est (vraiment en gros)
pour la 2ème il m'a juste demandé de placer en plus le cercle primitif, le point I et l'angle de pression.

Post nº4 (id1059) envoyé par Pierre  le 06 Jun 2005, 15:45
ma premiere question: trouver l'effort par unité de longueur dans une liaison de type 1

pas de surprise... on met bien les hypotheses, on trouve q=..., on trouve l'equa diff d²P/dz²=...
Il s'en fout un peu de la résolution : "le reste c'est juste du calcul"
Par contre faut bien lui expliquer après, style comment faire pour avoir une liaison qui travaille bien ... blablabla


2e question : interference de taillage
J'ai merdé .. il est venu, a vu l'espece de truc que j'essayai de faire au tableau, et m'a remis sur les bons rails (en fait, c'est lui qui a quasi répondu à la question). Il posait juste plein de petites questions pour voir si je comprenais ce qu'il demandait de faire...

Resultat : bcp de points, malgré la 2e question un peu foirée...

Post nº3 (id1052) envoyé par Jonathan  le 06 Jun 2005, 11:19
Alors en Leduc ce matin moi j'ai eu :

- trouver l'effort dans une liaison d'un assemblage continu
- équation de l'épaisseur de base d'une dent d'engrenage


Post nº2 (id1047) envoyé par Denis  le 06 Jun 2005, 10:45
Bon à l'oral il est très gentil. Disons que si vous tombez sur des questions dures, et si vous ne savez quasi pas répondre il vous aide et vous aurez des points; si vous tombez sur des questions faciles, il sourit et vous dit "elles étaient faciles" et il vous met moins facilement les points.

Pour moi, je suis tombé sur deux questions faciles...

1- démontrer que quand on change l'entraxe avec un profil en développante, on ne change pas le rapport des vitesses de rotation.

2- expliquer comment on peut améliorer la résistance à la fatigue d'un organe de machine.


Post nº1 (id1043) envoyé par mailing liste...  le 03 Jun 2005, 09:45
Je l'ai fait en febrier et j'ai eu 2 questions:

- Obtention de l'equation de la developpante du cercle
- Dessin des engranages droits pour n'avoir pas des problemes d'interference

(les enoncés son ceux-ci plus au moins)


oraux.pnzone.net - infos - 89ms